Il y a un moment que je voulais réaliser ces meringuettes, mais je n’avais pas de poche à douille, enfin si mais trop vieille, j’en voulais une en silicone. Une fois l’acquisition de ma poche en silicone faite, ni une, ni deux, je réalise cette recette trouvée sur un de mes livres « douceurs de Noël ».

J’ai fait une première erreur : mettre mes deux plaques en même temps dans le four pour gagner du temps, ce qui fait qu’une des plaques était ratée, totalement raplapla !! donc ce n’est pas à faire. Une à la fois.

Ma deuxième erreur : je n’ai pas laissé comme indiqué les meringues sécher le four éteint, (ce qui enlève un maximum d’humidité, et cela évite qu’elles ne se cassent lors des manipulations).

C’est bon, agréable, on sent le goût subtil de la pistache. Il faut que je me mette aux meringues pour me faire la main et les réussir parfaitement.

 

Il vous faut pour une quinzaine doigts de fée :

 

– 5 blancs d’oeufs

– 150 g  100 g de sucre en poudre

– 125 g de sucre glace

– 100 g de pistaches vertes

– 200 g de chocolat noir ou au lait

 

Préchauffez le four à 90°C.

Faites légèrement griller les pistaches dans une poêle. Laissez refroidir et réduisez en poudre.

Tamisez la moitié des pistaches en poudre avec le sucre glace.

Battez les blancs en neige molle, puis ajoutez le sucre en poudre. La meringue doit être ferme et former des pics sur le fouet.

Incorporez délicatement à l’aide d’une spatule en bois ou maryse, le mélange sucre glace-pistaches.

A la douille, déposez la meringue en batonnets sur une plaque tapissée de papier sulfurisé.

Parsemez du reste des pistaches. Enfournez pour 2 heures. En fin de cuisson, glissez un manche de cuillère en bois dans la porte pour évacuer la vapeur. Laissez sécher les meringuettes dans le four éteint. Une fois vos meringuettes séchées et refroidies, faites fondre le chocolat soit au bain marie, soit au micro-ondes très doucement.

Plongez les meringuettes jusqu’à la moitié dans le chocolat (aidez vous d’une cuillère à café).

Laissez refroidir et figer le chocolat sur une grille.