Et oui, je sais, quelle idée !? En fait à la base, je pensais les préparer avec des carottes et des panais, et je ne l’ai pas fait. Il me restait donc 3 belles patates douces (700 g environ), dont j’ignorais totalement le goût d’ailleurs (je savais que c’était une saveur sucrée pour l’avoir lu c’est tout).

Je suis, comme à mon habitude, allée chercher une recette de gâteau à la patate douce sur internet. J’ai trouvé une recette avec 1,3kg de patates douces. J’en ai 700 g, j’ai donc réalisé la recette trouvée sur cuisine réunionnaise.com mais en divisant les proportions par deux, sans vanille et en rajoutant des pépites de chocolat, par gourmandise.

En consistance, cela s’apparente au flan pâtissier, au début çà surprend mais c’est très bon, c’est original et en plus la patate douce apporte vitamine C, calcium et fibres… alors pourquoi s’en priver !!

 

Il vous faut : vous pouvez donc doubler les proportions pour avoir un gâteau plus épais que le mien.

700 g de patates douces

150 g de beurre

130 g de sucre

100 g de pépites de chocolat

70 g farine

3 oeufs

2 c à s de rhum

 

Faites cuire dans de l’eau bouillante non salée, les patates douces, (pour moi une trentaine de minutes, mais il suffit de les piquer régulièrement avec un couteau pour vérifier la cuisson). Une fois que la lame du couteau s’enfonce facilement, laissez les tiédir avant de les éplucher et les mettre en purée dans un saladier.

Préchauffez le four à 170°C.

Ajoutez le beurre à la purée, mélangez jusqu’à ce que le beurre soit fondu, puis les oeufs un à un, puis le sucre, ensuite la farine, et enfin les pépites au chocolat.

Mettez la préparation dans un moule à manqué ou à cake préalablement beurré et fariné, et faites cuire pendant 45-50 minutes (plus si vous doublez).

Démoulez et mettez au réfrigérateur afin de le refroidir.

Sortez le du réfrigérateur, attendez quelques instants (qu’il ne soit pas trop glacé) et dégustez.