Mousse de foies de volaille

C’est chez Virginie du blog « Aux mille délices » que je devais trouver une recette. Cette mousse a attiré mon attention car elle est rapide et simple à réaliser, nous aimons les foies de volailles à la maison, surtout mon mari.

Et bien franchement, je n’ai pas regretté mon choix. Cette mousse n’a pas fait long feu à la maison, même les enfants se sont régalés !! Vraiment très bon…. merci Virginie pour cette délicieuse entrée.

C’est le blog  » Knanou cuisine » qui vient piocher une recette chez moi.

 

Passons à la recette…

 

Il vous faut pour 4-6 personnes (j’ai rempli une petite terrine (300 g) + un petit ramequin ):

 

– 250 g de foies de volaille
– 100 g de crème fraiche (j’ai utilisé de la semi-épaisse)

– 100 g de beurre mou

– 40 cl 25 cl de vin blanc (dans les G ou M Surfaces, au rayon des vins, il existe des petites briquettes de vin blanc 20 ou 25 cl pour cuisiner)

– 1 c à s de Porto

– sel, poivre

 

Coupez en deux ou trois les plus gros foies, et ôtez les nerfs si nécessaire (rien de compliqué).

Dans une petite poêle (20 cm), versez le vin blanc, faites le chauffer à feu moyen et mettez vos foies, faites cuire à frémissements pendant 5 minutes. Passé ce temps, égouttez-les (nous n’avons plus besoin du vin blanc) et laissez un peu refroidir.

Pendant ce temps, mixez le beurre mou avec la crème, la cuillère à soupe de Porto, le sel et le poivre.

Ajoutez les foies de volaille égouttés.

Mixez à nouveau bien le tout jusqu’à obtenir un mélange homogène. Le mélange est très très mou, mais il durcira au froid.

Mettez dans une terrine et au réfrigérateur idéalement 2 à 3 heures. (Perso, j’ai réalisé cette recette tardivement un soir, alors j’ai placé ma terrine au congélateur 15-20 minutes, puis une bonne demi-heure au frigo, et elle était parfaite).

Yaourts menthe chocolat (avec ou sans yaourtière)

Je devais choisir une recette chez Natly du blog « cuisine voozenoo » et c’est Véronique-Marie du blog « Cuisine sans gluten, ni lactose » qui prend une recette chez moi.

N’ayant pas encore publié de recette de yaourts, lorsque j’ai vu ceux-ci chez Natly, j’ai eu envie d’essayer.

Je mets toujours un sachet de ferments lactiques à la place d’un yaourt nature dans ma préparation, mais là je voulais suivre la recette, et j’ai trouvé que mes yaourts avaient une consistance plus molle, moins ferme que d’habitude. Je trouve dommage que les pépites de chocolat restent « collées » au fond du pot mais c’est un détail, cela n’empêche pas à ces yaourts d’être très bons. J’ai été agréablement surprise, car j’ai eu peur que ce soit trop sucré, et bien non pas du tout. A refaire c’est sûr.

 

Pour 7 yaourts :

 

– 1 litre de lait entier

– 12  17 c à s de sirop de menthe

– 1 pot de yaourt nature au lait entier ou un sachet de ferments lactiques (dans les rayons pâtisserie des G et M surfaces)

– 1/2 pot de lait en poudre (4-5 c à s bombées)

– 4 c à s de sucre

– Pépites de chocolat

 

Dans un grand saladier (le mien a un bec verseur, c’est très pratique pour verser dans les pots sans en mettre partout, sinon utilisez une louche) mélangez la poudre de lait, le sucre et le yaourt (ou le sachet de ferments lactiques).

Versez petit à petit le lait tout en fouettant. Ajoutez le sirop de menthe. Mélangez bien.

Mettez dans votre yaourtière pour 10-11 heures.

Si vous n’avez pas de yaourtière vous pouvez utilisez votre four, mettez vos yaourts (sans les couvercles) à l’intérieur th. 35°- 40°C pendant 4 heures, n’ouvrez pas la porte, éteignez le four et laissez toute une nuit les yaourts à l’intérieur.

Mettez vos yaourts au frais pendant au moins 4 heures avant de déguster.

Flan au bacon

Voici une petite idée pour un soir avec une salade ou en entrée, rapide à réaliser. Nous nous sommes régalés avec ces flans salés. Les noisettes concassées sur le dessus apportent un croquant et un goût très sympa.

 

Pour 4 à 6 ramequins (tout dépend de leur taille) :

 

– 6 oeufs

– 100 g de bacon fumé

– 1 oignon

– 50 g de comté râpé

– 10 cl de lait

– 10 cl de crème fraîche liquide

– 5-6 noisettes

– 1 filet d’huile d’olive

– Sel et poivre

 

Préchauffez le four à 160°C.

Réservez 4 tranches de bacon et coupez le reste en petits morceaux. Pelez et émincez l’oignon.

Dans une poêle, déposez le filet d’huile d’olive et faites revenir l’oignon 5 minutes, puis ajoutez le bacon en morceaux, faites revenir le tout pendant 3 à 4 minutes. Laissez quelques minutes refroidir.

Dans un petit saladier, cassez les oeufs, et battez-les en omelette. Ajoutez le lait, la crème, le sel et le poivre, le comté râpé puis le mélange bacon-oignon, mélangez bien l’ensemble.

A l’aide d’une louche, répartissez la préparation dans les ramequins et mettez-les au four, au bain marie (versez de l’eau  dans un plat allant au four jusqu’à la moitié de la hauteur des ramequins) pendant 30 minutes. Si le dessus n’a pas doré, passez-les au grill en surveillantjusqu’à obtenir une jolie coloration, mais cette étape n’est pas obligatoire, c’est juste plus appétissant je trouve perso.

Pendant le temps de cuisson de vos ramequins, concassez les noisettes et dans la poêle qui a déjà servi, faites dorer les tranches de bacon réservées. Coupez-les en fines lamelles. Une fois vos ramequins sortis du four, décorez des noisettes et du bacon grillé.

Demi-sphère mousse chocolat, framboises

Je vous propose aujourd’hui ce délicieux dessert, pas du tout compliqué à réaliser et qui plaira à coup sûr ! J’ai eu la chance de recevoir pour mon anniversaire un moule en silicone de demi-sphères, alors ni une ni deux, j’ai cherché et trouvé l’idée de cette recette ici. J’ai seulement modifié la coque, chocolat-caramel pour moi, j’ai réalisé une mousse au chocolat noir et non au lait et j’ai accompagné d’une crème anglaise (que je n’ai pas réalisée mais achetée toute prête !! ben oui quoi quand on manque de temps, on manque de temps 😉 )

La deuxième photo n’est pas terrible, mais le soir les photos c’est pas top !

Pour 6 demi-sphères :
– 150 g de chocolat-caramel (tablette Nestlé par exemple)(Caramélia de Valrhona pour moi)
– 3 oeufs
– 150 g de chocolat noir (66% pour moi)
– 18 framboises + quelques une pour accompagner

Huilez légèrement à l’aide d’une feuille de sopalin, les demi-sphères.
Faites fondre sur feu très doux les 150 g de chocolat-caramel avec deux cuillères à soupe d’eau.
Passez chaque demi-sphère au pinceau afin d’enduire de chocolat-caramel, à réaliser 3 fois en mettant les moules au frigo 15 minutes minimum entre deux passages de pinceau. N’hésitez pas à chaque passage, de bien enduire, si vous ne mettez pas assez de chocolat, vos coques seront trop fragiles, il ne doit rien rester des 150g à la fin du troisième passage. Si nécessaire, ce qui fût mon cas, remettez deux minutes sur feu très doux le chocolat afin qu’il soit plus facile à travailler entre chaque passage de pinceau.
Pendant le temps de refroidissement des coques, réalisez la mousse au chocolat :
Faites fondre à feu très doux le chocolat avec 2 cuillères à soupe d’eau (il ne doit pas bouillir), pendant ce temps séparez les blancs des jaunes d’oeufs.
Hors du feu, laissez le chocolat refroidir pendant que vous battez les blancs en neige bien fermes avec une pincée de sel.
Ajoutez les jaunes au chocolat fondu, mélangez bien. Ajoutez ensuite délicatement en trois fois les blancs en neige au chocolat.
Mettez au réfrigérateur votre mousse.
Lorsque vos coques sont terminées, mettez au fond 3 framboises, et recouvrez de mousse au chocolat, lissez délicatement et mettez au réfrigérateur au minimum 3 heures.
15-20 minutes avant de servir sortez les demi-sphères du réfrigérateur, passez votre paume de la main sous chaque demi-sphères et démoulez très délicatement, c’est facile à faire sans casser la coque, il faut juste prendre son temps.
Placez vos demi-sphères dans votre assiette et accompagnez de crème anglaise et de framboises.

Délicieuse crème à la vanille

Mon fils Vincent, voulait il y a quelques jours manger « de la crème à la vanille ». J’ai donc trouvé cette recette chez Aude, du blog « Dans la cuisine d’Audinette« , j’en profite d’ailleurs pour la remercier à nouveau des précieux conseils qu’elle a bien voulu me donner à l’ouverture de mon blog.

Cette crème est vraiment délicieuse. Une fois bien refroidie, elle a effectivement la consistance d’une crème « Danette ». Elle a eu du succés auprès de tout le monde : grands et petits !

Pour 6 à 8 verrines ou ramequins :

75 cl de lait (j’ai utilisé du lait entier)

30 g de Maïzena

100 g de sucre

1 gousse de vanille

Hors du feu, dans une casserole, mettez la Maïzena et le sucre, mélangez puis ajoutez un peu de lait pour bien dissoudre ce mélange.

Ajoutez petit à petit le reste du lait tout en mélangeant bien. Fendez votre gousse de vanille et à l’aide d’un couteau, récupérez-y les graines. Ajoutez-les dans le lait ainsi que la gousse fendue.

Mettez sur feu moyen et mélangez jusqu’à épaississement, (personnellement j’ai mélangé sans cesse au fouet et jusqu’à ébullition). Otez les gousses.

Versez la préparation dans vos verrines ou ramequins et mettez au réfrigérateur jusqu’à refroidissement complet.

Ile flottante au chocolat

J’avais réalisé pour des amis des îles flottantes à la vanille, c’était très bon, alors j’ai décidé d’en refaire mais au chococat cette fois-ci, pour mes garçcons.
Nous aimons beaucoup cette crème anglaise, je triche en mettant une cuillère à soupe de maïzena, car personnellement sans, je la trouve TROP liquide, alors que là, elle est liquide, mais comme j’aime, elle est bien onctueuse.

Pour 4 îles flottantes :
50 cl de lait
4 oeufs
80 g de sucre + 2 c à s
1 c à s de maïzena
3 c à s rases de cacao en poudre (type Van Houten)
Caramel

Faites frémir le lait dans une casserole, sans laisser bouillir.
Dans un saladier, mélangez les jaunes d’oeufs avec le sucre, puis la maïzena, et enfin le cacao.
Versez un peu de lait dans le saladier tout en fouettant sans attendre et énergiquement, versez le tout petit à petit tout en mélangeant, puis reversez dans la casserole.
Sur feu doux, faites cuire 7 à 8 minutes sans cesser de mélanger, la crème va légèrement épaissir.
Laisser refroidir dans vos ramequins ou verrines.
Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont assez fermes, versez deux cuillèrées de sucre, battez à grande vitesse deux minutes.
Formez vos îles (à l’aide de deux c à s par exemple) et faites les cuire deux par deux, 5 minutes en les retournant à moitié temps dans de l’eau chaude, surtout pas bouillante.
Égouttez les, attendez quelques minutes et déposez sur la crème anglaise.
Laissez au réfrigérateur plusieurs heures (minimum 3 heures). Au moment de déguster versez du caramel liquide dessus et dégustez.

Panna cotta au lait de coco et ananas caramélisé

Voici un dessert connu qui a plu à tous ceux qui l’ont gouté, vraiment très bon, léger, idéal après le bon couscous de belle-maman.
Je l’ai réalisé deux fois car je dois avouer que la première fois cela n’a pas été sans mal, la recette était donnée pour 4 et je voulais en faire pour 6 donc j’ai augmenté les proportions mais je me suis retrouvée avec seulement 5 verrines…oups !! ensuite au bout de deux ou trois heures de réfrigération, j’ai trouvé qu’elle ne prenait pas bien… au secours !! j’ai donc mis les verrines 1 heure au congélateur, puis toute la nuit au frigo (Ouf, ça a marché, heureusement que j’avais commencé la veille !)
C’était la première fois que je réalisais la panna cotta.
Vous pouvez les réaliser la veille ou alors le jour même mais mettez-les 1 heure au congélateur pour qu’elles prennent plus rapidement.

Pour 4 personnes (pour ma part j’ai rempli à moitié des verrines assez grandes (elles font 33 cl)) :
– 15 cl de lait
– 20 cl de lait de coco
– 20 cl de crème fleurette
– 200 g de chair d’ananas frais bien mûr
– 60 g de sucre semoule
– 30 g de sucre cassonade
– 100 g de crème chantilly
– 3 feuilles de gélatine

Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide (pendant 10 minutes environ).
Dans une casserole, faites chauffer, sur feu doux, le lait avec le lait de coco, la crème fleurette et le sucre semoule (sans porter à ébullition).
Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée entre vos mains, et mélangez jusqu’à complète dissolution.
Versez la préparation dans un saladier et laissez tiédir. Incorporez délicatement la crème chantilly.
Répartissez la panna cotta dans 4 verrines. Filmez et réservez au frais. Si vous ne la préparez pas la veille mettez-la une heure au congélateur et ensuite au frigo jusqu’au moment de servir.
Coupez l’ananas en petits dés et faites les revenir dans une poêle avec la cassonade jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés. Laissez tiédir.
Au moment de servir, décorez les crèmes des dés d’ananas.

Oeufs de Pâques au chocolat « très crunchy »

Parceque je n’avais plus internet ce week-end à la maison, je n’ai pas pû publier cette recette pour Pâques, je vous la donne aujourd’hui car c’était tellement…. gourmand que l’on est pas obligé d’attendre l’année prochaine pour la réaliser 😉

Pour 4 personnes :
– 4 gros oeufs extra-frais
– 100 g de chocolat au riz soufflé (type Crunch)
– 15 cl de crème liquide (semi épaisse pour moi)
– 30 cl de lait
– 50 g de sucre
– 4 belles tranches de brioches bien épaisses
– Beurre

Préchauffez le four à 120°C. Enlevez délicatement un chapeau aux oeufs à 1/3 de la hauteur (comme pour des oeufs à la coque). Videz leur contenu dans un saladier, rincez l’intérieur des coquilles et faites-les sécher sur du papier absorbant, tête en bas.
Dans le saladier des oeufs, ajoutez le sucre, le lait, fouettez bien. Détaillez la brioche en mouillettes.
Faites chauffer le beurre dans une poêle antiadhésive. Trempez les mouillettes dans les oeufs et faites-les dorer à la poêle en les retournant souvent. Posez-les dans un plat allant au four, poudrez d’un peu de sucre et réservez-les dans le four chaud.
Faites bouillir la crème dans une casserole, ajoutez le chocolat coupé en morceaux. Remuez sur feu doux pour lisser l’ensemble.
Posez les coquilles dans des coquetiers, garnissez-les de crème au chocolat, et servez avec les mouillettes croustillantes.