Chaussons au fromage et au jambon

Ce soir, j’ai préparé ces feuilletés au fromage et au jambon. Ils plaisent beaucoup aux enfants, accompagnés d’une salade, c’est très bon.

Je les fais avec des moules à chaussons mais c’est facile de les faire sans, il vous suffit de bien souder les bords, après les avoir repliés.

Voici la recette très facile et rapide à préparer, qui se trouvait avec les moules.

Pour 10 à 15 chaussons (selon la grosseur) :

500 g de pâte feuilletée (pas une pâte bon marché qui colle et se perce dès que l’on y touche, mais une bonne He–a ou Pic–d)

200 g de fromage blanc

180 g de gruyèreIMG 2683-copie-1

Des dès de jambon blanc ou tranches coupées en petits morceaux

3 oeufs + 1 jaune

3 c à s de fines herbes (ciboulette, persil, thym)

3 c à s de crème fraiche

sel, poivre

Préchauffez votre four à 200° (Th.7)

Étalez la pâte et découpez des ronds (en utilisant le fond du moule comme emporte pièce, placez ensuite la pâte dans le moule à chausson)

Mélangez le fromage blanc, les 3 oeufs, la crème, le gruyère, puis les fines herbes. Bien remuer, salez et poivrez.

Déposez au centre un peu de préparation (ne pas en mettre trop car la préparation est assez liquide) au fromage et au jambon.

Refermez le moule et pressez pour former le chausson ou replier sans tarder et soudez les bords avec vos doigts.

Sortir délicatement le chausson du moule puis badigeonnez le avec le jaune d’oeuf.

Déposez les chaussons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou beurrée) et cuire 20 minutes environ.

Servir bien chaud avec une salade.

Palmiers au jambon cru et chèvre

Une idée apéritive classique mais très bonne, ces palmiers au jambon cru et au chèvre.

Il vous faut une pâte feuilletée, du jambon cru et un chèvre. C’est tout.

Préchauffez votre four à 200°C

Déroulez la pâte feuilletée, mettez les tranches de jambon dessus afin de recouvrir toute la pâte, puis le chèvre coupé en petits morceaux.

Roulez une première moitié jusqu’au milieu, puis l’autre moitiè, serrez les deux parties. Mettez au frais, cela facilite la découpe des palmiers.

Découpez les palmiers, les mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 10 mn environ. Mieux vaut surveiller la cuisson car cela peut aller très vite selon votre four. Dès que la pâte dore et le chèvre bien fondu..c’est prêt.

Voilà rapide, facile et bon.

Quiche aux asperges vertes, Serrano et Feta

Voici une quiche savoureuse et facile à réaliser.

1 pâte brisée (ou feuilletée)

6 tranches de Jambon Serrano

une dizaine d’asperges vertes (surgelés Pic–d hors saison, décongeler au préalable)

100 g de Feta

30 cl de crème fraiche

2 oeufs

Gruyère râpé

Sel, poivre

Préchauffez le four à 180°c.

Faites précuire 10 mn la pâte « à blanc », pendant ce temps mélangez les deux oeufs avec la crème fraiche et la feta écrasée, salez modérément, et poivrez.

Sortez la pâte du four, disposez les asperges vertes comme bon vous semble (perso, je mets que les 3/4 de l’asperge) ainsi que les tranches de jambon Serrano.

Versez le mélange oeufs-crème-Feta, recouvrez d’un peu de gruyère râpé. Enfournez pour 25 mn environ.

C’est prêt et bon..

Roti de porc Orloff

Voici un plat que l’on aime beaucoup à la maison, les enfants aussi adorent cette viande un peu façon « cordon bleu », c’est savoureux, la sauce est un délice. Pour ma part j’ai mis à cuire les pommes de terre autour du roti en cours de cuisson mais ce n’est  bien sûr pas une obligation. La préparation n’est pas longue, environ 10 à 15 mn.

 

Il faut compter 40 mn de cuisson par 500 g de roti.

 

Il vous faut :

1 kg, 1,2 kg de Roti de Porc dans le filet

Une dizaine de tranches de  Bacon

Une dizaine de tranches d’Emmental

1 gros oignon

3 gousses d’ail

Sel Poivre

 

Préchauffez le four à 200 °C

Armez vous d’un bon couteau et commencez par « inciser » le roti, comme si vous vouliez le trancher avant cuisson sauf que vous vous arrêtez au 3/4 de la tranche (il ne faut pas « trancher » jusqu’en bas).

Salez et insérez une tranche de bacon et d’Emmental entre chaque tranche.

Reficelez le roti pour le reconstituer le mieux possible ainsi le fromage s’écoulera le moins possible et restera bien à l’intérieur.

Mettez le roti dans votre plat à four avec deux beaux morceaux de beurre, un peu d’huile, l’oignon coupé en quatre et les gousses d’ail, salez, poivrez.

Enfournez

Toutes les demi heures, il faut déglacer la sauce avec un peu d’eau très très chaude. C’est important pour avoir une bonne sauce : lorsque vous voyez cette dernière commencer à roussir ++, déglacez en décollant à l’aide d’une cuillère toutes les graisses collées aux parois et au fond du plat et arrosez le roti de ce jus.

Pour ma part, il a cuit 1H30. Au bout de 40 mn j’ai rajouté des pommes de terre « Chérie » (parfaite pour ce mode de cuisson), j’ai pris soin de les retourner de temps en temps et de déglacer également pendant leur cuisson. Une demi heure avant la fin j’ai recouvert le plat d’une feuille d’aluminium pour éviter que tout brûle.

Ce plat demande de l’attention pendant la cuisson mais c’est tellement bon …

Nouilles chinoises aux crevettes

Ce plat de pâtes, je le fais depuis longtemps, je ne sais même plus d’où vient la recette !! Tout le monde l’aime à la maison, il est vrai que c’est bon, ça change des pâtes traditionnelles et c’est très simple à réaliser. La grande majorité des ingrédients se trouve dans le rayon des produits asiatiques, ou « produits du monde ».

 

Il faut pour 4 personnes:

Un paquet de nouilles chinoises (250 g environ)

Un bocal d’un mélange de légumes à cuisiner Chop Suey (égoutté et rincé)

Un bocal de germes de soja (égoutté et rincé)

Sauce Soja (perso je mets une dizaine de c à s)

1 c à s de sauce Nuöc màm

1 c à s de Gingembre en poudre ou frais haché

1 botte d’oignons nouveaux coupés en rondelles

2 gousses d’ail haché

Des crevettes fraîches ou surgelées, crues ou déjà cuites (minimum une vingtaine)

Un reste de rôti de porc ou de poulet coupé en petits morceaux ou encore des blancs de poulet coupés en lanières.

Sel, poivre

 

Commencez par faire cuire les nouilles comme indiqué sur le paquet (c’est très rapide, une fois que l’eau bout, il faut éteindre le feu et plonger les nouilles 4 mn environ)

Pendant ce temps, mettez dans une sauteuse ou un wok un peu d’huile et faites revenir la viande quelques minutes puis ajoutez les crevettes, ensuite les oignons nouveaux, le gingembre, et l’ail. C’est ensuite au tour des légumes et des germes de soja. Mélangez bien.

Ajoutez-y les pâtes, puis la sauce soja et le Nuöc màm, sel et poivre. Mélangez afin de bien réchauffer l’ensemble. Servez bien chaud.

C’est simple non ?

Tourte aux fruits de mer

Allez….encore une petite recette facile à réaliser et bonne. Il y avait un moment que je ne l’avais pas réalisé et ce fut un plaisir de déguster cette tourte. Bon l’avantage que j’ai, c’est qu’ayant le robot Thermomix ma béchamel se fait « toute seule », mais une béchamel faite à la casserole c’est pas ultra compliqué non plus ! Ce n’est pas tout, j’achète les fruits de mer congelés, il est certain que cette tourte serait succulente avec des fruits de mer frais mais parfois c’est tellement plus facile….d’aller au plus rapide.

 

Il faut :

2 pâtes feuilletées (Picard de préférence)

1 paquet d’un mélange de 4 fruits de mer (petites coquilles St Jacques, crevettes, moules et calmars), je l’achète toujours chez picard, je n’ai jamais été déçue.

50 g de farine

40 g de beurre

1/2 litre de jus de cuisson des fruits de mer (+ lait si nécessaire)

Muscade

Des champignons de paris frais et/ou un peu de riz précuit

1 échalote

2 gousses d’ail

4 c à s d’huile d’olive

Sel poivre

 

Commencez par mettre vos fruits de mer dans une sauteuse pour les faire décongeler, réservez-en le jus, cela vous servira pour la béchamel, plus ce jus refroidit mieux c’est (si vous optez pour les fruits de mer frais, c’est le jus de cuisson des moules que vous réservez). Lorsque les fruits de mer sont décongelés, ajoutez-y sur feu doux, l’ail, l’échalote, l’huile d’olive, salez, poivrez, remuez. Réservez. (Si vous choisissez les fruits de mer frais, faites juste ouvrir les moules, le reste cuira dans la tourte au four)

 

Préchauffez le four à 180°C.

 

Préparez la béchamel : Il vous faut 1/2 litre de « liquide », donc dans un verre mesureur mettez le jus des fruits de mer, s’il n’y en pas assez, rajoutez du lait jusqu’au 1/2 litre. Dans une casserole, faites fondre le beurre, ajoutez-y la farine sans cesser de remuer, afin d’obtenir une pâte lisse et épaissie. Ajoutez d’un seul coup le liquide et sans cesser de remuer, sur feu doux, faites épaissir pendant une dizaine de minutes, ajoutez sel, poivre et une bonne pincée de muscade râpée. Réservez votre béchamel.

 

Faites revenir quelques champignons frais avec une échalote que vous ajouterez aux fruits de mer. Vous pouvez également faire précuire du riz que vous rajouterez au reste, ceci est facultatif, votre tourte sera plus consistante, (je ne l’ai pas fait cette fois-ci).

 

Ajoutez aux fruits de mer (+ champignons et/ou riz), la béchamel. Mélangez.

 

Prenez un moule à manqué, et mettez y votre première pâte feuilletée avec le papier sulfurisé, faites la bien adhérer aux parois, mettez votre mélange aux fruits de mer, étalez la préparation. Personnellement, je déroule la deuxième pâte feuilletée, et je coupe le bord sur 3 ou 4 cm. En fait il vous faut un rond de pâte plus petit pour recouvrir vos fruits de mer, et pouvoir souder les bords avec la première. A l’aide d’un pinceau, recouvrez d’un peu de jaune d’oeuf battu ou de lait.

A l’aide d’un petit morceau de papier sulfurisé roulé, faites « une cheminée » au milieu de la tourte, avant de l’enfourner pour une trentaine de minutes. Une fois que la pâte est dorée, c’est prêt.

 

Rillettes de crabe et artichauts

Ces rillettes de crabe sont vraiment très très bonnes, sur du pain de mie légèrement grillé, c’est un délice, de plus c’est vite fait. Elles ont fait l’unanimité, à l’apéro, au réveillon du jour de l’an. Je les ai refaites pour un apéro ce week end, mais j’ai mis (sans m’en rendre compte) plus de mayonnaise que la fois précédente d’où cet aspect sur la photo d’une « bouillie » plutôt que de rillettes. Ceci dit c’est le succés garanti !

 

Il faut :

200 g de chair de crabe (perso, je prends une boîte de chair de crabe avec morceaux)

3 fonds d’artichauts (en boîte ou congelés, si vous optez pour les congelés, faites les cuire comme indiqué sur le paquet)

4 c à s de mayonnaise maison ou du rayon frais

1 échalote ciselée

1 c à s de ciboulette

Sel poivre.

 

 

Dans un saladier, mettez la chair de crabe et les fonds d’artichauts coupés le plus finement possible.

Ecrasez le tout grossièrement à l’aide d’une fourchette. Ajoutez la mayonnaise, l’échalote ciselée, la ciboulette, le sel et poivre. Mettez au frais. Sortez ces rillettes quelques minutes avant de déguster.

Cabillaud rôti, jambon cru et tomates

Voici une recette légère après ces fêtes de fin d’année, qui n’en est pas moins gourmande !

Ultra simple, rapide et bonne. Ce n’est pas la saison des tomates, alors j’ai choisi de prendre des tomates pelées en conserve, car elles sont bien meilleures que les tomates que l’on trouvent actuellement. En été, choisissez des tomates en grappe pour faire cette recette.

 

Pour 4 personnes :

4 dos de cabillaud

Une grosse boîte de tomates pelées (ou tomates en grappe)

Une dizaine de tranches de jambon cru

Huile d’olive

Thym

Sel poivre

 

Préchauffez le four à 210°C.

Sur la plaque du four, mettez une feuille de papier sulfurisé et versez-y un filet d’huile d’olive.

Salez, poivrez les dos de cabillaud, entourez-les des tranches de jambon cru et placez-les sur la plaque.

Coupez en quatre les tomates (ôter un maximum de graines) et mettez-les sur l’ensemble du poisson.

Parsemez légèrement de thym. Poivrez et versez un filet d’huile d’olive et enfournez pour une vingtaine de minutes.

A la sortie du four, versez un filet d’huile d’olive ou de crème fraîche, et accompagnez de riz basmati arrosé du jus de cuisson.

Gratin de pommes de terre au chèvre et parmesan

J’ai dans mes recettes, un gratin de pommes de terre au camembert qui me tentait bien, bien sûr pas de camembert dans le réfrigérateur, et non ! mais du parmesan et du fromage de chèvre. Alors pourquoi pas… le résultat est agréable, une saveur subtile, et un gratin onctueux.

 

Pour 4 personnes :

800 g à 1 kg de pommes de terre

2 belles cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

25 cl de crème liquide

120 g de fromage de chèvre

60 g de parmesan (à râper soi-même de préférence)

1 gousse d’ail haché

Sel poivre

 

Préchauffez votre four à 200°C.

Beurrez un plat à gratin et frottez les parois avec une gousse d’ail que vous hacherez par la suite.

Epluchez vos pommes de terre, rincez les, et coupez les en tranches fines, je les coupe à l’aide d’une mandoline, c’est ultra rapide ainsi.

Dans un petit saladier, mettez les crèmes fraîches, incorporez le chèvre, puis râpez les 3/4 de parmesan sur cette préparation, ajoutez la gousse d’ail haché, salez , poivrez, mélangez bien (si besoin versez un peu de lait dans le mélange, il ne doit pas être trop épais).

Mettez les pommes de terre dans le plat et versez le mélange dessus. Râpez le reste du parmesan sur le dessus et enfournez. Au bout d’un quart d’heure, recouvrez le gratin d’une feuille d’aluminium, remettez à cuire environ 45 minutes (au bout de 3/4 d’heure, vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau ).

Il ne vous reste plus qu’à déguster !

 

Crostinis de jambon cru et raclette

Une petite idée que j’ai trouvée sur le dernier Hors série de « Cuisine actuelle », cette recette peut être servie en entrée ou en plat, elle est rapide à réaliser et très gourmande, idéal lorsque l’on rentre tard le soir. Pour une entrée, comptez un crostini par personne, pour un plat comptez en deux pour les adultes avec une salade, c’est très bon.

 

Pour 4 crostinis :

4 tranches de pain de campagne

4 tranches de jambon cru

150 g de fromage à Raclette

Huile d’olive

1 gousse d’ail

Sel poivre

 

Placez vos tranches de pain sous le gril de votre four, 2 mn sur chaque face.

Frottez légèrement l’ail sur vos tranches de pain.

Versez un filet d’huile d’olive, mettez la tranche de jambon dessus puis le fromage, salez, poivrez.

Enfournez à nouveau sous le gril du four, surveillez régulièrement, cela va très vite, sortez les dès que le fromage commence à fondre et à dorer.

Servez aussitôt.

Champignons, lard et fromage suisse

Les choses simples, vous le savez, sont souvent les meilleures. Des champignons de paris revenus avec des échalottes, des morceaux de lard croustillants et un fromage suisse AOC, aux arômes prononcés subtilement fumé.

Nous avons mangé ces champignons en accompagnement d’un bon faux filet, un régal.

 

Pour 2 à 3 personnes :

500 gr de champignons de paris

100 gr de tranches de lard fumé ou nature

70 g d’Etivaz AOC (ou plus selon vos goûts)

1 échalotte haché

1 c à s de Persil

Sel poivre

 

Coupez les tranches de lard fumé en morceaux dans le sens de la longueur. Mettez ces morceaux dans une poêle anti-adhésive, jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants. Réservez.

Mettez dans la même poêle les champignons coupés en deux ou quatre selon leur grosseur, couvrez quelques minutes. Les champignons vont perdre leur eau, ajoutez alors l’échalotte haché (ne couvrez plus), faites revenir jusqu’à ce que les champignons dorent. Remettez le lard et ajoutez le fromage coupé en petits morceaux, le persil, salez légèrement, poivrez. Mélangez jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Dégustez.

Salade aux gésiers de canard

Voici une salade que l’on apprécie beaucoup à la maison, c’est ma maman qui nous la préparait en entrée certains dimanches. On se régalait. Maintenant c’est moi qui la prépare de temps en temps pour ma p’tite famille.

 

Il vous faut pour 4 personnes :

1 salade de votre choix (moi, une feuille de chêne)

300 gr de gésiers de canard

90 gr de magret de canard séchés

Quelques champignons (vous pouvez les remplacer (ou ajouter) par des tomates)

300 gr de Pommes de terre rissolées

1 pomme (facultatif)

Vinaigre Balsamique

Huile de noix

Sel, poivre

 

Nettoyez votre salade, réservez-la.

Faites cuire vos pommes de terres rissolées à la poêle ou au four, d’habitude j’utilise la poêle, mais n’ayant pas ce midi de plaque de cuisson, j’ai opté pour le four (200°C) qui demande je trouve un peu plus de temps.

Détachez les tranches du magret séché les unes des autres, réservez-les, nettoyez les champignons et coupez-les en tranches.

Piquez le sachet des gésiers de canard à l’aide d’une fourchette ou d’un couteau afin de faire quelques trous, puis mettez sur une assiette. Faites chauffer au micro-ondes (pas à la puissance maximum, juste pour les réchauffer et non pas les cuire) pendant environ deux minutes.

Coupez en dés votre pomme.

Préparez votre vinaigrette avec le Balsamique et l’huile de noix.

 

Assemblez : dans chaque assiette (ou saladier) mettez votre salade, le magret séché, les champignons, la pomme, puis les gésiers et les pommes de terres qui sont encore chauds, et versez votre vinaigrette, mélangez et dégustez.

 

(Sur la photo, mes champignons ont un peu noircis avec le vinaigre balsamique)

 

Pommes de terre farcies à la pancetta

Ayant eu un problème informatique à la maison, je n’ai pas pu publier de recette hier !!

Aujourd’hui je vous propose ces pommes de terre très goûteuses. La recette d’origine trouvée ici était faite avec du cantal et bien sûr je n’en avais pas alors j’ai pris du chèvre doux, ce qui a très bien fait l’affaire.

 

Pour 4 personnes :

8 grosses pommes de terre

8 tranches de Pancetta

100 g de chèvre ou cantal

Gruyère râpé

20 cl de crème fraîche

2 c à s de ciboulette

Sel poivre

 

Enveloppez chaque pomme de terre d’une feuille d’aluminium et enfournez pour 1h15, 1h30 à 190°C.

Une fois cuite coupez le haut de la pomme de terre, et évidez délicatement le reste de la pomme de terre dans un saladier, faites de même avec les autres pommes de terre.

Dans le saladier, ajoutez aux pommes de terre, le fromage coupé en morceaux, la crème fraîche, la pancetta coupée en petits morceaux, la ciboulette, salez poivrez. Mélangez.

Mettez cette préparation dans chaque pomme de terre évidée, parsemez de gruyère râpé et enfournez pour une dizaine de minutes. J’ai mis 2 minutes sous le gril pour les dorer. Dégustez avec une salade.

Poulet rôti aux pommes de terre et au citron

Quelle odeur merveilleuse dans la maison pendant la cuisson de ce plat !! Un enchantement.

Nous nous sommes régalés. Le citron donne un jus très agréable et les pommes de terre absorbent toutes les saveurs.

 

Il vous faut :

1 poulet fermier (en sachant qu’il faut compter 20 mn par livre)

Des gousses d’ail épluchées mais entières

De grosses pommes de terre

Du thym et/ou de l’origan

1 citron pressé

6 cl d’huile d’olive vierge

Sel, poivre

 

Préchauffer le four à 200°C. Mettez le poulet dans un grand plat à rôtir, puis glissez deux gousses d’ail et 1 c à s d’origan à l’intérieur du poulet.

Epluchez-les pommes de terre et coupez-les en quatre dans le sens de la longueur (si elles sont vraiment très grosses, recoupez les dans le sens de la longueur, mais ne pas les faire trop petites non plus sinon elles deviendraient de la purée !). Disposez les autour du poulet, avec quelques gousses d’ail juste écrasées, puis versez le jus de citron sur le tout.

Salez et poivrez, répandez l’huile d’olive par dessus et ajoutez du thym. Versez un petit verre d’eau chaude dans le plat à rôtir.

Faites rôtir le poulet et les pommes de terre. Au bout de 30 minutes, sortez le plat du four et retournez la volaille, et les pommes de terre. Arrosez l’ensemble avec le jus, salez et poivrez à nouveau, parsemez d’une c à s de thym, ajoutez un peu d’eau chaude si nécessaire.

Ramenez la température du four à 190°C.

Remettez le poulet au four pour 30 minutes, au bout de ce temps, retournez à nouveau le poulet et les pommes de terre, arrosez le tout avec le jus, et enfournez pour une nouvelle demi-heure (selon le poids de votre poulet), il doit être bien doré. Attendez quelques minutes avant de découper votre poulet puis dégustez…

Source : Livre « La cuisine grecque ».

Tatin d’endives au Maroilles

Voici une façon originale de manger des endives. Si vous les aimez ainsi que le maroilles, ce fromage à la saveur (et odeur !) assez corsée, qui nous vient du Nord de la France, vous aimerez cette tarte salée, rapide à réaliser et vraiment très agréable avec une salade (recette trouvée ici).

 

Il vous faut :

200 g de Maroilles

100 g de lardons fumés

3 belles endives

1 pâte feuilletée

Sel, poivre

 

Préchauffez votre four à 200°C.

Faites revenir dans une poêle vos lardons.

Coupez le Maroilles en lamelles (personnellement j’enlève la croûte)

Prenez un moule à manqué antiadhésif (le mien est en silicone, c’est l’idéal), et à l’aide d’une feuille de sopalin, huilez-le très légèrement.

Mettez au fond le Maroilles (disposez le harmonieusement, lorsqu’il va fondre, il va s’étendre partout), les lardons, puis les endives coupées en rondelles (2cm env).

Placez au dessus le disque de pâte feuilletée et rentrez bien les bords de la pâte entre les ingrédients et le moule (comme pour une  tarte tatin classique).

Mettez à cuire 25 à 30 minutes.

A la sortie du four attendez 3-4 minutes avant de démouler sur votre plat (démoulez sans hésitation, d’un seul coup). Patientez 10 minutes avant de déguster, les endives rendent un peu d’eau, vos parts se déferont moins en attendant un peu. Servez avec une salade.

Pâtes gratinées au chorizo

Avant de vous donner ma recette, je me prête au jeu de Mimm du blog « les délices de Mimm ». Elle m’a taguée et je la remercie (hum même si je n’aime pas non plus trop parler de moi), je dois à mon tour taguer onze blogs (enfin je vais essayer car ce jeu a fait le tour de tous les blogs culinaires, je pense !!) mais avant ça je dois expliquer le règlement :

1) Poster le règlement
2) Ecrire 11 choses sur soi.
3) A mon tour de taguer 11 personnes et mettre un lien vers leurs blogs.
4) Répondre aux 11 questions posées par la personne qui m’a taguée et créer à mon tour 11 questions pour les personnes que je vais taguer.
5 ) Prévenir les élus que je les ai tagués.

Voici les 11 choses sur moi (ça va être dur) :
– Je suis née à Caen en Normandie

– Je vis à Perpignan depuis 15 ans

– J’ai 37 ans (bientôt 38 !!)

– Je suis maman de deux garçons (Vincent 8 ans, et Julien 5 ans)

– Je suis mariée à un homme adorable, et qui m’aide énormément au quotidien

– J’adore planifier mes menus de la semaine à l’avance mais bizzarement depuis que j’ai ce blog je n’y arrive pas !!
– Je ne compte plus le nombre de livres et magazines de cuisine que j’ai.
– J’aime les séries américaines : Desperate, Dr House, Grace anatomy, Esprits criminelles, The Good wife…
– Mon papa vient de m’offrir une plaque à induction, et c’est un bonheur de cuisiner avec.

– Je fais souvent râler les copines car je peux manger ce que je veux sans grossir ! alors forcément je me prive pas 😉

– Certaines d’entre vous aiment tremper la cuillère dans le pot de Nutella et bien moi c’est dans un bon pot de crème fraîche épaisse, (si si, en bonne normande que je suis !!).

Je ne suis pas très gourmande de pâtes, même si je sais que des pâtes natures avec un bon parmesan peut-être un délice !

Quand mon mari et les enfants en veulent, je râle.

J’ai trouvé cette recette, il y a bien longtemps chez la popotte de manue. Alors je me suis lancée, et j’ai adoré, le chorizo donne un goût délicieux à ces pâtes, elles étaient gratinées comme j’aime, croyez moi elles n’ont pas fait long feu !!

 

Pour 4 personnes :

500 g de grosses pâtes type Pipe Rigate

150 g de chorizo doux (+ si vous adorez)

120 g de parmesan (si vous l’achetez déjà râpé le paquet fait environ 120 grs, gardez-en un peu pour saupoudrez les pâtes avant d’enfourner votre plat)

200 g de crème fraîche (épaisse pour moi)

3 c à s d’huile d’olive

1 belle c à s de persil

Sel poivre

 

Préchauffez votre four à 210°C.

Faites cuire vos pâtes comme indiqué sur l’emballage.

Pendant ce temps coupez en rondelles le chorizo puis en dés.

Mélangez dans un saladier la crème fraîche, le chorizo, le parmesan, le persil.

Une fois vos pâtes cuites, arrosez les de l’huile d’olive, et mélangez-les avec la préparation ci-dessus.

Mettez le tout dans un plat à gratin. Saupoudrez du reste de parmesan.

Enfournez pour 10 à 15 minutes. Le dessus doit être bien gratiné !! Dégustez…

Fonds d’artichauts au Chèvre

Une petite entrée chaude que nous avons aimée. C’est très bon et ça change ainsi… nous adorons l’artichaut.

 

Pour 4 personnes (pour une entrée) :

4 fonds d’artichauts (surgelés pour ma part Picart, décongelés)

200 g de chèvre frais (avec cette quantité j’ai garni 6 fonds d’artichauts, cela dépend bien sûr de leur grosseur)

2 c à s de Ciboulette ciselée

2 c à s de jus de citron

Une salade de votre choix

Vinaigrette avec une huile de noix

Poivre

 

Préchauffez le four à 160°C.

J’ai fait décongeler et donc cuire mes fonds d’artichauts comme indiqué sur le paquet. Vous pouvez les faire cuire dans de l’eau salée ou au micro ondes pendant 7 à 8 minutes. Egouttez et réservez.

Pendant ce temps, écrasez le fromage avec la ciboulette, les 2 c à s de jus de citron et poivrez.

Garnissez les fonds d’artichauts de la préparation au fromage. Mettez-les dans un plat allant au four avec un peu d’eau au fond.

Enfournez pour une vingtaine de minutes, le chèvre ne doit pas couler mais être bien chaud à coeur.

Préparez pendant ce temps votre salade.

Servez l’ensemble sans attendre à la sortie du four

Bouchées au foie gras et au magret séché

Je vous propose une petite idée apéritive, avec ces petites bouchées bien sympathiques, rapide à réaliser, et très bonnes.

 

Je n’ai pas de quantités précises, j’ai du faire un peu plus d’une vingtaine de brochettes avec deux bouchées sur chaque :

 

200 g environ de foie gras
180 g de magrets de canard séchés
1 paquet de pain brioché (ou pain de mie)

 

Prenez une tranche de brioche, enlevez la croûte.
A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, aplatissez la tranche assez finement
Répartissez du foie gras sur la tranche (le laisser un peu à température ambiante afin de pouvoir le tartiner facilement).
Retirez le gras des tranches de magret de canard.
Déposez les tranches de magret sur le foie gras (j’en avais trois par tranche).
Roulez délicatement la tranche en serrant bien et en veillant à ne pas déchirer la mie et là je dois avouer que ce n’est pas gagné, c’est hyper fragile.
Serrez un peu le rouleau et le découper en tranches de 1,5 à 2 cm d’épaisseur.
Disposez-les sur un plat ou les embrocher sur un bâtonnet en bois. Réservez au frais avant de servir.

Salade aux crevettes roses, avocat, sauce à la ciboulette

Avant de vous quitter.. et oui je quitte la blogosphère pour quelques jours de vacances, je vous propose cette salade, certes pas très originale, mais que j’apprécie vraiment beaucoup. Je n’ai pas de quantités précises pour cette salade, c’est selon votre goût, je vous les donne pour 2 personnes telle que je la réalise.

 

Pour 2 personnes :

1 salade (j’utilise une feuille de Chêne que j’aime beaucoup)
350 g de belles crevettes roses
2 tomates
1 pamplemousse
1 avocat
1/2 citron
2 c à s de ciboulette ciselée
10 cl de crème fraîche liquide
Sel poivre

 

Lavez et essorez votre salade.
Coupez en deux les tomates (j’enlève les pépins) puis en petits quartiers.
Décortiquez les crevettes.
Pelez à vif le pamplemousse.
Préparez la sauce, en mélangeant la ciboulette, le jus du demi citron, salez, poivrez et ajoutez la crème, mélangez bien.
Coupez en dés l’avocat.
Dans chaque assiette, mettez quelques feuilles de salade, des quartiers de tomates, des dès d’avocat, des quartiers de pamplemousse, et des crevettes.
Arrosez, à l’aide d’une cuillère à soupe, de sauce. Dégustez.

Feuilletés au cantal et graines de pavot

Bonjour tout le monde, je me fais rare en ce moment mais je dois avouer quand ce moment le soir, je n’ai ni l’envie, ni le courage de passer du temps sur mon ordinateur. Cela passera mais pour l’instant « je freine la cadence ».

Je vous donne aujourd’hui une petite idée apéritive très bonne, et rapide que j’aime beaucoup et qui a toujours du succés.

 

Pour 4 personnes :

 

1 pâte feuilletée

Des graines de pavot

Du cantal fraichement râpé

1 c à s de moutarde

 

Préchauffez le four à 200°C.

Etalez sur la pâte feuilletée la moutarde.

Saupoudrez de graines de pavot et du cantal râpé

Coupez la pâte en lanières et torsadez-les.

Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une feuille de silicone.

Faites cuire 8-10 minutes, (sortez les une fois dorés).

Laissez tièdir ou refroidir sur une grille.

Spaghettis à l’ail rôti

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien. Je mets très rarement des recettes ces jours-ci. Je « plonge » dans mes livres de cuisine en ce moment !!! et d’ailleurs j’y ai trouvé cette recette, qui m’a attiré de part sa simplicité et nous aimons beaucoup l’ail à la maison. C’est bon comme plat de pâtes, il faut prendre une belle tête d’ail car la mienne n’était pas très grosse, et les pâtes étaient très bonnes, avec un goût subtil, mais nous aurions encore plus aimé avec un goût plus prononcé d’ail. Accompagnés d’une bonne salade ou d’une viande, un régal.

Pour 4 personnes :

500 g de Sphaghettis ou sphaghettinis

1 belle tête d’ail

15 cl d’huile d’olive vierge extra

50 g de parmesan râpé

2 c à s de Persil plat ciselé

Sel poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Mettez la tête d’ail entière sur une plaque huilé, et enfournez pour 30-35 minutes.

Laissez refroidir la tête d’ail. Puis coupez une des extrêmités de la tête afin de retirer la chair de chaque gousse d’ail avec la pointe d’un couteau.  Une fois toute la chair réunie, versez l’huile d’olive, salez, poivrez généreusement, puis mélangez bien, à l’aide d’une cuillère par exemple, tout en écrasant l’ail.

Cuisez les pâtes comme indiqué sur le paquet. Égouttez les et remettez les dans la casserole. Versez le mélange ail huile, et retournez les pâtes vigoureusement sur feu moyen, jusqu’à ce qu’elles soient toutes entièrement enrobées. Parsemez de persil. Mélangez. Ajoutez du parmesan râpé. Servez aussitôt.

Brouillade d’oeufs à la Mexicaine

Pour 4 personnes :

8 oeufs moyens à gros

2 c à s de lait

1 poivron rouge épépiné et tranché fin (j’ai utilisé des petits poivrons : piquillos, en bocal)

1 chorizo sans la peau et coupé en petits dés (j’ai utilisé des tranches fines de chorizo pré-découpés, que j’ai coupées en morceaux)

1/2 piment rouge frais (j’ai utilisé une pincée de piment d’Espelette en poudre)

4 tranches de pain complet grillées (pain de campagne pour moi, 4 si elles sont grandes, bien larges sinon 8)

1 c à c d’huile d’olive

Sel, Poivre

 

Dans un saladier, battez les oeufs avec le lait et un peu de poivre. Réservez.

Faites chauffer l’huile dans une poêle anti-adhésive et faites-y revenir le poivron rouge et le piment (une pincée de piment d’Espelette pour moi) 5 minutes, en tourant régulièrement jusqu’à ce que le poivron s’attendrisse et brunisse légèrement (ça c’est si utilisation d’un poivron frais dans le cas des piquillos, faites revenir simplement 5 minutes sur feu moyen).

Ajoutez le chorizo et poursuivez la cuisson. Lorsque le chorizo commence à rissoler, transférer le tout dans un assiette et réservez au chaud.

Remettez la poêle sur le feu, versez-y la préparation aux oeufs et brouillez-la à l’aide d’une cuillère en bois (les oeufs doivent rester crémeux). Incorporez délicatement la préparation aux poivrons et au chorizo. Salez légèrement.

Servez aussitôt sur des tranches de pain complet ou de campagne grillées.

Vous pouvez accompagner d’une salade. Bon appétit !!!

Pintade sauce crémeuse au vin de Savoie

J’ai réalisé ce plat ce dimanche, nous nous sommes régalés, la sauce est un délice, très savoureuse, je n’ai pas résisté à tremper du pain directement dans le plat. J’ai cherché sur 750 g une recette de pintade et j’en ai trouvé une où il fallait du cidre, je n’en avais pas, mais une bouteille de vin de savoie, j’ai hésité… et je me suis lancée !

 

Pour 6 personnes :

Une pintade d’1kg 5 ou plus coupée en morceaux (je l’ai fait moi même)

Les 3/4 d’une bouteille de vin de savoie (un Appremont) (en fait il faut recouvrir la viande)

1 gros oignon blanc

1 belle échalote

30 g de beurre

1 c à s d’huile

20 cl de crème liquide entière

2 feuilles de Laurier

1 bonne c à s de thym

Sel, poivre

 

Dans une cocotte ou sauteuse assez grande, faites dorer les morceaux de pintade dans le beurre et l’huile.

Retirez et réservez.

Pelez et émincez l’oignon et l’échalote. Les faire rissoler en les salant.

Ajoutez les morceaux de pintade, le laurier et le thym. Saler, poivrer. Versez le vin de savoie.

Laissez mijoter tout doucement (à petits bouillons) pendant 1 heure environ (3/4 d’heure si votre volaille est plus petite) cocotte non couverte.

Au bout de ce temps, versez la crème fraiche, remuez.

Augmentez le feu, et faites cuire pendant 20 à 30 minutes en remuant régulièrement. La sauce doit réduire et épaissir.

Servez bien chaud avec une bonne purée maison ou de la choucroute par exemple….

Moules gratinées à l’ail y oli

Pour la dernière recette du mois, je vous propose ces moules gratinées. Nous avons la chance d’habiter non loin d’un centre conchylicole, à Leucate, et nous achetons toujours les moules là bas depuis deux années maintenant. Elles sont si bonnes que je ne veux plus les acheter ailleurs, moyennes, grosses, nettoyées ou pas, on a le choix, en plus cela ne coûte que 2 à 2,5 euros le kilo (chez Vincent Boniface, rive gauche).

Pour changer des moules marinières, j’ai eu envie de les réaliser avec une ail y oli, mais une ail y oli sans la traditionnelle huile d’olive, je n’aime pas ! oui je sais, je sais, j’y peux rien c’est comme çà.

En apéro ou pour une entrée c’est super…

 

1.5 kg de grosses moules (cela dépend aussi de votre appétit)

4 gousses d’ail pressées

Huile de Tournesol

1 petite c à c de moutarde

1 oeuf

1 échalote émincée

20 cl de vin blanc

Sel poivre

 

Dans un grand faitout, faites ouvrir avec le vin blanc et l’échalote, les moules rapidement à couvert, sur feu vif, en remuant souvent (celles du dessus devant passer au dessus et vice versa, plusieurs fois) .

Une fois les moules ouvertes, séparez les coques : jetez la vide et mettez l’autre partie sur la plaque de votre four recouverte préalablement d’une feuille d’aluminium ou de cuisson.

Préparez l’ail y oli : dans un grand bol ou petit saladier, mélangez l’oeuf battu, l’ail, la moutarde, sel, poivre.

A l’aide d’un batteur (ou à la main avec un petit fouet pour les plus courageux) montez l’ail y oli en y versant petit à petit l’huile, jusqu’à avoir une quantité suffisante, goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Elle doit bien monter mais rester souple, homogène (c’est d’ailleurs pour çà que je mets l’oeuf entier, d’habitude je ne mets que le jaune, elle  est bien plus ferme), elle ne doit pas être trop ferme, ni trop liquide,

A l’aide d’une cuillère à soupe, versez sur chaque moule de l’ail y oli et allumez le four sur position grill, j’ai placé ma plaque juste au dessus du milieu de mon four, il faut surveiller très souvent, lorsque c’est doré, retirez du four et dégustez…..

Feuilletés au confit d’oignons et chèvre

Voici des feuilletés que j’ai préparés pour l’apéro dinatoire à l’occasion de l’anniversaire de mon papa, samedi soir.

Sur la photo, ils sont seulement précuits, ils doivent être plus dorés et le chèvre fondu.

C’était très bon, cela a plu à tout le monde. J’avais préparé mon confit d’oignons la veille au soir.

 

Pour 25 à 30 feuilletés :

2 pâtes feuilletées

2 bûchettes de chèvre

Des pignons

De l’Origan

500 g d’oignons rouge

50 ml de vinaigre de framboise

2 c à s d’huile d’olive

3/4 c à s de sucre

Sel, poivre

 

Coupez les oignons en fines lamelles, (j’ai utilisé ma mandoline).

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites-y blondir les oignons à feu doux.

Saupoudrez de sucre, mélangez puis ajoutez le vinaigre. Salez, poivrez et laissez compotez 40 à 45 minutes sur feu doux tout en mélangeant de temps en temps.

Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 180°C.

Déroulez la pâte, découpez des carrés à l’aide d’une roulette cannelée (facultatif bien sûr).

Placez-les sur la plaque du four préalablement recouverte d’une feuille de papier cuisson. Piquez le centre des carrés de pâte, avec une fourchette, si non la pâte va gonfler et le fromage glisser à côté.

Etalez une cuillère de confit d’oignon, placez au centre une rondelle de chèvre. Saupoudrez d’Origan et de quelques pignons (moi j’ai eu la main lourde mais cela n’a pas gêné ;-)).

Enfournez pour une quinzaine de minutes. Dégustez tiède ou refroidi. Je les ai servis tiède, mon mari en avait goûté un froid, il s’était régalé également.

 

Brochettes de dinde marinées

Voici des petites brochettes que j’ai réalisées également pour l’anniversaire de mon papa, je les ai cuites l’après midi pour ne plus qu’à les avoir à réchauffer le soir, la recette initiale proposait une cuisson pendant 10 minutes sous le grill, moi je les ai faites cuire à 190° pendant 15 minutes au moins. Je tenterai une prochaine fois sous le grill pour voir la différence. En tout cas c’était très bon. La dinde étant d’origine fade, cette marinade (à préparer la veille, c’est mieux) lui donne un parfum subtil. Cela a plu…

 

Pour une dizaine de brochettes (4-5 personnes)

pour un apéro dinatoire comme moi, pour un repas comptez pour 2-3 gourmands

 

4 filets de dinde

20 cl de lait de coco

4 c à s de beurre de cacahuètes (avec morceaux pour moi )

4 c à s de sauce soja

2 gousses d’ail

1 échalote

1/2 c à c de sel

1 c à s de ciboulette hachée

1/2 c à s de coriandre hachée

2 c à s de graines de sésame.

Préparez la marinade (la veille) en mélangeant bien le lait de coco avec le beurre de cacahuètes.

Ajoutez la sauce soja, l’ail et l’échalote hachés, la ciboulette et la coriandre hachées.
Coupez la dinde en aiguillettes ni trop fines ni trop larges, mélangez-les à la marinade, couvrez et laissez pendant 1 nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, piquez vos morceaux de dinde sur des pics à brochette, mettez les graines de sésame dans une assiette et roulez rapidement les brochettes dedans.

Faites les cuire 10 minutes sous le grill du four en les retournant à mi-cuisson.

Röstis

 

J’ai un hors série Cuisine Actuelle sur la pomme de terre et j’ai trouvé cette recette pour accompagner un rôti de boeuf et des haricots verts. C’est simple à réaliser, le plus long est de râper les pommes de terre !

 

Pour 4 personnes :

8 pommes de terre farineuses type Bintje

50 g de beurre

3 c à s d’huile

Sel Poivre

 

Pelez les pommes de terre et juste au moment de les faire cuire, râpez les avec une râpe à gros trous. Ajoutez du sel, du poivre et mélangez bien.

Faites chauffez le beurre avec l’huile dans une poêle.

Déposez les pommes de terre râpées en tas bien espacés. Etalez les en galettes assez fines.

Sur feu un peu vif, faites les dorer 4 minutes sur la première face, puis retournez-les délicatement à l’aide d’une spatule. Baissez le feu et faites cuire et dorer l’autre face pendant environ 7 minutes à feu moyen.

Servez les très chauds.

 

Vous pouvez ajouter dans les pommes de terre râpées un oignon émincé, du fromage râpé ou des herbes…

Pour éviter d’être trop gras, tassez les avec une écumoire pendant toute la durée de la cuisson, cela leur donnera de la tenue. Puis égouttez les sur du papier absorbant et passez les au four pendant 3 minutes au four chaud, ils seront encore plus croustillants.

Champignons farçis à ma façon

A ma façon, car je n’ai pas suivi de recette pour ces champignons farçis. Bien sûr, inspirée de ce que j’ai déjà pû voir par ci, par là.

J’avais donc acheté de gros champignons à farçir, j’avais quelques idées et c’est celle-ci que j’ai réalisée au dernier moment. Je n’avais jamais goûté le Philadelphia, alors c’était l’occasion. J’ai été ravie du résultat. C’est vraiment très bon, mon mari a beaucoup aimé.

 

Pour 8 gros champignons :

8 gros champignons de Paris

10/12 tranches de lard fumé

150 g de Philadelphia

Parmesan râpé

1 oeuf

2 échalotes

1 gousse d’ail

Huile d’olive

Sel Poivre.

 

– Préchauffez le four à 180°C.

– Pendant ce temps, nettoyez les champignons, personnellement j’enléve la peau. Grattez les pieds et à l’aide d’un couteau pointu, enlevez-les délicatement des chapeaux, réservez-les.

– Mettez les chapeaux des champignons dans un plat à gratin et versez un peu d’huile d’olive, (je les badigeonne à l’aide d’un pinceau). Enfournez pour une dizaine de minutes, le temps de préparer ce qui suit.

– Hachez grossièrement les pieds des champignons.

– Sur feu moyen dans un poêle, versez un peu d’huile et faites-y revenir les échalotes et la gousse d’ail préalablement émincées, sans les faire dorer. Ajoutez les pieds de champignons hachés et deux tranches (ou plus si vous le désirez mais c’est ce qu’il me restait) de lard coupées en petits morceaux, faites revenir quelques minutes, réservez hors du feu.

– Sortez les champignons du four, laissez tièdir un peu, (je les ai retourné afin que « leur eau » s’écoule).

– Pendant ce temps, mettez le Philadelphia dans un petit saladier et ajoutez l’oeuf, fouettez jusqu’à ce que le mélange soit lisse, salez, poivrez, et ajoutez-y la préparation des pieds hachés-échalottes-lard, mélangez.

– Enroulez autour de chaque champignon, une tranche de lard, faites la tenir à l’aide d’un demi pique en bois, puis à l’aide d’une cuillère à soupe, farçissez les champignons de la préparation précèdente, puis par dessus mettez un peu de parmesan râpé.

– Enfournez pour une vingtaine de minutes, le tout doit être doré. Servez chaud après avoir ôté les piques en bois. Vous pouvez les servir accompagnés d’une salade ou d’une viande.

« Tatin de Raclette »

S’il y a bien un  « plat » dont je ne me lasse pas l’hiver c’est bien la Raclette. Il me restait un peu de tout, la dernière fois que nous en avons mangé. J’ai donc décidé de réaliser cette « tatin » en m’inspirant d’une recette de Cyril Lignac que j’avais vue il y a quelques temps. J’aime beaucoup cette façon de la manger, avec une salade, c’est très bon.

 

Il vous faut :

8 à 10 tranches de fromage à Raclette

6 à 8 tranches de jambon cru

4 belles pommes de terre

20 cl de crème fraîche

1 oeuf

Sel Poivre

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mettez à pré-cuire dans de l’eau bouillante les pommes de terre pendant 20 minutes, (s’il ne vous en reste pas bien sûr) (vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau, elles doivent être cuites tout en restant fermes, la cuisson se poursuivant au four).

Pendant ce temps, tapissez un moule à manqué en silicone (ou un moule chemisé d’une feuille de cuisson) des tranches de jambon, le principe étant que le jambon couvre au maximum le fond du moule en remontant de moitié sur les côtés.

Epluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles, recouvrez le jambon de plusieurs rondelles de pommes de terre, ensuite sur ces dernières, mettez 4 ou 5 tranches de fromage, recommencez une nouvelle fois l’opération : rondelles de pommes de terre et tranches de fromage.

Fouettez la crème avec l’oeuf, salez modérément et poivrez. Versez sur les pommes de terre et le fromage. Ne soyez pas étonné, si le moule n’est pas rempli jusqu’en haut et si toutes les pommes de terre ne sont pas recouvertes de la préparation. Rabattez sur l’ensemble si nécessaire, le jambon qui dépasserait des bords.

Enfournez pour 25 minutes. Le fromage au dessus doit être légèrement doré.

Sortez votre tatin du four, patientez 2-3 minutes avant de démouler sur un plat. Servez avec une salade.

Embeurrée de chou chinois aux lardons

Aujourd’hui une petite recette d’accompagnement très simple, que mon amoureux et moi aimont beaucoup, une embeurrée de chou chinois, qui dit enbeurrée, dit beurre bien sûr !!!  hum, j’entends déjà certains grincements de dents mais c’est tellement bon une embeurrée…. après vous pouvez mettre la quantité de beurre que vous voulez !

J’avais un chou chinois, ça parait important mais pendant la cuisson çà réduit énormément, je conseille donc un chou chinois pour deux surtout si vous avez un gros mangeur comme moi à la maison (les enfants n’aimant pas) !

 

Il vous faut pour deux personnes :

1 chou chinois

100 g de lardons

30 g de beurre

1 c à s d’huile

Sel, poivre

 

Coupez en quatre votre chou, coupez chaque quart en fines lanières, enlevez et jetez les côtes (parties dures du chou).

Lavez le chou détaillé, mettez-le dans un torchon propre ou du sopalin pour bien l’essuyer.

Faites fondre le beurre avec un peu d’huile neutre, le beurre doit être bien chaud, voire commencer à colorer, mettez le chou et remuez sans cesse sur feu vif pendant 5 minutes minimum.

Ajoutez les lardons, toujours en remuant à feu vif, salez, poivrez, faites cuire une quinzaine de minutes en remuant très souvent jusqu’à coloration de l’ensemble. Servez bien chaud accompagné de la viande de votre choix.

Rapide et très bon….

Goulasch de veau à la hongroise

Bonjour à tous. J’espère que vous vous êtes bien remis des fêtes. Pour ma part elles se sont très bien passées et je dois avouer que cette pause n’était pas prévue, mais je n’avais ni le temps, ni l’envie de cuisiner et de manger surtout, je n’ai donc rien fait qui ne valait d’être publié.

Me revoilà un peu plus courageuse et gourmande à nouveau…

Je publie cette recette qui m’a donné envie, j’avais une recette déjà dans ce style sauf que je ne mettais ni vin rouge, ni vinaigre, ni cumin et de paprika et moins de tomates. La sauce est bien savoureuse.

Ce plat a bien plu, tout le monde s’est régalé, croyez moi !!

 

Pour 6 personnes :

 

– 1 kg 500 d’épaule de veau (demandez à votre boucher de les couper en morceaux)

– 2 poivrons verts (que je n’ai pas mis)

– 400 g de tomates fraiches (ou 1 grande boîte de tomates concassées, j’ai choisi cette option, vu la saison).

– 1 kg de pommes de terre à chair ferme

– 2 oignons

– 2 gousses d’ail

– 1 tablette de bouillon de boeuf (bio pour moi)

– 1 c à s de concentré de tomates

– 25 cl de vin rouge

– 2 c à s de vinaigre (pas de précision dans le livre, j’ai pris du balsamique, je n’avais plus de vinaigre de vin, sinon je pense que j’aurais choisi ce dernier)

– 20 g de beurre

– 2 c à s d’huile

– 2 c à s de paprika

– 1 c à s de cumin moulu

– 1 feuille de laurier

– Sel, poivre.

 

Diluez la tablette de bouillon dans 30 cl d’eau très très chaude et réservez. Lavez, coupez, épépinez et détaillez en lanières les poivrons verts.

Si vous utilisez des tomates fraîches, ébouillantez-les 10 sec, pelez-les et concassez-les. Pelez et émincez les oignons et l’ail.

Dans une cocotte, faites revenir la viande à feu moyen avec le beure et l’huile. Sortez-la de la cocotte et réservez-la.

A sa place, faites dorer les oignons 10 minutes à feu moyen. Ajoutez l’ail, le paprika, le cumin et le laurier.

Remettez la viande dans la cocotte avec les poivrons, les tomates concassées, le concentré de tomates, le bouillon, le vinaigre et le vin. Salez, poivrez, remuez bien et portez à ébullition. Ecumez ni nécessaire, baissez le feu, couvrez et laissez mijoter 1h30 en remuant de temps en temps.

Passé ce temps, pelez les pommes de terre, ajoutez-les dans la cocotte et laissez cuire encore 30 minutes. Mes pommes de terre n’étaient pas cuites au bout de ce temps, la variété n’était pas pour ce genre de plat, j’ai donc continué la cuisson à découvert ainsi la sauce a réduit un peu car elle était un peu trop liquide à mon goût.

Si ça ne suffit pas vous pouvez prendre trois-quatre c à s de sauce que vous mélangerez avec deux c à s de maïzena, ensuite versez dans la cocotte, mélangez de temps en temps, la sauce doit épaissir.

Cake au chorizo et Maroilles

J’ai choisi ce cake car j’aime le maroilles et le chorizo. Excellent. Moelleux, vraiment très bon. On a adoré avec une salade c’est le top… J’ai acheté un chorizo doux à trancher soi-même que j’ai coupé en petits dés, je pense que c’est plus fort ainsi que le chorizo déjà tranché comme l’indiquait la recette de Ale car le chorizo masque un peu le goût d’habitude prononcé du Maroilles. C’est parti pour la recette.

Il vous faut :

– 3 oeufs

– 150 g de farine

– 1 sachet de levure chimique

– 10 cl d’huile

– 13 cl de lait

– 100 g de gruyère râpé

– 150 g de chorizo (je n’ai mis que 110g)

– 200 g de Maroilles

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez les oeufs, la farine, la levure, puis petit à petit l’huile et le lait.

Mélangez bien.

Incorporez le gruyère, salez, poivrez, ajoutez le chorizo coupé en dés, et le maroilles coupé en morceaux.

Bien mélanger.

Dans un moule chemisé de papier sulfurisé versez la préparation et enfournez pour 40-45 minutes. Je l’ai laissé 40 minutes et 5 minutes de plus four éteint et porte légèrement entrouverte. Nous l’avons mangé 10-15 minutes après la sortie du four, c’était très bon. Froid je n’ai pas aimé et mon mari le préféré chaud également.

Gratin de chou fleur à la crème de lard et au parmesan

Une petite recette facile à réaliser et vraiment très bonne. Cette crème très savoureuse change de la béchamel. Cela m’a donné l’idée d’essayer avec la béchamel justement la prochaine fois. J’ai bien fait croustiller à part dans une poêle les morceaux et le reste des tranches de lard, c’était très très bon.

 

Il vous faut (4 personnes) :

 

– 1 chou fleur blanc (j’ai utilisé 1 kg de chou fleur blanc surgelé Picard)

– 25 cl de crème liquide

– 25 cl de crème semi épaisse

– 4 tranches de lard coupés en morceaux

– 60 g de parmesan râpé

– Sel poivre

 

Dans une casserole, faites chauffer les crèmes, puis hors du feu, ajoutez-y le lard fumé détaillé en morceaux. Poivrez salez légérement et laissez infuser 30 minutes, plus longtemps c’est encore mieux.

Préchauffez le four à 200°C.

Pendant ce temps, mettez le chou fleur (lavez-le et détaillez-le en fleurettes si vous optez pour un chou-fleur frais) 10 minutes dans l’eau bouillante salée puis égouttez-le.

Disposez-le dans un plat à gratin, arrosez-le de la crème infusée et filtrée (à l’aide d’une fourchette ou cuillère, « pressez » le lard dans la passoire afin d’en ôter le maximum de crème parfumée), salez, poivrez, parsemez du parmesan et enfournez pour une quinzaine de minutes puis cinq minutes sous le grill (surveillez) jusqu’à qu’il soit doré.

Dégustez avec les morceaux de lard que vous aurez préalablement essuyés et éventuellement le reste des tranches de lard, l’ensemble bien doré à la poêle.

Mes premières baguettes maison…sans pétrissage

Il y avait longtemps que je voulais réaliser des baguettes maison, et j’avais mis cette recette dans mes favoris, trouvée sur le blog de Josephine « mes petits choux ».

Pas besoin de pétrissage, ni de machine à pain (même si j’ai utilisé la mienne). Je suis assez fière de moi, même mon fils de 6 ans m’a dit « trop bon maman ton pain » alors !!! Une mie aérée, une croûte bien craquante…

J’ai utilisé une farine semi complète (T110) d’où la teinte de ma mie. Quelle satisfaction de faire ses baguettes soit même !!

 

Pour deux belles baguettes :

 

– 500 g de farine

– 300 g d’eau

– 70 g de lait

– 1 c à c de sel

– 1 c à c de miel (pourquoi ?? je ne sais pas ;-0)

– 1 sachet de levure boulanger

 

  • Faites tiédir l’eau et le lait et délayez la levure et le miel.
  • Ajoutez la farine et le sel et mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte se détache du saladier (ajoutez un peu de farine si ça colle).

ou mettez votre farine puis le mélange liquide eau-lait-levure-miel dans votre machine à pain et faites la tourner jusqu’à ce que la pâte se détache des parois (ajoutez un peu de farine si ça colle).

 

Placez au frais 30 minutes à 1 heure.

  • Façonnez les baguettes (j’ai utilisé les moules spéciaux à baguettes mais vous pouvez les déposer sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque de votre four) et laissez lever 30 minutes à 1 heure dans un endroit tiède (par exemple dans le four à 45°C). Faites trois ou quatre incisions sur le dessus de vos baguettes (ce que je n’ai pas réussi… j’ai lu sur un autre site qu’il fallait inciser sur un cm de profondeur pour avoir de belles incisions comme chez le boulanger !)
  • Enfournez dans un four chaud à 240°C (thermostat 8-9) pendant 25 minutes en faisant de temps en temps un coup de buée (versez rapidement un peu d’eau dans le bas du four et refermer aussitôt).
  • Sortez-les et attendez un peu avant de déguster.

Cookies moelleux au chèvre

Une petite idée pour l’apéro qui change un peu, c’est bon mais faites attention d’utiliser une buche de chèvre demi-sec (Soignon Sainte Maure) afin de bien avoir le goût du chèvre, et si vous voulez en avoir le goût encore plus prononcé prenez un sec. Il faut 10 minutes pour préparer ces cookies.

 

Pour 8 cookies environ :

 

– 120 g de chèvre

– 100 g de farine

– 50 g de purée d’amandes (rayon Bio des GS ou magasin Bio)

– 1 oeuf

– graines de pavot

– Sel poivre

 

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, écrasez à la fourchette le chèvre puis ajoutez la purée d’amandes. Mélangez. Ajoutez l’oeuf, mélangez à l’aide d’un fouet.

Versez la farine en deux fois. Salez, poivrez. Mélangez bien.

Sur la plaque du four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, disposez des cuillères à soupe de pâte, que vous étalerez légèrement. Parsemez de graines de pavot et enfournez pour 25 minutes. Dégustez chaud.

Poulet chop suey

Ce mois ci le thème est « la cuisine légère ». J’ai trouvé dans un de mes livres cette recette pour 181 calories seulement, 24 g de protides, 5 g de lipides et 10 g de glucides… voilà vous savez tout !!

Mon mari a adoré et les enfants ont mangé sans trop rechigner 😉 Il est vrai que cette recette est bonne.

 

Pour 4 personnes  :

 

– 400 grs environ d’escalopes ou filets de poulet

– 3 carottes

– 1 bocal de germes de soja (300 ou 350 g je crois) (rayon asie)

– 1 oignon

– 25 cl de bouillon de volaille

– 1/2 c à c de gingembre en poudre

– 1 c à s de maïzena

– 1 c à c de sucre

– 2 c à s de sauce soja

– 1 c à s d’huile

– 1 c à s de ciboulette ciselée (surgelée pour moi) ou deux ciboules fraiches que vous émincerez

 

Dans un bol, mélangez le sucre et la sauce soja. Emincez le poulet en lanières (pas trop grosses) et déposez-les dans une assiette creuse. Arrosez-les du mélange et laissez macérez au réfrigérateur.

 

Pendant ce temps, pelez et émincez l’oignon. Pelez et lavez les carottes, puis coupez-les en fins bâtonnets. Rinçez les germes de soja et épongez-les à l’aide de sopalin.

 

Chauffez l’huile dans un wok ou une sauteuse et faites y revenir l’oignon avec une pincée de sel pendant trois minutes. Ajoutez le poulet égoutté, faites revenir sur feu moyen 2/3 minutes puis les carottes, et les germes de soja. Mélangez et faites revenir 2/3 minutes. Saupoudrez de gingembre en poudre. Mélangez à nouveau et faites revenir à nouveau 2/3 minutes.

 

Délayez un demi cube de bouillon de volaille dans 25 cl d’eau très chaude. Dans un petit bol délayez la cuillère à soupe de maïzena, avec un peu du bouillon, puis versez-y le reste du bouillon, mélangez et versez ensuite dans le wok.

 

Faites cuire une dizaine de minutes sur feu doux (légers frémissements), en remuant régulièrement. La sauce doit épaissir. Otez du feu et parsemez de la ciboulette (ou ciboules). Servez chaud.

Cheese naans garnis

J’ai réalisé ces Cheese Naans (pain traditionnel indien) garnis qui ont déjà fait le tour, recette trouvée sur l’un des blogs que j’aime visiter, le blog « Rock the bretzel ».

Vous pouvez les garnir comme vous le voulez, nous nous avons nettement apprécié ceux au chorizo/comté (mon préféré) et comté/thym plutôt que le traditionnel emmental/jambon qui fait plutôt penser à un croque-monsieur.

 

Pour six cheese naans (perso j’ai doublé les proportions) :

 

La pâte des naans :

– 250g de farine

– 125g de fromage blanc

– 1 cuillère à café de levure

– 1 cuillère à café de sel

– 1 cuillère à café de sucre

– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

– 5cL d’eau tiède

Pour la garniture :

– Comté râpé, thym, chorizo, jambon, emmental…

 

Mélangez la farine, le sel et l’huile.

Ajoutez la levure, le sucre et le fromage blanc tout en homogénéisant. Finissez en versant l’eau progressivement et mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien homogène (ne pas hésiter à rajouter de l’eau ou de la farine en fonction de la consistance de la pâte).

Laissez reposer une dizaine de minutes puis diviser la pâte en 6 pâtons de taille égale.

Farinez votre plan de travail et étalez la pâte le plus finement possible et découpez des cercles (à l’aide d’un bol ou cercle par exemple). Répartissez la garniture de votre choix chorizo-Comté, comté-thym, jambon-emmental sur la moitié du cercle.

Repliez l’autre partie sur la garniture et soudez solidement les bords du bout des doigts.

Aplatissez légèrement le rectangle au rouleau.

Faites cuire (3-4 à la fois) sur chaque face dans une poêle huilée (ou sur un grill) pendant quelque minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Servez chaud avec une salade.

Cake Crunch-coco

Aujourd’hui une recette sucrée… j’ai été tentée par cette recette qui a bien plu aux petits et aux grands !! le croquant du riz soufflé, le chocolat et la noix de coco…. très très bon.

 

Il vous faut :

 

– 150 g de beurre mou

– 3 oeufs

– 150 g de farine

– 1/3 d’un sachet de levure chimique

– 100 g de noix de coco râpée

– 120 g de sucre

– 100 g de Crunch

 

Allumez le four (si possible chaleur tournante) à 180°C.

Cassez le chocolat en carrés.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre.

Incorporez la farine, la levure et le beurre ramolli.

Ajoutez le chocolat et la noix de coco. Mélangez soigneusement.

Versez la préparation dans un moule à cake antiadhésif beurré ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé de 26 cm (ou en silicone).

Enfournez pour 45 minutes environ (selon votre four). Testez la cuisson avant de le sortie avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Démoulez quelques minutes plus tard sur une grille.

Tarte aux oignons et au fromage Appenzeller

J’adore le fromage, c’est vraiment une gourmandise pour moi alors lorsque je vois une recette qui en contient…je craque et celle-ci m’a tenté et j’ai eu raison !

 

Pour 6 personnes :

 

– 250 g de fromage suisse « Appenzeller »

– 1 pâte brisée

– 1 oignon finement haché

– 150 g de dès de jambon blanc

– 2 oeufs

– 5 cl de lait

– 4 c à s de farine

– 1/4 de litre de lait

 

Commencez par râper le fromage.

Préchauffez votre four à 200°C.

Etalez la pâte brisée dans le moule à tarte beurré ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé, piquez la pâte et mettez la au frais.

Cuisez les oignons à l’étuvée (avec le couvercle) dans du beurre pendant 5 minutes en remuant de temps en temps, puis laissez refroidir.

Répartissez ensuite les oignons, les dès de jambon et le fromage râpé sur le fond de la tarte.

Battez les oeufs, la farine, la crème et le lait et versez sur la tarte.

Enfournez pour 25 à 30 minutes et servez chaud avec une bonne salade.

 

Gratin brioché aux pommes

Dé…li…cieux, il n’y a pas d’autres mots… J’ai adoré ce dessert et croyez-moi je suis plus dessert au chocolat qu’aux fruits. N’hésitez pas à le réaliser, vous ferez des heureux !!

 

Pour 4 personnes :

3 pommes (Pink lady, Gala ou Jonagold)
1 belle banane (ou deux petites)
Quelques tranches de brioche (Pasquier ou autre)
20 g de beurre
50 g + 20 g de sucre
des raisins secs
5 cl de jus d’orange
2 oeufs
20 cl de crème liquide

Préchauffez le four à 180°C.
Pelez et épépinez les pommes, coupez-les en tranches. Faites fondre dans une poêle, le beurre et 20 g de sucre sur feu assez vif, lorsque cela commence à prendre une jolie coloration, mettez-y vos pommes et la banane coupée en rondelles (la banane va « compoter » c’est normal), faites caraméliser l’ensemble pendant 5 à 10 minutes sur feu moyen à vif, attention cela ne doit pas brûler.
Répartissez ensuite l’ensemble dans un plat à gratin (pas trop grand), parsemez de raisins secs. Arrosez du jus d’orange.
Faites dorer, au grill pain par exemple, les tranches de brioche et couvrez-en le plat en les chevauchant si nécessaire.
Nappez l’ensemble des deux oeufs battus avec les 50 g de sucre et la crème liquide.
Enfournez pour 20 minutes, servez tiède.  Régalez vous !!

Paupiette de veau fromagère

Une petite recette qui ne demande pas beaucoup de temps de préparation et qui a plu à tout le monde.

 

Pour 4 paupiettes :

 

– 4 escalopes de veau fines (demandez à votre boucher des escalopes fines, si elles étaient trop épaisses, aplatissez-les (en les « frappant » au rouleau)

– 4 ou 8 tranches de poitrine fumé (tout dépend de leur largeur, j’en ai mis deux par escalopes)

– 2 tranches de jambon blanc

– 2 échalotes

– 4 tranches d’emmental

– 25 g de beurre

– 1 cube de bouillon de volaille ou 1/2 c à c de fond de volaille en poudre

– 2 c à s d’huile

– Sel et poivre

 

Pelez et ciselez finement les échalotes.

Coupez les tranches de jambon blanc en deux dans le sens de la longueur.

Posez la ou les tranches de poitrine fumé à plat. Disposez dessus l’escalope, ensuite la demi-tranche de jambon blanc, puis la tranche d’emmental. Faites de même avec les autres. Roulez les paupiettes et ficelez-les (j’utilise des élastiques en silicone, c’est génial).

Chauffez le beurre et l’huile dans une sauteuse. Faites dorer les paupiettes entre 6 et 7 minutes sur feu moyen en les retournant régulièrement. Ajoutez les échalotes. Salez et poivrez l’ensemble. Poursuivez la cuisson 2 à 3 minutes.

Saupoudrez du bouillon de volaille. Mouillez avec 15 cl d’eau.

Couvrez la sauteuse et poursuivez la cuisson une trentaine de minutes sur feu doux (très légers frémissements). Servez en arrosant généreusement de sauce aux échalotes (si non c’est plus « sec » sans jus, enfin c’est mon avis personnel).

« Chips » au chorizo

pC’est sur le sympathique blog de « Cocopassions » que je suis allée piocher cette recette.

C’est rapide et bon. J’avais des appréhensions car bien sûr ce n’est très « diététique » comme recette !

Mais ça a plu aux petits et aux grands alors…

 

Pour un apéro, c’est top… perso c’était en complément d’un potage, un soir….

 

Allez je vous donne la recette et je file voir ce que le blog « la cuisine au village » a choisi comme recette sur mon blog…

 

Il vous faut :

Deux pommes de terre assez grosses

Pour la quantité des pommes de terre c’est difficile à dire c’est surtout en fonction du nombre de tranches de chorizo que vous avez. Deux ou Trois pommes de terre suffisent. Idéalement votre lamelle de pomme de terre doit être de taille égale ou légèrement plus grande de la tranche de chorizo.

Des tranches de chorizo (j’ai pris du chorizo tranché extra fin)

Huile

Sel

« cure-dents »

 

Mettez à chauffer votre friteuse ou comme moi, versez une bonne quantité d’huile dans un wok.

Epluchez les pommes de terre, lavez-les et essuyez-le

Coupez les pommes de terre en très fines lamelles (j’ai utilisé ma mandoline)

Mettez les tranches sur un papier absorbant et essuyez-les

Sur chaque tranche de pommes de terre, posez une tranche de chorizo

Roulez et faites tenir avec un cure-dent

Faites cuire 2 à 3 mn dans l’huile bien chaude

Sortez-les à l’aide d’une écumoire et disposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Salez légèrement.

 

Personnellement j’ai fait deux bains pour les dorer au maximum sans que ça brûle bien sûr. Je pensais que la pomme de terre serait plus croustillante comme une chips mais seulement les bords sont croustillants. A déguster froid comme le préconisait le blog « cocopassions » ou chaud c’est ce que nous avons fait et c’était très bon.m

Rouelle de porc façon pot au feu, sauce moutarde

mJ’ai toujours aimé le pot au feu, la poule au pot…. synonymes de doux souvenirs pour moi, ma maman préparait ces plats à merveille. Mmmmmmh, l’odeur dans la maison pendant la cuisson… et je m’efforce aujourd’hui d’en faire autant en régalant la petite famille. Ce que j’aime avec ces recettes c’est que l’on peut mettre la quantité de légumes que l’on veut, il n’y a pas vraiment de régle hormis pour les navets, le céleri et les poireaux qui sont indispensables, c’est ce qui donne en grande partie du goût au bouillon !

J’ai eu envie d’essayer cette version et le résultat a été à la hauteur de mes attentes : le porc est fondant…. ma préférence va tout de même au pot au feu traditionnel, mais je referai celui-ci car c’était très bon.

 

Pour 4 à 6 personnes :

 

– une rouelle de porc d’1 kg 800 à 2 kg environ

– 4 petits navets

– une dizaine de belles carottes

– 8 pommes de terre (de taille moyenne ou grosse)

– 2 branches de céleri

– 2 poireaux

– 1 bouquet garni

– 1 oignon

– 2 clous de girofle

– poivre noir en grains

– Gros sel

 

Pour la sauce :

– 1 c à s de moutarde

– 20 g de beurre

– 3 c à s de maïzena ou farine

– 50 cl du bouillon

– Sel, poivre

j

Mettez la rouelle dans un grand fait-tout (30 cm de diamètre), recouvrez (jusqu’à un cm au dessus de la rouelle) d’eau froide salée (une poignée de gros sel), ajoutez le bouquet garni et l’oignon pelé, piqué des deux clous de girofle. Portez lentement à ébullition. Faites cuire 20 minutes puis écumez à l’aide d’une passoire.

Pelez les carottes et navets, rincez-les. Nettoyez les poireaux : ôtez leur la racine, coupez le haut en laissant environ 4-5 cm de vert, enlevez éventuellement la ou les premières feuilles qui sont généralement abîmées, coupez chaque poireau en deux, passez-les sous l’eau.

Coupez les extrémités des branches de céleri, passez-les sous l’eau et coupez-les en deux.

Ficelez un poireau et une branche de céleri ensemble, et faites de même avec le poireau et céleri restant.

Mettez dans le fait-tout les carottes, les navets, puis les poireaux et céleri et enfin une dizaine de grains de poivre noir.

Faites cuire à couvert pendant 1 heure 30 à 2 heures.

Au bout de ce temps, pelez les pommes de terre, rincez-les, coupez les plus grosses en deux et ajoutez-les dans le fait-tout. Faites cuire au moins 30 minutes. Au bout de ce temps piquez-les pommes de terre pour vérifier leur cuisson.

La sauce moutarde :

Dans une casserole, mettez les 20 g de beurre à fondre jusqu’à frémissements, ajoutez d’un seul coup la maïzena (ou farine) et mélangez bien, faites cuire ce mélange quelques minutes à feu moyen sans cesser de mélanger. Ajoutez le bouillon et mélangez à l’aide d’un fouet, le mélange va épaissir petit à petit, il faut mélanger très régulièrement. Lorsque la sauce commence à épaissir ajoutez la moutarde, salez poivrez à votre convenance, mélangez, laissez sur feu très doux en mélangeant régulièrement jusqu’au moment de servir.

Dressez votre viande et vos légumes dans un grand plat (ou plusieurs) et servez chaud avec la sauce.

Cake aux foies de volaille et aux pignons

Ce cake sera tout aussi idéal pour un apéro coupé en cubes, que pour un repas avec une salade !!
L’association est très bonne. Je l’ai préféré plutôt tiède que froid.

Il vous faut :
– 3 oeufs
– 150 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 10 cl d’huile de tournesol
– 12,5 cl de lait entier
– 100 g de gruyère râpé
– 200 g de foies de volaille
– 20 g de beurre demi-sel
– 1 échalote
– 1 c à s de porto rouge
– 50 g de pignons de pin
– 3 feuilles de basilic ciselé
– 2 feuilles de menthe ciselée
– Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Dans une poêle, faites revenir l’échalote hachée avec le beurre. Ajoutez les foies de volaille découpés en morceaux, du sel et poivre, laissez rissoler pendant 5 minutes. Versez le porto sur les foies et faites réduire à feu moyen. Hors du feu, ajoutez-y les pignons de pin, le basilic, la menthe et réservez.
Dans un saladier, travaillez bien au fouet les oeufs, la farine et la levure. Incorporez petit à petit l’huile et le lait chauffé. Ajoutez le gruyère râpé. Mélangez. Incorporez la préparation des foies à la base.
Versez le tout dans un moule à cake chemisé d’une feuille de papier cuisson et mettez au four pendant 45 minutes.Testez la cuisson avec une lame de couteau.

Palmiers au caviar de tomates à l’ail et pecorino

J’adore la pâte feuilletée et même si elle n’est pas diététique, c’est de loin ma préférée, j’en ai toujours une au réfrigérateur pour me dépanner, notamment pour les apéros… on peut les garnir comme on le veut, personnellement je n’ai jamais été déçue, et c’est si rapide de réaliser de délicieux feuilletés, aujourd’hui je vous propose ces palmiers…

Il vous faut :
– 100 g environ de caviar de tomates à l’ail (ou pas) (perso je prends celui-ci)
– 50 g de pecorino râpé (fromage italien)
– 1 rouleau de pâte feuilletée

Préchauffez votre four à 200°C.
Déroulez votre pâte feuilletée, étalez le caviar de tomates puis saupoudrez de pecorino.
Roulez un premier côté jusqu’au centre puis roulez l’autre extrémité afin de rassembler les deux parties, serrez-les puis si vous avez le temps, mettez-les au frais quelques minutes (15 à 30 mn), cela facilite la découpe.
Découpez les palmiers, les mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur une feuille de silicone en pensant à les espacer un peu et enfournez pour 10 mn environ. Mieux vaut surveiller la cuisson car cela peut aller très vite selon votre four. Dès que la pâte dore…..  c’est prêt.

Bourek…

sLe croquant des feuilles de brick et le moelleux de la farce….mmmmmh un délice.

Cette spécialité était très répandue en Turquie, elle peut être garnie de différentes façons.

 

Pour une douzaine de Bourek :

 

– 12 feuilles de brick

– 200 g de boeuf hachée

– 200 g d’agneau hachée

– 1 oignon

– 100 g de feta coupé en dés (ou autre fromage)

– 2 c à s de Menthe ciselée

– 2 c à s de Persil ciselée

– 1 blanc d’oeuf

– Sel, poivre

– Huile d’olive

 

Epluchez l’oignon et émincez-le. Faites le dorer avec 1 c à s d’huile d’olive dans un poêle, puis ajoutez la viande de boeuf et d’agneau. Retirez du feu et ajoutez les herbes ciselées, le fromage, du sel et du poivre. Mélangez.

Etalez 1 feuille de brick et déposez 2 c à s de farce au centre. Pliez la feuille de façon à obtenir un triangle. Collez les bords à l’aide d’un pinceau trempé dans le blanc d’oeuf.

Dans une poêle bien chaude, versez de l’huile d’olive. Faites frire les bricks de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Réservez au chaud jusqu’au moment de servir.x

 

Pain de poisson tomaté

bJe ne pense pas souvent à cuisiner le poisson, il est vrai qu’on aime beaucoup la viande à la maison, et mon mari, s’il a le malheur de trouver une arête….

J’ai préparé ce pain la veille et je pense que c’est l’idéal, ou alors le matin pour le repas du soir. Je sers ce pain de poisson en entrée (à vous de voir). Il est vraiment bon avec une bonne mayonnaise maison, un régal. Testez, vous ne serez pas déçus !!

 

Pour 6 à 8 personnes :

 

– 800 g de filets ou dos de poisson blanc (lieu, cabillaud, grenadier, julienne…. demandez des morceaux de poissons sans arête)

– 9 bâtonnets de surimi

– 3 tomates (à cette saison, j’ai pris trois belles tomates d’une petite boîte de tomates pelées)

– 1 belle c à c de concentré de tomates

– 50 cl de court-bouillon

– 6 oeufs

– 30 cl de crème liquide  j’ai mis 20 cl de crème liquide et 10 cl de lait

– 2 c à s de Maïzena

– Sel, poivre

 

Portez à ébullition le court-bouillon dans une casserole. Baissez le feu et faites pocher 3 mn le poisson essuyé et coupé en morceaux. Hors du feu, couvrez et laissez le poisson encore 8 minutes dans le bouillon. Passé ce temps, ôtez délicatement, à l’aide d’une écumoire, le poisson du bouillon et réservez-le.

Epépinez et coupez en dés les tomates, si vous utilisez des tomates fraîches, mondez-les avant : plongez-les 1 minute dans l’eau bouillante, sortez-les et ôtez la peau.

Préchauffez le four à 200°C (selon votre four, moi j’ai mis à 190°C)

Fouettez les oeufs avec la crème et la maïzena (je vous conseille de délayer la maïzena dans une petite quantité de crème, fouettez bien et ensuite incorporez ce mélange à la préparation oeufs-crème restante), ajoutez le concentré de tomates et les dés de tomates, salez et poivrez, mélangez bien.

Incorporez le poisson émietté (ôtez les arêtes si nécessaire).

Versez la moitié de la préparation dans un moule à cake beurré ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé. Ajoutez les bâtonnets de surimi, couvrez du reste de préparation.

Enfournez pour 40 à 45 minutes. Je viens de m’aperçevoir qu’il fallait mettre le moule à cake dans un bain marie au four, je ne l’ai pas fait, et je ne sais pas ce que cela aurait changé, elle était très bonne ainsi !

Laissez refroidir puis réservez au frais pendant au moins 4 heures. Servez froid accompagné d’une mayonnaise maison ou d’un coulis de tomates.l

 

Banista

J’ai réalisé cette recette dans le cadre de ma participation à Culinoversions. Ce mois-ci le thème qui a fait l’unanimité était le fromage…. et même si j’avais voté pour une recette au Wok, ce choix ne m’a pas du tout dérangé, j’adoooore le fromage, et j’avais justement, peu de temps auparavant, repéré La Banista….c

Pour la petite histoire, la banista est bulgare, Julie Andrieu avait cuisiné cette petite merveille pour Sylvie Vartan, cette dernière étant d’origine bulgare.

 

Si vous êtes au régime, fuyez…. ce n’est pas très diététique comme recette mais qu’est ce que c’est bon !! Comme le dit si bien Julie, c’est à mi-chemin entre le borek et le soufflé au fromage.

 

Pour 6 personnes :

 

– Une dizaine de feuilles de pâte filo

– 500 g de feta  400 g de feta

– 250 g de yaourt à la grecque

– 1 bonne pincée de bicarbonate de soude

– 5 gros oeufs

– 100 g de gruyère râpé

– 1 boule de mozzarella de vache

– 100 g de beurre

– 10 cl d’eau gazeuse

– Sel, poivre

 

Préchauffez le four à 180°C et retirez la plaque. Mettez la feta à dessaler dans un petit saladier d’eau froide.

Dans un autre saladier, battez le yaourt avec le bicarbonate de soude. Ajoutez les oeufs, un à un, le gruyère et la mozzarella préalablement râpée, puis la feta émiettée. Incorporez 100 g de beurre fondu, poivrez et salez à votre convenance (! les fromages sont salés !) et remuez bien.

Gardez 3 c à s de cette préparation à part.

Recouvrez la plaque d’une feuille de papier sulfurisé et beurrez-la. Déposez deux feuilles de pâte filo et répartissez-y le quart de la préparation, remettez deux autres feuilles de pâte filo et répartissez à nouveau un quart de la préparation, recommencez deux fois en finissant par la pâte de filo.

Mélangez la préparation réservée avec l’eau gazeuse et versez sur le dessus. Enfournez. Laissez cuire 25 minutes, à chaleur tournante. Si ce n’est pas assez doré au bout de ce temps, passé sous le grill 1 minute sans cessez de surveiller car cela va très vite. Retirez du four, couvrez immédiatement d’un linge humide et laissez reposer 10 minutes pour maintenir le moelleux. Servez en parts avec une salade.

 

A la sortie du four, votre Banista sera bien gonflée et retombera aussitôt comme un soufflé, c’est normal.  Régalez-vous.

Rôti de boeuf en cocotte, aux oignons

J’utilise souvent la cocotte pour les rôtis ou les mijotés mais je dois avouer que le rôti de boeuf…jamais. La viande était cuite à point telle qu’on l’aime.

 

Pour 6 personnes :

 

– 1 rôti de boeuf de 1,2 kg

– 4 gros oignons

– 2 feuilles de laurier

– 1 c à s de sucre

– 20 cl de vin blanc

– 50 g de beurre

– 1 filet d’huile d’olive

– Sel, poivre

 

Epluchez les oignons et émincez-les.

Dans une cocotte, faites rôtir le boeuf à l’huile d’olive sur toutes ses faces afin qu’il soit bien caramélisé.

Sortez le rôti de la cocotte, réservez-le. Déglacez au vin blanc et détachez bien les sucs à l’aide d’une cuillère en bois ou spatule. Ajoutez les oignons, le sucre et les feuilles de laurier, laissez cuire à couvert jusqu’à ce que les oignons soient tendres.

Préchauffez le four à 200°C.

Remettez le rôti dans la cocotte, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux, couvrez et faites cuire au four pendant 25 minutes.

Laissez reposer 10 minutes hors du four. Salez, poivrez, puis coupez le rôti sur une planche. Récupérez le jus qui s’écoule, mélangez le aux oignons et servez aussitôt.m

Spaghettis aux haricots rouges et Gorgonzola

Une petite recette trouvée dans un de mes magazines, super rapide à réaliser et qui chez nous change un peu.

 

Pour 4 Personnes :

 

– 400 g de spaghettis

– 400 g de haricots rouges

– 150 g de Gorgonzola

– 1 tomate (que je n’avais pas)

– 20 cl de crème fraiche

– Persil plat ciselé

– Sel et poivre.

 

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée. Plongez-y les spaghettis et faites les cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-les.

Lavez et coupez la tomate en petits dés. Egouttez et rincez les haricots rouges.

Remettre dans la casserole les pâtes avec les dés de tomate, les haricots rouges, le gorgonzola, la créme fraiche. Salez légèrement et poivrez.

Faites réchauffez 5 minutes à feu moyen, en remuant régulièrement. Servez chaud. Parsemez de persil.m

Couteaux à la plancha

Cela fait deux fois en peu de temps que nous faisons des couteaux à la plancha. Il faut une cuisson rapide sinon les couteaux deviennent durs et cela serait vraiment dommage. Les couteaux se vendent dans les grandes surfaces au rayon poissonnerie, dans des filets (je ne connais pas le poids). Ils doivent être vivants, lorsque vous y touchez, ils se rétractent, si non ne les prenez pas. Il faut compter une douzaine d’euros le filet pour 3 à 4 personnes en entrée, en plat prévoyez plus ou des gambas par exemple en plus.

 

Pour 3 à 4 personnes :

 

– 1 filet de couteaux

– 2 gousses d’ail (hachées au presse ail)

– 2 c à s de persil ciselé

– Quelques gouttes de jus de citron (facultatif)

– 4 c à s d’huile d’olive + 1 filet

– Sel poivre

 

Une heure avant, mettez vos couteaux dans l’eau, renouvelez l’opération plusieurs fois si nécessaire en les remuant délicatement, régulièrement.

Pendant ce temps, mélangez l’ail, l’huile d’olive, le citron, et le persil.

Faites chauffer votre plancha, versez un peu d’huile neutre (huile de tournesol ou de pépins de raisins).

Egouttez bien vos couteaux.

Lorsque la plancha est bien chaude, mettez vos couteaux dessus, faites saisir quelques minutes, ils vont s’ouvrir, puis versez un filet d’huile d’olive, Lorsque les « coques » commencent légèrement à dorer, retournez-les alors délicatement mais rapidement en les remettez sur le côté « coque » .

A l’aide d’une cuillère à café, versez la persillade sur les couteaux. Salez, poivrez. Poursuivez une à deux minutes puis servez aussitôt.

Gressins à l’indienne

vPour 15 à 20 gressins (selon la taille) :

80 g de farine

20 g de beurre mou

4 cl d’eau froide

1c à c bombée de curry en poudre

une poignée de raisins secs

une pincée de poivre

sel

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, le curry et les raisins secs, salez et poivrez.

Ajoutez le beurre et travaillez la pâte avec les doigts.

Versez l’eau petit à petit.

Travaillez à nouveau la pâte, formez des boulettes pour en faire des batonnets.

Placez-les sur votre plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou d’une feuille de cuisson siliconé.

Enfournez pendant 15 minutes. Laissez refroidir sur une grille.

Filets de grenadier en gratin d’ail et échalote

fVoici des filets de poisson un peu façon « crumble » ! Nous avons beaucoup aimé, j’avais peur que cela soit sec, moi qui aime tant les plats en sauce…. et bien pas du tout, cela ne m’a pas manqué, vraiment bon.

 

Pour 4 personnes :

 

4 filets de grenadiers ou 4 dos de cabillaud

3-4 échalotes selon leur taille

2 gousses d’ail

4 c à s d’huile d’olive

2 c à s de chapelure (j’en ai mis un peu plus)

2 c à s de persil ciselé

Sel, poivre

 

Plongez délicatement le poisson dans une grande casserole d’eau bouillante salée (perso j’ai mis du fumet de poisson) et laissez cuire 5 minutes à partir de la reprise de l’ébullition. Egouttez-les.

Pendant que le poisson cuit, mélangez dans un bol l’échalote et l’ail ciselés, le persil, la chapelure et l’huile d’olive, le sel et le poivre.

Disposez délicatement le poisson dans un plat allant au four, recouvrez de la préparation et passez sous le gril pendant quelques minutes, jusqu’à ce le dessus forme une croûte dorée. Servez sans attendre.

 

Croque flamenkuche

Mes enfants raffolent des croque-monsieur traditionnels, jambon-fromage. Moi et mon mari, je dois avouer, même si je n’en fait pas toutes les semaines (même pas tous les mois), on s’en lasse un peu, alors j’ai voulu changer. Cette version m’a tenté dès que je l’ai vue et j’ai eu raison, c’est bon, on était contents de le manger différemment le croque ! Je vous donne les quantités données, perso j’ai doublé les proportions pour en faire le double.

Pour 2 croques :

4 tranches de pain de mie complet

2 c à c bombées de beurre mou

2 pincées de fleur de sel

2 tranches de fromage de chècre

 

Pour la crème flamenkuche :

2 c à s de crème épaisse

2 c à s bombées d’emmental râpé

2 c à s de vin blanc sec

1/2 oignon ciselé ou haché

60 g de lardons fumés

 

Poêler les lardons pour les faire dorer. Egouttez sur du papier absorbant. Mélangez les ingrédients de la crème flamenkuche dans l’ordre donné.

Beurrez chaque pain de mie sur un côté seulement, parsemez de fleur de sel. Retournez.

Posez une tranche de fromage de chèvre, puis une belle grosse cuillerée à soupe de crème Flamenkuche. Recouvrez avec l’autre tranche de pain, face beurrée vers le haut.

Cuire les croques dans l’appareil environ 3 minutes jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur.

Clafoutis aux coeurs d’artichauts

Voici un clafoutis aux artichauts et au crottin de chèvre, vraiment rapide à réaliser et bon de surcroix !! Les câpres, même si elles font partie de la recette et n’ont pas dérangé mon mari, sont facultatives, j’essaierai sans la prochaine fois ou j’en mettrai moins, car personnellement même si cela ne me dérange pas je n’en raffole pas !!!

A la base, la recette est donnée pour 4 ramequins (4 personnes pour une entrée éventuellement) mais j’ai pris mon plus petit plat à four pour n’en faire qu’un !!

Pour 4 petits mangeurs OU 2/3 gros mangeurs :

 

– une dizaine de coeurs d’artichauts au naturel (en conserve)

– 2 oeufs

– 10 cl de crème fraiche

– 15 cl de lait entier

– 2 c à s de câpres (facultatif)

– 1 crottin de chèvre (chavignol sec par exemple….)

– 30 g de beurre

– 80 g de farine

– 1 c à d ‘huile d’olive

– 1 c à c de baies roses (je n’en avais pas)

– Sel poivre

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Mettez la farine dans un saladier, ajoutez les oeufs et mélangez au fouet pour obtenir un mélange lisse et homogène.

Incorporez progressivement le lait, la crème fraiche et l’huile d’olive. Salez, poivrez.

Détaillez le crottin en copeaux pas trop fins.

Beurrez vos ramequins ou le plat et répartissez les coeurs d’artichauts rincés et égouttés (coupés en deux si vous les utilisez pour des ramequins individuels) (je les ai légèrement pressés entre mes doigts pour évacuer un maximum d’eau), puis les câpres, le fromage de chèvre. Parsemez de baies roses écrasées (facultatif) et recouvrez avec la pâte.

Enfournez et laissez dorer pendant 20 à 25 minutes.

Servez aussitôt.

Rôti de porc au fromage

Comme vous pouvez le constater, « c’était moins une » !! ;-)) Une minute de plus et ma sauce était totalement brûlée !!!! Ce plat se passe sous le gril au dernier moment et ça va très très vite, j’ai surveillé mais trente secondes plus tard !! donc la prochaine fois je reste « au garde-à-vous » devant mon four !!! Il était vraiment temps.

Bon enfin bref, ce rôti se cuit normalement au four, et à part il faut préparer une béchamel au fromage, c’était la première fois que je le mangeais ainsi et on s’est régalés (je vous rassure, pas de goût de brûlé, ouf !!).

 

Pour 6 personnes :

 

– 1 rôti de porc de 1,2kg

– 150 g de fromage râpé (comté pour moi, emmental, cantal….)

– 45 g de beurre

– 25 g de farine

– 1/4 l de lait

– Thym

– 1 feuille de laurier

– sel, poivre

 

Préchauffez le four à 210°C.

Mettez le rôti dans un plat allant au four, parsemez-le de 20 g de beurre en morceaux, puis ajoutez le thym et la feuille de laurier. Enfournez pour 1h30 en prenant soin d’arroser le rôti régulièrement et de déglacer la sauce avec un peu d’eau très chaude, lorsqu’elle commence à bien roussir en grattant les sucs avec une cuillère en bois, afin d’éviter que cela ne brûle.

20 minutes avant la fin de cuisson du rôti, préparer la béchamel : dans une casserole, sur feu moyen, faites fondre le beurre restant puis ajoutez la farine. Mélangez bien et dès la première ébullition, baissez le feu et ajoutez le lait petit à petit en fouettant, salez, poivrez. Faites cuire jusqu’à obtention d’un mélange épais et onctueux.

Incorporez le fromage râpé hors du feu et mélangez bien.

Sortez le rôti du four et laissez-le refroidir 10 minutes. Mettez le rôti dans un autre plat allant au four.

Mettez votre four en position gril. Recouvrez le rôti de béchamel au fromage, puis mettez le plat dans le four et faites gratiner quelques minutes en surveillant.

Servez aussitôt.

Quiche sans pâte, feta, lardons fumés

Dur dur en ce moment de publier ! je dois avouer que les journées ne sont pas assez longues et j’ai également du mal à visiter mes blogs favoris. Rassurez-vous cette baisse de régime n’est que passagère 😉

Alors pour le coup aujourd’hui je vous propose, on ne peut plus classique, mais tellement rapide à réaliser que les jours justement où le temps manque c’est idéal. Avec une salade et hop le repas est prêt !!!

 

Pour 4 à 6 personnes :

 

– 150 g de Feta

– 100 g de lardons fumées (allumettes je préfère)

– 4 oeufs

– 20 cl de crème fraîche liquide

– 10 cl de lait

– 80 g de gruyère râpé

– sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec la crème, le lait.

Ajoutez la Feta émiettée, salez légèrement et poivrez, mélangez.

Versez cette préparation dans un moule en silicone (20 cm de diamètre) ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé.

Parsemez des allumettes fumées, puis de gruyère râpé sur toute la surface.

Enfournez pour 25-30 minutes jusqu’à obtenir une jolie coloration.

Démoulez et servez aussitôt.

Gratin de champignons

Si vous aimez les champignons, cette recette est pour vous. Un régal ! Mon mari a adoré. J’avais assaisonné comme il fallait en plus. Malheureusement les enfants n’aiment pas ça, tant pis pour eux, cela nous en a fait plus 😉  En entrée dans des petits plats à gratin individuels ou en accompagnement d’une viande… c’est très rapide à réaliser en plus !

Recette trouvée sur le blog « Trop chou ».

Pour 4 personnes :

  • – 500 gr de champignons de paris frais (j’ai utilisé de très GROS champignons)
  • – 20 cl de crème liquide
  • – 2 œufs
  • – 100 gr de gruyère râpé
  • – 1 c à s d’ail, échalotes, persil émincés (surgelés pour moi)
  • – 1 grosse noix de beurre
  • – sel, poivre du moulin
  • Lavez et coupez les champignons en fines lamelles.
  • Faites chauffer le beurre sur feu doux dans une sauteuse ou une poêle antiadhésive puis ajoutez les champignons, l’ail, l’échalote, et le persil. Salez et poivrez. Laissez cuire à feu vif pendant 15 min en remuant souvent jusqu’à ce que les champignons aient évaporés leur eau et qu’ils soient bien dorés.
  • Préchauffez le four à 210° (th.7).
  • Battez les blancs d’œuf en neige ferme avec 1 pincée de sel. Mélangez les jaunes d’œuf avec la crème et 60 gr de fromage râpé. Poivrez. Ajoutez les champignons, puis les blancs d’œuf battus en neige, mélangez délicatement.
  • Versez cette préparation dans un plat à gratin (ou des petits individuels). Parsemez du reste de fromage râpé et faites gratiner au four pendant 10 min pour les individuels et 20 minutes pour un plat à gratin.

Asperges vertes panées

Lorsque j’ai vu cette recette ici, j’ai trouvé ça original, alors je me suis dit qu’il fallait

essayer !

Au début ç’est surprenant. Bien assaisonné c’est très bon. J’ai suivi la recette (enfin presque) et j’ai acheté de la chapelure « Panko » qui se trouve dans les magasins asiatiques, cette chapelure a la particularité de rester croustillante après la cuisson.

Accompagnez ces asperges d’une sauce hollandaise comme le propose le blog où j’ai trouvé cette recette, mais comme je ne l’avais pas lu jusqu’au bout, nous les avons mangés « nature », alors j’imagine avec cette sauce !! je testerai d’ici peu.

 

Pour 2 personnes :

– 1 botte d’asperges vertes

– de la chapelure Panko

– 1 gros oeuf ou 2 petits

– de la farine

– 50 g de parmesan

– sel, poivre

 

Faites cuire vos asperges 10 à 15 minutes dans de l’eau bouillante salée (piquez-les à l’aide d’une lame de couteau pour vérifier la cuisson).

Sortez-les de l’eau, déposez-les sur une assiette recouverte de sopalin et laissez tièdir.

Pendant ce temps, préparez trois assiettes creuses, dans une versez de la farine (l’équivalent d’un demi verre, vous pourrez toujours en rajouter un peu), dans l’autre l’oeuf battu + sel et poivre, et dans la troisième la chapelure (l’équivalent d’un verre) mélangée au parmesan.

Préchauffez votre four à 230°C.

Roulez les asperges deux par deux dans la farine puis dans l’oeuf puis dans la chapelure sans hésiter à « faire coller » la chapelure avec vos doigts sur les asperges.

Déposez-les sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle coloration.  Servez aussitôt accompagnées d’une sauce hollandaise.

 

Moules sauce poulette (thermomix… ou pas)

Nous avons la chance d’habiter à quelques kilométres d’un centre conchylicole, nous aimons y acheter des moules, elles sont très bonnes, (nous avons la possibilité de les acheter déjà nettoyées). Nous avons l’habitude de les manger « à la marinière », accompagnées d’une ail y oli, mais lorsque j’ai vu cette recette chez mimi elle m’a donné envie, ça change et c’est trop bon, moi qui aime tant les sauces, celle-ci est délicieuse, bien onctueuse. Je l’ai réalisée au thermomix comme mimi à une différence près c’est que j’ai fait cuire mes moules à part dans une cocotte.

(J’ai mis la recette sans thermomix).

Pour 4 personnes :

– 3 litres de moules (hum nous sommes des gros mangeurs à la maison (par rapport à mimi ;-))

– 15 cl + 10 cl de vin blanc sec

– 25 cl de fumet de poisson (eau + fumet en poudre, l’équivalent de 2 cuil. à soupe de fumet)

– 2 échalotes

– 25 g de beurre

– 25 g 30 g de farine

– 10 cl de crème fraîche liquide

– 1 oeuf

– 2 c. à soupe de persil ciselé

– Sel poivre

 

Mettez les moules à tremper dans l’eau froide et trier rapidement les moules en jetant éventuellement les cassées, les ouvertes….

Avec thermomix : Pelez les échalotes, les couper en deux et les mettre dans le bol du thermomix, puis mixez 5 sec à vitesse 5.

Raclez bien les bords du bol pour ramener les échalotes dans le fond du bol, ajoutez le beurre et faites dorer 5 mn /100° à vitesse 1.

Ajoutez ensuite, le persil, 15 cl de vin blanc, l’eau et le fumet de poisson. Salez. Poivrez. Mixez 5 sec à vitesse 4.

Ajoutez dans le bol, la farine et faites épaissir 7 mn 15 mn/90° à vitesse 3.

Pendant ce temps, mettez les moules dans une grosse marmite, versez 10 cl de vin blanc, couvrez et mettez sur feu vif. Remuez-les souvent afin de faire passer celles de dessous au dessus.

Une fois la cuisson de votre sauce terminée, ajoutez-y la crème, l’oeuf et mélangez 30 sec à vitesse 3.

Servez aussitôt les moules nappées de sauce.

Sans thermomix : Vous pouvez très bien réaliser cette sauce à la casserole, à l’aide d’un fouet, il vous suffit de respecter les étapes sans cesser de mélanger :

Emincez bien les échalotes faites les revenir dans le beurre pendant cinq minutes, ajoutez le persil, 15 cl de vin blanc, le fumet de poisson, salez, poivrez, mélangez bien.

Ajoutez la farine tamisée et à l’aide d’un fouet, mélangez l’ensemble jusqu’à épaississement sans cesser de remuer sur feu moyen.

Une fois la sauce épaissie, ajoutez la crème et l’oeuf tout en fouettant énergiquement jusqu’à obtenir une sauce lisse et onctueuse. Nappez aussitôt.

Gratin de légumes et mozzarella

Un bon gratin avec de bons légumes du soleil et le fondant de la mozzarella, un régal. Simple et rapide à préparer.

J’ai repéré cette recette chez Christèle, vous pouvez comme elle, le préparer dans des ramequins individuels, moi j’ai pris un plat.

 

Pour 4 personnes :

 

2 courgettes

5 tomates

1 poivron rouge

2 boules de mozzarella

1 c à s d’herbes de Provence 

Huile d’olive

Sel poivre

 

Préchauffez le four à 200°C

Lavez tous les légumes

Coupez les courgettes et les tomates en rondelles, coupez le poivron en lamelles.

Egouttez la mozzarella etcoupez-la en petites rondelles

Mettez les légumes dans un plat à gratin (ou dans les ramequins) en essayant d’intercaler avec la mozzarella, salez et poivrez.

Versez sur les légumes un beau filet d’huile d’olive.

Parsemez des herbes de provence.

Enfournez pour 20 à 25 minutes pour les ramequins ou 30 à 40 minutes pour un plat, à 200° pour ma part et j’ai baissé à 180°C 10 minutes avant la fin.

Panna cotta au Gorgonzola

Voici des petites panna cotta réalisées à l’occasion de l’anniversaire de mon papa. Elles ont été appréciées, par contre je trouve que mes verrines étaient peut être un peu trop grandes (pourtant 15cl), un peu moins en quantité j’aurais plus apprécié. N’hésitez pas à saler et poivrer. Je n’en avais pas mis assez de peur que ce soit trop avec le fromage déjà salé.

 

Pour 6 personnes :

 

– 150 g de gorgonzola

– 250 g de ricotta

– 20 cl de crème fraîche

– 6 radis avec les fanes

– 4 feuilles de gélatine

– 2 c à s d’huile d’olive

– Sel et poivre blanc

 

Faites ramollir 3 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, portez la crème à ébullition. Hors du feu, diluez-y la gélatine essorée entre entre vos mains.

Ajoutez le gorgonzola coupé en morceaux et la ricotta en remuant bien au fouet pour lisser la préparation. Salez, poivrez puis répartissez dans 6 verrines. Réservez au frais.

Mettez la dernière feuille de gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Lavez les radis. Coupez les fanes au ras des radis.

Faites blanchir les fanes 2 minutes dans une petites casserole avec très peu d’eau.

Mixez finement les fanes de radis dans leur eau de cuisson, ajoutez la feuille de gélatine essorée entre vos mains et l’huile. Salez, poivrez et mélangez.

Versez cette préparation dans les verrines pour qu’elle recouvre la panna cotta et mettez au réfrigérateur au moins 4 heures.

Au moment de servir, émincez finement les radis, répartissez-les sur les verrines et servez frais.

Oeufs au nid

bMes enfants adorent la purée, et lorsqu’il y a quelque temps mon fils Julien a vu en photo cette recette sur un de mes livres, il m’a demandé de lui faire.

C’est bon et ça change un peu la façon de manger la purée. Pour un repas du soir, je trouve ça sympa !

Utilisez des ramequins ou des cassolettes.

 

Pour 4 personnes :

 

900 g de pommes de terre farineuses non pelées (bintje, caesar, manon…)

175 g de beurre

25 cl de lait

4 oeufs

50 g de cheddar râpé comté râpé

Sel et poivre

 

Préchauffez le four à 200°C. Portez une grande casserole d’eau salée à ébullition et faites-y cuire les pommes de terre 25 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Egouttez-les, épluchez-les, puis transférez-les dans un saladier. Ajoutez 100 g de beurre dans les pommes de terre et écrasez-les bien. Salez, poivrez. Incorporez la moitié du lait en fouettant vigoureusement jusqu’à obtention d’une purée lisse. Si nécessaire, ajoutez du lait, mais ne cessez jamais de battre.

Beurrez légèrement 4 cassolettes allant au four. A l’aide d’une cuillère, répartissez la purée dans les 4 plats et pratiquez un puits au centre de chacun. Déposez une petite noix de beurre restant dans chaque cavité, puis cassez y 1 oeuf. Salez, poivrez.

Avec les dents d’une fourchette, dessinez délicatement un sillon autour de chaque oeuf afin de créer un « nid ». Saupoudrez de fromage râpé, mettez au four et laissez cuire 15 minutes (les blancs doivent raffermir et les jaunes rester souples). Servez aussitôt.

Chips de pâte à pizza et tapenade d’artichauts

Bonjour, aujourd’hui une nouvelle idée apéro. Cette tapenade est composée de fonds d’artichauts et de tapenade d’olives vertes, accompagnée de chips de pâte à pizza…. Pour ma part, j’ai doublé les proportions car nous étions nombreux, mais je vous donne les proportions initiales.y

 

Pour 4 personnes :

 

– 1 rouleau de pâte à pizza

– 6 fonds d’artichauts en conserve

– 100 g de tapenade d’olives vertes

– 2 c à s d’herbes de Provence

– 5 cl d’huile d’olive

 

Préchauffez le four à 240°C.

Sur votre plan de travail, étalez la pâte à pizza très finement. Saupoudrez-la d’herbes de Provence et appuyez avec le rouleau à pâtisserie afin de bien intégrer les herbes à la pâte.

Déposez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Enfournez  et faites cuire 7 à 8 minutes de chaque côté. Sortez du four et laissez refroidir.

Préparez la tapenade : dans un blender ou le bol d’un mixeur, versez dans l’ordre l’huile d’olive, la tapenade d’olives, et les fonds d’artichauts coupés en morceaux. Mixez le plus finement possible. Poivrez à votre goût. Transvasez la tapenade dans un récipient et réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de l’apéritif.

Au moment de servir, cassez la pâte à pizza en petits morceaux et présentez avec la tapenade.j

Croque asperges et parmesan

Bon et bien voilà dans quelques jours je reprends le travail, je viens de passer cinq mois avec mon p’tit bout et je dois avouer que cela est super dur mais quand il faut y aller, il faut y aller 😉 j’espére avoir toujours autant de temps pour publier sur mon blog et pouvoir visiter mes blogs favoris !!

J’ai profité de ces moments à la maison, pendant les siestes de bébé, pour re-feuilleter mes livres, mes magazines, répertorier des recettes que j’ai envie de réaliser et vous faire (re)découvrir, j’ai profité également pour faire la mise à jour de la liste de mes « blogs favoris » sur mon blog, en rajoutant les blogs où j’aime aller depuis le début (ou pas) de mon aventure, les copinautes quoi ! liste que je m’efforcerai de mettre à jour plus régulièrement (si j’ai oublié quelqu’un je suis désolée et faites moi le savoir par message privé).

 

Merci, merci à tous et toutes pour votre fidélité, vos visites, vos messages, vos inscriptions à la news et/ou à ma page FB et même si je n’ai pas le temps de répondre à tous vos messages, je prends toujours plaisir à les lire.

 

Bon assez de bla bla bla et passons à la recette. Une nouvelle version de croque monsieur, trop bonne, c’est la saison des asperges et on adore çà, alors on en mange à toutes les sauces !

 

Pour 4 croques :

 

– 8 tranches de pain de mie (complet ou pas)

– 4 jaunes d’oeufs (congeler les blancs, ils pourront vous servir plus tard)

– 8 asperges vertes cuites à l’eau, taillées en deux ou trois morceaux

– 4 pincées de fleur de sel et du poivre

– Huile d’olive

– 1 citron jaune

– 16 fines « tranchettes » de parmesan frais

– beurre mou

 

Beurrez chaque tranche de pain de mie sur un côté seulement. Parsemez de fleur de sel. Retournez.

Posez un jaune d’oeuf (sans le blanc) et percez délicatement avec une fourchette, sans l’étaler.

Ajoutez dessus les asperges coupées en deux (ou trois), deux tours de moulin à poivre, un filet d’huile d’olive, quelques gouttes de jus de citron, et enfin 4 tranchettes de parmesan frais.

Recouvrez avec la deuxième tranche de pain de mie, face beurrée toujours côté extérieur.

Cuire les croques dans l’appareil jusqu’à obtenir une belle coloration dorée.

f

Tarte au fromage blanc et au citron vert

C’est une idée de dessert que je vous propose, très rapide et simple à réaliser. J’ai suivi la recette, la saveur apportée par UN citron vert est vraiment subtil, perso j’ai aimé ainsi, mais si vous aimez le goût bien « prononcé » du citron, mettez-en deux !

Cette tarte passe toute seule même après un repas bien copieux.

Pour 6-8 personnes :
Pâte à tarte sucrée :
– 100 g de beurre mou
– 250 g de farine
– 1 c à s de sucre
Garniture :
– Le jus et le zeste d’un (ou deux selon vos goûts perso) beau citron vert (non traité de préférence)
– 400 g de fromage blanc à 20% de MG
– 3 oeufs
– 40 g de farine
– 60 g de sucre en poudre
Préchauffez votre four à 190-200°C.
Préparez la pâte sucrée :
Dans un saladier, mélangez la farine avec une pincée de sel. Faites un puits au centre, puis mettez-y le beurre mou et le sucre. Mélangez du bout des doigts en versant peu à peu 8 cl d’eau (environ car je n’ai pas eu besoin de mettre les 8 cl (mais 5-6 cl) pour former ma pâte) et formez une boule de pâte homogène, sans trop la pétrir. Laissez la reposer.
Pendant ce temps, préparez la garniture :
Dans un autre saladier, mélangez les oeufs, le sucre, le fromage blanc, la farine, le zeste et le jus de citron, en prenant soin de mélanger entre chaque ajout.
Sur votre plan de travail fariné, étalez finement la pâte au rouleau. Chemisé un moule à tarte d’une feuille de papier sulfurisé, pliez délicatement votre pâte étalée afin de la déposer plus facilement dans votre moule, dépliez-la, piquez-la à la fourchette sur toute sa surface, et versez-y la garniture.
Enfournez pour 35 minutes. Servez tiède ou froid. (Froid pour ma part).

Aiguillettes de canard à l’ananas (plancha ou wok)

Bonjour, hier c’était la fête des mamans, j’espère que vous avez toutes passé une très agréable journée !! ce fût le cas pour moi, j’ai été gâtée par mes loulous et en plus j’ai terminé la journée en apprenant que j’étais la gagnante du concours d’Afaurore, avec mes Sucettes cookies, je suis super contente.

Pour revenir à la journée d’hier nous avons eu la chance d’avoir un beau soleil… j’en ai donc profité pour me servir de la plancha afin de réaliser cette recette qui à la base se réalise au wok ! si vous aimez le sucré-salé, vous adorerez cette recette.

Ingredients
  1. – 800 g d’aiguillettes de canard
  2. – 4 tranches d’ananas au sirop (avec leur jus) ou un ananas frais (encore meilleur)
  3. – 1 poivron rouge
  4. – 1 c à c de gingembre moulu ou 3 cm de gingembre frais râpé
  5. – 2 c à s de sauce soja
  6. – 1 c à s de vinaigre balsamique
  7. – 2 c à s d’huile (olive pour moi)
  8. – sel poivre.
Instructions
  1. Lavez le poivron, essuyez-le, (je le pèle à l’aide d’un couteau économe, ainsi il est plus digeste), coupez le en deux, épépinez, et coupez la chair en petits dés. Si vous utilisez du gingembre frais, pelez le gingembre et râpez-le.
  2. Coupez les tranches d’ananas en petits morceaux.
  3. Faites chauffer l’huile sur votre plancha ou dans votre wok, mettez les dés de poivrons et faites les revenir jusqu’à ce qu’ils deviennent tendres.
  4. Ajoutez les aiguillettes de canard, faites les cuire 5 mn en les remuant sans cesse, salez, poivrez.
  5. Saupoudrez de gingembre, ajoutez les morceaux d’ananas (et un peu du sirop d’ananas, que je n’ai pas mis) arrosez de sauce soja et de vinaigre, mélangez et poursuivez la cuisson une minute. Servez aussitôt.

Escalopes de dinde gratinées au comté

Je vous propose aujourd’hui cette recette bien gourmande. Je n’achète pratiquement jamais de la dinde malgré un prix assez attractif, car je trouve cette volaille fade et donc sans intérêt. Cette petite sauce qui l’accompagne est très bonne et en fait un plat très goûteux. Avec une purée ou des pâtes….

Pour 4 personnes :
– 4 belles et fines escalopes de dinde
– 150 g de comté râpé
– 35 cl de vin blanc
– 1 cube de bouillon de volaille
– 4 à 5 c à s de crème fraiche épaisse ou semi épaisse
– Chapelure
– Huile d’olive
– Sel et poivre

Dans une casserole, faites chauffer le vin blanc avec le cube de bouillon de volaille.
A feu vif, laissez le vin réduire de moitié puis ajoutez la crème fraiche, mélangez à l’aide d’un fouet puis ajoutez la moitié du comté, mélangez.
Aplatissez si nécessaire les escalopes à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Faites chauffer une noix de beurre avec un filet d’huile d’olive dans un poêle puis mettez les escalopes à saisir quelques minutes en les retournant de temps en temps, puis laissez cuire une 10aine de minutes à couvert.
Dans un plat à gratin, mettez vos escalopes, nappez de la sauce à la crème au comté.
Parsemez du reste du comté râpé et de chapelure.
Faites gratiner pendant 5 à 10 minutes jusqu’à avoir une belle coloration. J’ai allumé le grill de mon four et j’ai mis mon plat au milieu du four, surveillez souvent !! Dégustez chaud.

Cake au maïs et magret fumé

Nous avons beaucoup aimé ce cake salé, il est très agréable avec une salade c’est top. Ce cake m’a même réconcilié avec la polenta. Il est vraiment rapide à réaliser, pour les soirs où vous rentrez tard….  Il peut même être préparé la veille. A manger froid ou chaud c’est vous qui décidez….

Pour 6 personnes :
– 100 g de magret de canard fumé
– 140 g de maïs en grains égoutté
– 200 g de polenta précuite
– 50 g de caviar de tomates séchées
– 6 oeufs
– 80 g de beurre
– 2 c à s bombée de crème fraîche épaisse
– 50 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 1 dose de safran (j’ai utilisé du spigol)
– Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Coupez le magret en petits morceaux, (perso, j’ai ôté le gras qui l’entoure).
Faites fondre le beurre au micro-ondes ou dans une petite casserole.
Dans un grand saladier, battez les oeufs au fouet électrique jusqu’à ce qu’ils moussent, ajoutez la polenta, la farine, la levure et le safran, mélangez toujours au fouet.
Incorporez le beurre fondu, la crème fraiche, le caviar de tomates et toujours au fouet, mélangez.
Salez, poivrez, ajoutez les grains de maïs égouttés (réservez-en quelques grains pour mettre sur le dessus du cake avant cuisson, ce n’est pas obligatoire) et le magret, mélangez à l’aide d’une cuillère en bois.
Mettez la pâte dans un moule à cake (27 cm) en silicone ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 40 à 45 minutes (chaleur tournante pour moi).
Laissez refroidir sur une grille. Servez tiède ou froid.

Escalopes de dinde à la pizzaiola

Temps de cuisson
25 min
Temps total
35 min
Ingredients
  1. 4 escalopes de dinde
  2. 1 petite boîte de pulpe de tomate
  3. 4 tranches de Jambon de pays ou de la poitrine fumé
  4. 1 boule de mozzarella (une grosse pour moi)
  5. Des tomates cerises ou cocktail (plus grosses)
  6. Quelques feuilles de sauge
  7. 15 cl de vin blanc
  8. Sel, poivre
Instructions
  1. Etalez dans un plat beurré les escalopes de dinde (auparavant si nécessaire les aplatir à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (frappez-les). Salez poivrez.
  2. Tartinez-les d’une belle cuillère à soupe de pulpe de tomate.
  3. Recouvrez d’une tranche de jambon de pays ou de 2 tranches de poitrine fumée ainsi que de deux tranches de mozzarella.
  4. Posez dessus une ou deux tomates cerises coupées en deux et une ou deux feuilles de sauge.
  5. Salez, poivrez.
  6. Versez 15 cl de vin blanc sec dans le fond du plat. Glissez le plat au four et faites cuire 25 mn environ. Cela aura rendu beaucoup de jus, c’est normal ! Servez aussitôt accompagnées d’une purée ou de pâtes.

Hachés de veau farçis à la mozzarella

Pour 4 personnes :
– 600 g de viande hachée de veau

  • – 1 oignon
  • – 10 olives noires (je n’en ai pas mis)
  • – 1 boule de mozzarella
  • – 4 pincées d’origan
  • – 1 c à s de chapelure
  • – 1 oeuf
  • – huile
  • – sel poivre
  • Epluchez et hachez l’oignon. Faites le revenir 2 mn à la poêle avec un peu d’huile. Otez du feu et laissez refroidir. Hachez les olives (pas fait). Coupez la mozzarella en tranches.
  • Dans un saladier, mélangez la viande de veau avec l’oignon, (les olives), l’origan, un trait d’huile olive, la chapelure, l’oeuf, du sel et du poivre.
  • Entourez les tranches de fromage de viande en pressant avec les deux mains. Ne faites pas vos hachés trop épais, mais le fromage ne doit plus apparaitre.
  • Dans une poêle chauffée à feu moyen avec un peu huile, faites cuire les hachés 7 ou 8 mn, en les retournant une fois. Servez aussitôt.

Salade de couscous au boeuf

J’avais congelé un quart de mon rôti de boeuf aux oignons, dont j’ai publié la recette il y a peu.
Je l’ai donc sorti la veille afin de réaliser cette recette, et je l’ai réchauffé doucement. Si vous aimez le sucré-salé vous allez vous régaler. Je crois que je n’avais jamais mangé le couscous de cette façon, quasi froid (sauf le taboulé bien sûr) et avec une vinaigrette… en tout cas c’est à faire et à refaire !!

Pour 4 personnes :
– 300 g de couscous
– 400 à 500 g de boeuf (reste d’un rôti, faux-filet, rumsteck…)
– 300 ml = 30 cl de bouillon de légumes
– 75 g d’abricots secs  (je ne suis pas fan)
– 80 g de raisins secs
– 1 oignon rouge finement émincé  (je n’en avais pas et nous n’aimons pas trop l’oignon cru)
– 3 c à s de menthe finement hachée
– 2 c à s d’aneth
– 3 c à s de pignons de pin
– Vinaigrette (pour ma part : 1 c à c de moutarde, sel poivre, 3 c à s de vinaigre de citron, 2 c à s d’huile d’olive et 3 c à s d’huile de tournesol)

Portez le bouillon à ébullition dans une grande casserole. Mettez votre semoule dans un plat à gratin par exemple et versez uniformément le bouillon dessus, couvrez avec un torchon pendant 5 minutes jusqu’à ce que le liquide soit absorbé.
Pendant ce temps, faites cuire le boeuf. Coupez en fines tranches.
Aérez le couscous avec une fourchette, puis ajoutez les abricots, les raisins secs, l’oignon et les herbes. Mélangez délicatement.
Dans une petite poêle, faites griller les pignons. Mélangez avec la vinaigrette puis arrosez le boeuf et le couscous.
L’idéal est d’attendre un peu avant de déguster (à température ambiante), la salade n’en sera que meilleure.

Foie de Lotte en persillade

Cela faisait un moment que mon mari avait envie de goûter au foie de Lotte, moi j’avais certains préjugés, cela ne me tentait pas du tout, et puis le poissonnier nous dit que c’est délicieux. Ah vraiment ??!! bon et bien, pourquoi pas, allons-y !!
Je l’ai cuit à la plancha mais vous pouvez tout aussi bien le cuire à la poêle.
Mon foie de Lotte était bien doré, « caramélisé » et bien fondant à l’intérieur. Le goût est surprenant, c’est très subtil, la consistance est celle du foie gras de canard poêlé, plus fin même. Bref je n’ai pas été déçue et je renouvellerai l’expérience, préparé autrement pour varier…
Pour ma part, pour deux adultes nous avons seulement pris un foie d’environ 300-350 g environ (ça réduit en cuisant), car nous avons pris des seiches et gambas à faire à la plancha accompagnés de légumes grillés (aubergines, poivrons, courgettes de Picard, passés à la plancha également) et puis on voulait seulement goûter pour la première !

Pour deux personnes :
– 1 beau foie de lotte
– 2 c à s de Persil ciselé
– 5 cl d’Huile d’olive
– 2 gousses d’ail
– Sel, poivre

Dénervez votre foie puis escalopez-le.
Préparez la persillade (elle est réalisée par mon mari et il m’a avoué la réaliser un peu au hasard, mais m’a donné les proportions approximatives) en mélangeant les gousses d’ail hachées, l’huile et le persil dans un ramequin
Mettez à chauffer votre plancha (ou votre poêle), versez-y un filet d’huile d’olive, puis faites cuire vos escalopes 4-5 minutes sur chaque face pour la plancha et 7 minutes pour la poêle. Salez légèrement, et poivrez.
Lorsque le foie est cuit ajoutez la persillade faites revenir 1 minute de plus en mélangeant délicatement l’ensemble (faites attention de ne pas faire brûler l’ail, cela ne serait vraiment pas bon).
Servez aussitôt avec l’accompagnement de votre choix.

Steack de saumon et sauce aux crevettes

Lorsque j’ai vu cette recette chez Doria, un blog que j’aime beaucoup, j’ai trouvé l’idée super sympa, j’ai suivi sa recette à quelques détails près, je n’ai pas accompagné avec la tranche de pain, et j’ai cuit les burgers à la plancha. J’ai trouvé ça très bon et j’en referai !!

Ingredients
  1. 750 gr de saumon (filet, darne..)
  2. 1 oignon finement haché
  3. Sel, poivre
  4. 1 oeuf
  5. Ciboulette ciselée
  6. 100 g de crevettes décortiquées
  7. 100 g de fromage blanc et 100 g de crème épaisse
  8. + 1 c à s de crème liquide
  9. Sel de guérande,
  10. Poivre aux 5 baies moulu
  11. Ciboulette ciselée
  12. 1 concombre (facultatif)
  13. Mâche ou Feuilles de chêne
Instructions
  1. Retirez la peau et les arêtes du saumon si nécessaire.
  2. Hachez-le grossièrement et amalgamez avec l’oignon préalablement haché, deux cuillères à soupe de ciboulette ciselée, l’oeuf, sel et poivre.
  3. Faites quatre boules de taille identique, que vous allez aplatir au moment de la cuisson.
  4. Coupez les crevettes en petits morceaux et mélangez-les avec le fromage blanc, la crème épaisse (ajoutez la crème liquide si vous voulez une consistance moins épaisse), la ciboulette, sel et poivre.
  5. Dans une poêle (ou à la plancha) versez un peu d’huile d’olive, faites cuire le saumon 5-6 min sur chaque côté.
  6. Épluchez et coupez votre concombre.
  7. Lavez et coupez en rondelles vos radis.
  8. Lavez et essorez la salade de votre choix que vous mélangez avec un peu d’huile d’olive.
  9. Dans chaque assiette, disposez un peu de salade, un peu de concombre et de radis, une tranche de pain nordique, le burger de saumon, à l’aide d’une cuillère à soupe versez un peu de sauce dessus, parsemez un peu de ciboulette. Servez sans attendre.

Aiguillettes de canard à la crème et aux pommes

Bonsoir, cette recette il y a longtemps que je la réalise (au « pif » je dois l’avouer ), elle me vient de ma maman. On se régale à chaque fois !x

Ingredients
  1. 800 g d’aiguillettes de canard
  2. 6-8 grosses pommes (pink lady ou Golden)
  3. 20 cl de crème épaisse de préférence
  4. Huile de tournesol ou arachide
  5. 40 g de beurre
  6. Sel, poivre
Instructions
  1. Epluchez les pommes, épépinez-les et coupez-les en tranches (ni trop épaisses, ni trop fines). Dans une poêle, mettez 20 g beurre et un filet d’huile sur feu vif, une fois que cela commence à dorer, ajouter vos pommes. Elles doivent bien dorer, remuez délicatement souvent, une fois qu’elles ont obtenu une jolie couleur, baissez le feu et couvrez. Laissez cuire 10 à 15 minutes en remuant de temps à temps.
  2. Dans un autre poêle, faites dorer sur feu vif 20 g de beurre avec un filet d’huile et ajoutez les aiguillettes de canard (en deux fois si nécessaire), elles doivent être bien saisies et les sucs doivent se former au fond de votre poêle, mais attention que cela ne brûle pas. Faites cuire en retournant à mi-cuisson une quinzaine de minutes.
  3. Réservez vos aiguillettes au chaud.
  4. Baissez le feu et déglacez les sucs de cuisson du canard avec la crème en « grattant » à l’aide d’une cuillère en bois. Salez et poivrez à votre convenance. Laissez mijoter à feu doux quelques minutes puis rajoutez les aiguillettes de canard (et le jus rendu). Laissez à nouveau mijotez à feu doux quelques minutes et servez avec les pommes.
Notes
  1. Vous pouvez faire flamber vos aiguillettes avec du calvados ou autre alcool avant de déglacer avec la crème, cela n’en sera que meilleur !

Rôti de porc à la moutarde et au miel

Une recette trouvée sur marmiton, j’ai ajouté ma touche perso pour la sauce. Ce rôti est vraiment très bon. On a adoré. Les oignons sont caramélisés et la sauce est savoureuse. Accompagné d’endives braisées, nous nous sommes régalés.

m

Ingredients
  1. 1 rôti de porc de 1 kg à 1,2 kg environ
  2. 1 c à s de moutarde de Dijon
  3. 2 c à s de miel (votre préféré)
  4. 2 oignons
  5. 1 gousse d’ail pressée et dégermée (à défaut 1 c à c d’ail en poudre)
  6. sel et poivre
  7. 1/4 litre de bouillon de volaille (je ne l’ai pas utilisé)
  8. ou 20 g de beurre et eau très chaude
Instructions
  1. Mélangez ensemble la moutarde, le miel, l’ail pressé.
  2. Préchauffez votre four à 190°C.
  3. Coupez les oignons en fines rondelles et étalez-les dans un plat allant au four.
  4. Badigeonnez le rôti du mélange précédent et placez-le sur les oignons.
  5. Salez, poivrez.
  6. (Ajouter le bouillon) ou comme moi ajoutez un PEU d’eau sur les oignons et enfournez.
  7. Lorsque vos oignons commencent à brunir et les sucs se former (une demi heure après environ) ajoutez 20g de beurre et à l’aide d’une cuillère en bois, décoller les sucs. Ajoutez un peu d’eau très très chaude, allez-y doucement, mieux vaut ne pas en mettre assez que trop.
  8. Remettez au four pour une demi heure de plus, au bout de ce temps ajoutez un peu d’eau très chaude afin de décoller les sucs qui se sont à nouveau formés.
  9. Ré enfournez pour une demi heure de plus et à la sortie déglacez à nouveau SI nécessaire.
  10. Attendez quelques minutes avant de découper votre rôti.
  11. Accompagnez de pommes de terre ou d’endives braisées.
Notes
  1. Il faut compter 40 minutes de cuisson par 500 g de rôti de porc.
  2. Recouvrez d’une feuille d’aluminium en cours de cuisson, si votre rôti brunit trop vite.

Cailles rôties au four

Avant de vous parler plus bas d’un p’tit concours sur ma page FB, je vous propose ces cailles rôties aujourd’hui. Oui je sais, certains vont me dire « quelle idée ! » et bien figurez vous qu’il y a longtemps que cela me trottait dans la tête, ne me rappelant pas la dernière fois que j’avais goûté ces petites bêtes. Il est vrai que je redoutais le moment de la dégustation, et si c’était fastidieux ?!  beurk des petits os par ci par là ?!! Et bien non pas du tout, c’était excellent et pas du tout désagréable à manger (pour ceux qui aiment manger avec les doigts car les cuisses sont petites). En fait vous découpez vos cailles comme vous découpez un poulet, vous commencez par les cuisses et ensuite les blancs, les ailes. Rien de bien compliqué. Mon fils de 7 ans s’est régalé, il adore çà et m’en réclame encore !

J’ai cherché une recette rapide à réaliser sur le net, il en existe beaucoup mais souvent farcies, ce que j’essaierai la prochaine fois d’ailleurs. J’ai donc au final fait un peu à ma façon en m’inspirant de ce que j’ai pu voir.l

Temps de preparation
5 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
30 min
Ingredients
  1. 4 cailles prêtes à cuire
  2. 1 belle c à s de moutarde de Dijon
  3. 1 belle c à s de miel
  4. 1 c à c de thym séché
  5. 2 belles c à s d’huile de tournesol
  6. Sel, poivre
Instructions
  1. Préchauffez votre four à 200°C.
  2. Huilez légèrement un plat allant au four et disposez-y les cailles (j’ai préalablement coupé les têtes).
  3. Dans un bol, mélangez ensemble la moutarde, le miel, l’huile, le thym, sel et poivre.
  4. Badigeonnez soigneusement les cailles de ce mélange à l’aide d’un pinceau.
  5. Resalez légèrement l’ensemble et enfournez pour 25 minutes en déglaçant les sucs qui se forment dans le plat avec UN PEU d’eau très très chaude une à deux fois pendant la cuisson, et profitez pour arroser les cailles (mieux vaut avoir à rajouter un peu d’eau supplémentaire que d’en mettre trop !)
  6. Vous n’avez plus qu’à déguster.p

Rillettes de saumon

Une recette de rillettes de saumon pour l’apéro, c’est frais, très bon, enfin tout le monde a aimé. Les photos sont un peu flous car je me suis dépêchée au dernier moment, d’en prendre une ou deux avant que tout disparaisse !

Pour 12 cuillères environ :
100 g de saumon frais sans arêtes ni peau
60 g de saumon fumé
40 g de beurre mou
60 g de crème épaisse
2 cubes de court bouillon pour poissons
1/2 citron
1 c à c d’aneth ciselé
Poivre
1 petite boîte d’oeufs de saumon

Faites cuire le saumon 10 minutes au court bouillon puis laissez refroidir sur une assiette.
Placez dans le mixeur le saumon fumé et le beurre ramolli.
Versez dans un bol, ajoutez le jus de citron, l’aneth, la crème, une pincée de poivre et le saumon grossièrement émietté.
Mélangez délicatement.
Répartissez les rillettes dans les cuillères en vous aidant de deux cuillères à café.
Déposez des oeufs de saumon (ou de lump) et un brin d’aneth.
Servez frais.
Si vous n’avez pas de cuillère, vous pouvez utiliser des crackers, ou à défaut du pain de mie grillé.

Rôti de saumon au fromage frais et aux herbes

Voici une recette qui a été très appréciée par les grands, les enfants étant beaucoup plus difficiles avec le saumon.
Dans la recette initiale, il y avait du citron confit et du piment d’espelette que je n’avais pas. J’ai donc fait à ma façon. C’était très bon, vraiment pas déçue, hormis la cuisson il donnait 15-20 minutes, j’ai laissé 25 mn et le milieu n’était pas totalement cuit donc j’ai augmenté le temps de cuisson !

Il vous faut pour 6 personnes :
– Deux filets de saumon de 500 g chacun
– 100 g de fromage frais type St Moret ou Madame Loïc
– 1 c à c de menthe ciselée
– 2 c à c de basilic ciselé
– 3 c à s de persil ciselé
– 1 échalote ciselée
– Des tomates cerises
– 1 bocal de coeurs d’artichauts
– 1 c à c de Paprika
– 1 c à s de vinaigre balsamique
– Huile d’olive
– Sel, poivre

Vérifiez que les filets de saumon n’aient plus d’arêtes en passant le doigt sur la chair. Salez et poivrez-les.
Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez au fromage frais l’échalote, le basilic, la menthe et le persil plat ciselés finement, (pour ma part le basilic et la menthe étaient surgelés, et le persil frais), puis ajoutez le paprika, salez poivrez.
Tartinez la chair d’un filet de saumon de cette préparation aux herbes. Déposez le deuxième filet, côté chair sur la première, ficelez bien.
Arrosez le rôti d’un filet d’huile d’olive et ajoutez une pincée de paprika. Enfournez pour 35-40 minutes.
Pendant ce temps, rincez les tomates cerises et déposez-les dans une poêle avec deux
c à s d’huile d’olive et le vinaigre balsamique. Salez, poivrez. Cuisez-les à couvert sur feu moyen à vif. remuez souvent.
Au bout de 10 à 15 minutes, à l’aide d’un cuillère en bois, écrasez légèrement certaines tomates cerises. Egouttez les artichauts et coupez-les en dés. Ajoutez-les au jus des tomates cerises, salez. Cuisez 5-10 minutes à couvert.
Servez aussitôt avec le saumon, et du riz basmati par exemple. Bon appétit.

Pain de poisson tomaté

Je ne pense pas souvent à cuisiner le poisson, il est vrai qu’on aime beaucoup la viande à la maison, et mon mari, s’il a le malheur de trouver une arête….
J’ai préparé ce pain la veille et je pense que c’est l’idéal, ou alors le matin pour le repas du soir. Je sers ce pain de poisson en entrée (à vous de voir). Il est vraiment bon avec une bonne mayonnaise maison, un régal. Testez, vous ne serez pas déçus !!

Pour 6 à 8 personnes :
– 800 g de filets ou dos de poisson blanc (lieu, cabillaud, grenadier, julienne…. demandez des morceaux de poissons sans arête)
– 9 bâtonnets de surimi
– 3 tomates (à cette saison, j’ai pris trois belles tomates d’une petite boîte de tomates pelées)
– 1 belle c à c de concentré de tomates
– 50 cl de court-bouillon
– 6 oeufs
– 30 cl de crème liquide  j’ai mis 20 cl de crème liquide et 10 cl de lait
– 2 c à s de Maïzena
– Sel, poivre

Portez à ébullition le court-bouillon dans une casserole. Baissez le feu et faites pocher 3 mn le poisson essuyé et coupé en morceaux. Hors du feu, couvrez et laissez le poisson encore 8 minutes dans le bouillon. Passé ce temps, ôtez délicatement, à l’aide d’une écumoire, le poisson du bouillon et réservez-le.
Epépinez et coupez en dés les tomates, si vous utilisez des tomates fraîches, mondez-les avant : plongez-les 1 minute dans l’eau bouillante, sortez-les et ôtez la peau.
Préchauffez le four à 200°C (selon votre four, moi j’ai mis à 190°C)
Fouettez les oeufs avec la crème et la maïzena (je vous conseille de délayer la maïzena dans une petite quantité de crème, fouettez bien et ensuite incorporez ce mélange à la préparation oeufs-crème restante), ajoutez le concentré de tomates et les dés de tomates, salez et poivrez, mélangez bien.
Incorporez le poisson émietté (ôtez les arêtes si nécessaire).
Versez la moitié de la préparation dans un moule à cake beurré ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé. Ajoutez les bâtonnets de surimi, couvrez du reste de préparation.
Enfournez pour 40 à 45 minutes. Je viens de m’aperçevoir qu’il fallait mettre le moule à cake dans un bain marie au four, je ne l’ai pas fait, et je ne sais pas ce que cela aurait changé, elle était très bonne ainsi !
Laissez refroidir puis réservez au frais pendant au moins 4 heures. Servez froid accompagné d’une mayonnaise maison ou d’un coulis de tomates.

Gratin de ravioles à la crème d’ail et au cantal

Je devais choisir une recette chez Noasette du blog « recettes à gogo »
et c’est Sarah du blog « un dimanche en cuisine » qui publie une de mes recettes.
J’ai choisi ce gratin car je l’ai trouvé très gourmand… de l’ail, de la crème et du Cantal Mmmmh !!
Noasette avait préparé cette recette dans 4 plats à gratin individuels, personnellement j’ai pris un grand plat à gratin et j’ai doublé les proportions (car j’ai des gros mangeurs à la maison ! je l’ai servi en accompagnement d’une viande)
mais je vous donne les proportions et la recette du blog « recettes à gogo » pour 4 petits plats à gratin individuels.
C’est très bon. J’adore l’ail en plus…

Il vous faut :
1 paquet (240g) de Ravioles du Dauphiné (4 plaques)
25 cl de crème liquide
3 gousses d’ail
150 g de Cantal
Sel, Poivre

Préchauffez le four à 180°.
Pelez et dégermez les gousses d’ail.
Faites chauffer la crème dans une casserole avec les gousses d’ail écrasées (j’ai utilisé mon presse ail), le sel et le poivre.
Portez à ébullition, baissez le feu et laissez infuser quelques minutes.
Passez la crème au chinois ou à la passoire.
Détaillez (elles sont prédécoupées) et déposez les ravioles dans des petits plats à gratin individuels, recouvrir de crème à l’ail et parsemez de lamelles de cantal.
Enfourner 15-20 min, (si ce n’est pas doré d’ici les 15-20 mn passer 2 mn sous le grill de votre four)

Lasagnes au boeuf et julienne de légumes

J’ai fait ces lasagnes sans suivre de recette car je les réalise depuis un moment maintenant, mais j’ai eu envie de changer des traditionnels champignons, et j’ai décidé de mettre une julienne de légumes (surgelée pour moi, décongelée préalablement, avec des légumes frais, deux fois meilleur bien sûr, mais manque de temps obligeant, j’ai opté pour le surgelé).
Sur la photo on ne voit pas la viande, elle est cachée en dessous !
C’était très bon et mêmes mes p’tits loups ont adoré. J’étais contente car je ne savais pas ce que cela donnerait.

Pour 6 personnes :
500-600 g de viande de boeuf hachée
Une douzaine de plaques de lasagne
600 g de julienne de légumes (carottes, courgettes, céleri)
1/2 l de béchamel
100 g de comté râpé
1 boîte (taille moyenne) de tomates pelées.
1 échalote
1 gousse d’ail
1 c à s de Thym (surgelé pour moi)
1 Kub or
Huile d’olive
Sel poivre

Dans une sauteuse, faites fondre une noisette de beurre avec un peu d’huile, (ou selon votre convenance seulement de l’huile d’olive) ajoutez la viande hachée, l’échalote et la gousse d’ail émincées, faites revenir sur feu moyen en remuant sans cesse (pas de coloration), puis ajoutez les tomates pelées coupées en morceaux (j’ôte la partie dure des tomates avant), le kub or émietté, un petit verre d’eau, le thym, le sel et poivre, mélangez le tout, couvrez et laissez mijoter doucement une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps.
Préchauffez votre four à 190°C.
Réalisez votre béchamel, la gourmande que je suis, a rajouté une poignée de comté râpé dedans (lien de la recette plus haut).
Beurrez un plat à gratin et déposez des lasagnes au fond de votre plat, mettez la viande (et le jus rendu), versez dessus un tiers de la béchamel, recouvrez de la julienne de légumes, salez, poivrez, ajoutez à nouveau des lasagnes et versez le reste de béchamel sur ces dernières (il faut qu’elles soient recouvertes de béchamel pour que les lasagnes cuisent facilement) et pour finir dispersez du comté râpé.
Enfournez pour 25-30 minutes jusqu’à ce que le dessus soit bien doré, j’ai baissé à 160°C, 10 minutes avant la fin car il était déjà bien doré. Sortez du four attendez 10 minutes avant de servir. Bon appétit !!!

Cannellonis au boeuf, tomates et aubergines

Je ne savais pas quoi faire à manger l’autre soir, je n’avais pas de lasagnes, mais il me restait 8 cannellonis. Je voulais faire manger des aubergines aux garçons et je me suis dis que de cette façon ils n’y verraient que du feu !! Cela a marché pour le petit, le grand : « c’est quoi çà maman, j’aime pas » Rrrrrh. En tout cas nous nous sommes régalés. Je vous donne la recette telle que je l’ai réalisée, avec les ingrédients que j’avais mais vous pouvez ajouter à votre guise les quantités que vous voulez.

Pour 4 personnes :
8 cannellonis
500 g de viande de boeuf hachée
1 boîte de tomates en cubes
3 aubergines moyennes
1 béchamel
100 g de gruyère râpé
2 c à s d’ail haché
3 c à s d’échalotes ciselées
2 c à s de thym
Huile d’olive
Sel et poivre
Préchauffez votre four à 200°C.
Coupez vos aubergines en deux, incisez la chair à l’aide d’un couteau et versez sur chaque moitié un filet d’huile d’olive. Enfournez pour une vingtaine de minutes.
Pendant ce temps, faites chauffer 2 à s d’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez la viande hachée, faites la revenir quelques minutes. Ajoutez l’ail, l’échalote, le thym, les tomates (en prenant soin d’ôter les parties dures, (partie haute de la tomate) qu’ils laissent malheureusement dans les boîtes), et la chair des aubergines en prenant soin de ne pas vous brûler. Mélanger le tout en écrasant bien les aubergines dans la préparation. Salez poivrez, laissez mijoter à couvert pendant un quart d’heure sur feu doux, cela doit mijoter tout doucement.
Préparez votre béchamel, je la fais au Thermomix mais vous trouverez la recette ici.
Farcissez vos cannellonis, et déposez les dans un plat à gratin légèrement huilé, mélangez la béchamel avec le reste de viande dans la sauteuse, assaisonnez à votre convenance et versez la préparation sur les cannellonis. Mettez du gruyère râpé dessus et enfournez four à 180°C pendant 20-25 minutes.

Spaghettis à l’ail rôti

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien. Je mets très rarement des recettes ces jours-ci. Je « plonge » dans mes livres de cuisine en ce moment !!! et d’ailleurs j’y ai trouvé cette recette, qui m’a attiré de part sa simplicité et nous aimons beaucoup l’ail à la maison. C’est bon comme plat de pâtes, il faut prendre une belle tête d’ail car la mienne n’était pas très grosse, et les pâtes étaient très bonnes, avec un goût subtil, mais nous aurions encore plus aimé avec un goût plus prononcé d’ail. Accompagnés d’une bonne salade ou d’une viande, un régal.

Pour 4 personnes :
500 g de Sphaghettis ou sphaghettinis
1 belle tête d’ail
15 cl d’huile d’olive vierge extra
50 g de parmesan râpé
2 c à s de Persil plat ciselé
Sel poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Mettez la tête d’ail entière sur une plaque huilé, et enfournez pour 30-35 minutes.
Laissez refroidir la tête d’ail. Puis coupez une des extrêmités de la tête afin de retirer la chair de chaque gousse d’ail avec la pointe d’un couteau.  Une fois toute la chair réunie, versez l’huile d’olive, salez, poivrez généreusement, puis mélangez bien, à l’aide d’une cuillère par exemple, tout en écrasant l’ail.
Cuisez les pâtes comme indiqué sur le paquet. Egouttez les et remettez les dans la casserole. Versez le mélange ail huile, et retournez les pâtes vigoureusement sur feu moyen, jusqu’à ce qu’elles soient toutes entièrement enrobées. Parsemez de persil. Mélangez. Ajoutez du parmesan râpé. Servez aussitôt.

Conchiglies gratinées farçies aux champignons

Bonjour, merci à tous et toutes pour vos gentils messages, cela fait très plaisir.  Même si je ne prends pas le temps de répondre, je vous lis avec plaisir.

Voici des Conchiglies farcies aux champignons très sympas, et pas compliqué à préparer, en accompagnement d’une viande ou d’une salade, Mmmmh.

Il vous faut pour 4 personnes :

– 300 g de Conchiglies
– 600 g de champignons de Paris
– 1 filet d’huile d’olive
– Persil
– une branche de romarin
– 30 cl de crème fraiche liquide
– 1 oeuf
– 100 g de parmesan râpé et 3 c à s
– Sel poivre

Préchauffez le four à 210°C.

  • Portez un grand volume d’eau salée, additionné d’un filet d’huile d’olive, à ébullition et faites cuire les conchiglies le temps indiqué sur le paquet. Egouttez les passez-les sous l’eau froide pour arrêter la cuisson et réservez-les.
  • Lavez les champignons de Paris. Coupez-les en lamelles, puis faites-les sauter dans une casserole avec un peu d’huile d’olive et une branche de romarin, salez poivrez.
  • Laissez l’eau des champignons s’évaporer, puis retirer la branche de romarin et ajoutez la crème liquide. Mélangez. Egouttez les champignons et réservez la crème.
  • Dans un mixeur, déposez les champignons de Paris, l’oeuf et 100 g de parmesan. Mixez, jusqu’à obtenir une farce épaisse. Si elle est trop sèche, ajoutez un peu de crème. Pour finir, incorporez à la farce le persil préalablement haché.
  • Avec une petite cuillère remplissez les conchiglies de farce. Versez la crème au fond d’un plat à gratin. Déposez dessus les conchiglies farcies, puis saupoudrez de parmesan râpé. Versez un filet d’huille d’olive et enfournez le plat.
  • Laissez gratiner au four 10 minutes et servez-les.

Pipe rigate au brie et aux noix, sauce aux champignons

Comme je vous l’avais déjà dit, je ne suis pas très fan des pâtes, alors quand je vois une recette alléchante, je saute sur l’occasion, et jusqu’ici je dois avouer que mon « instinct » ne m’a jamais joué de tour. C’était excellent, Ca change, le brie « ramolli » au contact des pâtes chaudes…, la sauce est onctueuse et savoureuse (que l’on ne voit pas trop sur les photos, puisque je n’en avais pas mis beaucoup pour la réalisation de ces photos, je savais que cela allait refroidir et comme nous n’avions pas encore mangé, j’en ai laissé un maximum au chaud)… bref j’adore et je n’ai pas été la seule.

Pour 4 personnes :
– 400 g de Pipe rigate
– 200 g 350 g de champignons de paris
– 200 g 250 g de brie
– 1 gousse d’ail
– 15 cl de vin blanc
– 50 cl de crème liquide
– 100 g de noix (j’ai dû en mettre moins)
– 2 c à s de moutarde à l’ancienne
– 1 filet d’huile d’olive
– Ciboulette ciselée
– Sel, poivre

Portez une casserole d’eau à ébullition. Rincez rapidement les champignons à l’eau froide sans les laisser tremper, puis égouttez-les et séchez-les dans du sopalin. Coupez-les en petits morceaux.
Concassez grossièrement les noix. Coupez le brie en petits dés.
Plongez les pipe rigate dans l’eau bouillante, et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet.
Pendant ce temps, faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle et ajoutez les champignons.
Pelez la gousse d’ail, puis piquez-la sur une fourchette. A l’aide de cette fourchette, remuez les champignons. Salez, poivrez et laissez mijoter quelques minutes en remuant régulièrement à la fourchette.
Versez le vin blanc et portez à ébullition sans couvrir jusqu’à ce que le liquide soit réduit de moitié.
Ajoutez la moutarde à l’ancienne et la crème liquide, laissez épaissir à feu doux en remuant de temps en temps.
Mélangez délicatement les pipe rigate égouttés avec la sauce aux champignons. Avant de servir, ajoutez les dés de brie et les noix, parsemez de ciboulette ciselée. Dégustez sans attendre.

Pâté de riz et de légumes grillés à la mozzarella

J’ai été tentée par cette recette, ce pâté de riz se consomme chaud ou froid, c’est à vous de choisir, personnellement je préfère chaud voire tiéde. Ce pâté de riz est vraiment sympathique, ça change un peu avec une salade ou en accompagnement d’une viande… Ce n’est pas si long à faire… et cela en vaut la peine.

Pour 6 personnes :
– 270 g de riz cuit
– 1 sachet de légumes grillés (Picard : mélange de courgettes, aubergines, poivrons grillés. Pour cette recette, je n’avais pas ce mélange que j’ai habituellement, mais seulement des aubergines grillées surgelées et un bocal de poivrons rouges grillés (ce qui correspondait en quantité à une aubergine et trois poivrons). Je les ai préparés tel que l’indiquait la recette).
– 3 oeufs + un jaune d’oeuf
– 2 boules de mozzarella
– 1 pâte feuilletée
– 4 fonds d’artichauts (surgelés ou en conserve)
– 1 c à s d’huile
– 4 c à s d’herbes ciselées (persil et ciboulette)
– Sel, poivre

Faites revenir dans l’huile, pendant une dizaine de minutes, sur feu moyen, le sachet de légumes grillés surgelés (je pense que le sachet entier, cela fait beaucoup, à vous de voir mais vous risquez de ne pas pouvoir mettre tous les ingrédients dans le moule).
Salez, poivrez.
Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez le riz cuit avec les oeufs battus, une boule de mozzarella coupée en dés, et les herbes. Salez, poivrez.
Etalez la pâte feuilletée au rouleau afin de « l’agrandir » un peu et garnissez-en un moule à cake de 30 cm en la faisant déborder (ne vous affolez pas si sur les côtés les moins larges, la pâte ne monte pas aussi haut que sur les deux autres côtés, ça ne sera pas raté pour autant, ça ne changera rien).
Remplissez du tiers du riz, de légumes, du reste de riz puis des fonds d’artichauts coupés en lamelles, ainsi que la boule de mozzarella restante en lamelles par dessus.
Rabattez la pâte et soudez-la avec un jaune d’oeuf battu à l’aide d’un pinceau.
Enfournez pour 25-30 minutes. Laissez refroidir un peu avant de dégustez si vous voulez la mangez chaude, ou complètement si vous la mangez froide.

Spaghettis aux haricots rouges et gorgonzola

Une petite recette trouvée dans un de mes magazines, super rapide à réaliser et qui chez nous change un peu.

Pour 4 Personnes :
– 400 g de spaghettis
– 400 g de haricots rouges
– 150 g de Gorgonzola
– 1 tomate (que je n’avais pas)
– 20 cl de crème fraiche
– Persil plat ciselé
– Sel et poivre.

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée. Plongez-y les spaghettis et faites les cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-les.
Lavez et coupez la tomate en petits dés. Egouttez et rincez les haricots rouges.
Remettre dans la casserole les pâtes avec les dés de tomate, les haricots rouges, le gorgonzola, la créme fraiche. Salez légèrement et poivrez.
Faites réchauffez 5 minutes à feu moyen, en remuant régulièrement. Servez chaud. Parsemez de persil.

Boulettes de viande au coeur de fromage

J’espère que vous allez tous bien, me revoilà aujourd’hui, au bout de deux mois d’absence, je dois dire que ces deux mois n’ont pas été de tout repos, et je me suis …. comment dire…. arrachée les cheveux avec la programmation de mon nouveau blog 😉 et tout n’est pas encore complètement résolu.k

Je reviens donc avec cette recette qui a fait l’unanimité à la maison, de la courgette, du fromage…  on a adoré !

Temps de preparation
20 min
Temps de cuisson
15 min
Temps total
35 min
Ingredients
  1. 500 g de viande hachée crue
  2. 1 cuillère à soupe de moutarde
  3. 200 g de courgettes en rondelles cuites ou pas (j’ai utilisé deux petites courgettes)
  4. 3 cuillères à soupe de persil haché
  5. 2 gousses d’ail
  6. 1 oignon
  7. 1 oeuf
  8. 1 poignée de fromage râpé
  9. 12 cubes de fromage type comté (ou emmental)
  10. 12 tranches très fines de jambon sec (type chiffonnade idéalement)
  11. sel, poivre
Instructions
  1. Si vos courgettes ne sont pas cuites, les découper en rondelles et les faire revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, pendant 10 à 15 minutes. Elles doivent être tendres.
  2. Faites revenir l’oignon émincé dans une poêle (si les courgettes sont déjà cuites), sinon faites les cuire en même temps que les courgettes.
  3. Dans un saladier, mélangez la viande crue hachée, l’oeuf, le persil, la cuillère de moutarde, l’ail écrasé, le fromage râpé.
  4. Ajoutez les courgettes coupées en plus petits morceaux et l’oignon. Salez et poivrez.
  5. Formez les boules de viande : au coeur de chaque boule déposez un carré de fromage et enveloppez les boules avec une tranche fine de jambon sec.
  6. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 15 minutes environ à 180°.
  7. Dégustez avec une purée par exemple.

Croquettes forestières

Vincent, mon fils de 10 ans n’aime pas les champignons, impossible de lui en faire manger, sauf de cette façon ! Ces croquettes peuvent paraître sèches mais pas du tout, c’était moelleux. Accompagnez-les d’une salade pour un p’tit repas du soir.d

Temps de preparation
15 min
Temps de cuisson
15 min
Temps total
30 min
Ingredients
  1. 400g à 500 g de boeuf haché
  2. 150 g de champignons de Paris
  3. 50 g de pain rassis
  4. 40 g de chapelure
  5. 1 c à s de persil haché
  6. 1 gousse d’ail
  7. 1 oignon
  8. 2 oeufs
  9. 3 c à s d’huile
  10. Sel poivre
Instructions
  1. Faites tremper le pain dans un peu d’eau tiède. L’égoutter en le pressant fortement entre les mains.
  2. Ôtez le bout terreux, grattez le pied, et « pelez » le chapeau des champignons. Pelez l’ail et l’oignon, hacher -les avec les champignons (j’ai utilisé mon robot)
  3. Dans une poêle, faire chauffer une c à s d’huile à feu moyen y tourner le hachis précédent 5 minutes.
  4. Dans un saladier, mélangez le boeuf haché, le hachis de champignons, persil, oeufs, sel et poivre.
  5. Façonnez des boulettes plates, les rouler dans la chapelure.
  6. Faites chauffer le reste d’huile dans une poêle, cuire les boulettes à feu moyen cinq minutes de chaque côté.
  7. Accompagnez d’une salade.

Dos de cabillaud en crumble de noix, fondue de poireaux aux raisins secs

Une recette de poisson aujourd’hui ! elle était dans mes favoris depuis longtemps, et me donnait envie. Je suis contente de l’avoir réalisée, délicieuse, si bien que contre toute attente mon mari a adoré, il s’est vraiment régalé !! même le lendemain il m’en parlait encore ! Vous le savez maintenant je suis une « mère sauce » et j’appréhendais assez de peur que ce soit sec, et bien pas du tout. Et la fondue de poireaux, trop bonne, je n’ai pas l’habitude de cuisiner le poireau, en fait je n’y pense pas, mais ce qui est sûr c’est que je recommencerai.k

Temps de cuisson
15 min
Temps total
40 min
Ingredients
  1. 4 beaux pavés ou dos de cabillaud
  2. 80 g de cerneaux de noix
  3. 80 g de cantal vieux ou à défaut entre deux
  4. 1 tranche de pain de mie grillée
  5. 1 gousse d’ail
  6. 50 g de beurre mou
  7. Sel poivre
Fondue de poireaux
  1. 2-3 poireaux
  2. 30 g de raisins secs
  3. 50 g de beurre
  4. Muscade
  5. Sel poivre
Instructions
  1. Préchauffez le four à 200°C (Th 6-7)
  2. Gardez seulement le blancs des poireaux. Lavez-les et retirez les feuilles extérieures trop dures. Coupez chaque blanc de poireaux en très fines rondelles.
  3. Faites fondre le beurre dans une poêle et faites revenir (suer) sur feu moyen les poireaux, jusqu’à ce qu’il soient tendres en remuant souvent. Ajoutez une poignée de raisins, salez, poivrez.
  4. Râpez le cantal grossièrement.
  5. Dans le bol du mixeur, hachez les cerneaux de noix et le pain pour obtenir une chapelure.
  6. Dans un saladier, mélangez la chapelure et le cantal.
  7. Hachez finement l’ail. Incorporez-le à la préparation, ainsi que le beurre.
  8. Mélangez et émiettez le tout. Réservez.
  9. Dans une poêle anti-adhésive, faites fondre une noix de beurre.
  10. Après avoir salé et poivré le cabillaud, faites dorer les pavés côté peau pendant une minute. Saisissez-les ensuite environ 20 secondes sur chaque face. Posez le poisson sur un plat allant au four.
  11. Recouvrez le dessus de chaque pavé du mélange au noix. Enfournez 5 à 10 mn.
  12. Dressez le poisson avec la fondue de poireaux dans les assiettes.
Notes
  1. Vous pouvez utiliser du cabillaud surgelé (Picard pour moi) et au lieu de faire revenir le poisson à la poêle comme indiqué ci dessus, faites-les dégeler 10 à 15 minutes dans de l’eau bouillante salée et à laquelle vous avez ajouté 1 ou 2 c à s de fumet de poisson.
  2.  Je n’ai pas réalisé la vraie recette du crumble comme indiqué, j’ai mis dans mon robot tous les ingrédients en même temps : ail, beurre, pain, noix, cantal. Cela a fait plus une pâte qu’un crumble, mais j’ai gagné du temps ainsi et c’était tout aussi bon !
  3. si votre crumble n’a pas assez doré après le temps de cuisson indiqué, passez deux minutes sous le grill en surveillant.

Friand au fromage

Des friands au fromage maison, ça vous tente ?? C’est assez rapide et simple à réaliser. En entrée ou pourquoi pas en plat du soir accompagnés d’une bonne salade. En plus çà plait aux petits comme aux grands ! Je vous donne la recette originale, j’ai un peu triché en réalisant la béchamel au Thermomix ! Comme vous pouvez le voir sur la photo, il faut bien souder les bords, sinon cela coule.

Ingredients
  1. 2 rouleaux de pâte feuilletée
  2. 30 cl de lait
  3. 30 g de farine
  4. 30 g de beurre
  5. 1 oeuf + 2 jaunes
  6. 50 g de gruyère râpé
  7. 1 pincée de noix de muscade
  8. Sel et poivre
Preparation
  1. Préchauffez le four à 200°C – 210°C.
  2. Faites fondre le beurre puis ajoutez la farine d’un seul coup et mélangez.
  3. Ajoutez ensuite le lait, remettez sur le feu et laissez épaissir, en remuant de temps en temps.
  4. Ajoutez les jaunes d’oeufs, la noix de muscade et le gruyère râpé, salez et poivrez.
  5. Coupez la pâte feuilletée en 8 rectangles de même taille. Garnissez 4 d’entre eux de béchamel en prenant soin de ne pas en mettre sur les bords.
  6. Recouvrez chaque rectangle avec un second morceau de pâte et collez les bords en les humidifiant légèrement.
  7. Cassez l’oeuf dans un bol, fouettez-les et badigeonnez-le sur les friands.
  8. Mettez-les au four et laissez cuire 20 à 25 minutes.
Conseil(s)
Vous pouvez comme moi, parsemer les feuilletés d’un peu de gruyère râpé avant d’enfourner.

Tartines à l’avocat, coppa et sauce mozzarella

mAvec le beau temps qui arrive (enfin presque) on a envie d’un peu de légèreté en ce moment ! Voici des tartines chaudes à l’avocat et à la coppa arrosées d’une sauce à la mozzarella. Vraiment sympathique et rapide à réaliser. J’ai réalisé deux tartines par adulte avec ces quantités, je n’avais pas les enfants et pour un plat c’est un minimum.  N’hésitez pas à goûter.

Ingredients
  1. 4 tranches de pain de campagne
  2. 100 g (125 g pour moi) de mozzarella
  3. 8 tranches de coppa
  4. 2 petits avocats
  5. 5 à 10 cl de crème liquide
  6. Sel poivre
  7. 1 citron
  8. Feuilles de coeur de Romaine (que je n’avais pas donc pas mis)
Instructions
  1. Faites chauffer 5 cl de crème fraiche. Ajoutez la mozzarella coupée en petits morceaux. Ajoutez du sel et poivre. Selon la consistance souhaitée, ajoutez si nécessaire un peu de crème fraiche. Remuez pour bien faire fondre.
  2. Faites rissoler les tranches de coppa dans un poêle.
  3. Pelez, dénoyautez et coupez les avocats en lamelles. Citronnez-les.
  4. Faites griller les tranches de pain. Déposez-les sur des assiettes.
  5. Recouvrez les de feuilles de Romaine, de tranches de coppa et de lamelles d’avocat.
  6. Arrosez de sauce à la mozzarella tiède. Poivrez au moulin.
  7. Servez aussitôt et régalez vous.
Notes
Pour un plat principal, doublez les proportions.

Samossas aux gambas, sauce blanquette

Voici ma participation à Culino Versions. Le thème ce mois ci a été choisi par Gut : Duel Filo contre Brick. Il y avait longtemps que je n’avais pas participé à Culino Versions ne préférant pas m’engager ces derniers temps par manque de temps, mais j’aime beaucoup les feuilles de brick et ce fût donc l’occasion pour moi de trouver une p’tite recette, et qui en plus a fait l’unanimité à la maison.

Ingredients
  1. 12 gambas crues (surgelées pour moi préalablement décongelées dans un saladier d’eau chaude)
  2. 8 feuilles de brick
  3. 2 oignons
  4. 20 cl de lait de coco
  5. 1 cube de bouillon de poule ou de légumes
  6. 20 g de beurre
  7. 1 branche de thym
  8. 3 c à s de miel
  9. 1 tige de citronnelle fraiche (j’ai utilisé celle de Picard, déjà ciselée)
  10. 2 c à s d’huile d’olive
Preparation
  1. Délayez dans une petite casserole le cube de bouillon dans 50 cl d’eau frémissante
  2. Ciselez la citronnelle. Décortiquez les gambas et les tailler en lamelles.
  3. Faites chauffer l’huile dans une poêle et saisir à feu vif les gambas, pas trop longtemps, à peine 3-4 minutes.
  4. Déglacez la poêle avec le bouillon chaud.
  5. Ajoutez le thym et la citronnelle. Laissez infuser à feu vif 2 minutes.
  6. Otez les gambas de la poêle et faites réduire le bouillon sur feu vif, puis le passer dans une passoire fine ou chinois. Laissez refroidir.
  7. Pelez et émincez finement les oignons. Les faire compoter à feu doux dans une casserole avec 10 cl de bouillon réduit jusqu’à ce qu’ils soient bien fondants en ajoutant 3 c à s de miel à mi-cuisson.
  8. Préchauffez le four à 200°C.
  9. Faites fondre le beurre au micro-ondes.
  10. Etalez une première feuille de brick et la badigeonner de beurre au pinceau. Plier la feuille en deux, et rabattre une extrêmité afin de former une bande, un long rectangle.
  11. Déposez un petit tas de crevettes et de compotée d’oignons dans le coin droit du rectangle. Rabattez pour former un triangle et repliez ce triangle sur lui même plusieurs fois de suite. Faites de mêmes avec les autres samossas, (voir le détail en images plus bas).
  12. Placez les sur une plaque chemisé de papier sulfurisé. Badigeonnez-les de beurre fondu et enfournez jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  13. Pendant ce temps, versez le reste de bouillon de cuisson dans une casserole et le réduire fortement à feu vif, cela devient épais, bien coloré, comme un caramel en fait. Ajoutez alors le lait de coco et laissez chauffez quelques minutes à feu doux.
  14. Servir les samossas avec cette sauce. Un régal !!
Conseil(s)
  1. Il était intégré 5 rondelles de citron confit dans cette recette mais comme je n’en avais pas je ne l’ai pas mis. Il est utilisé avec le thym et la citronnelle dans la poêle et réservé ensuite pour être haché et insérer dans les samossas avec les gambas et les oignons.

Saint-Jacques poêlées à la crème de Safran

C’est une recette avec des noix de Saint Jacques que j’ai réalisée au réveillon de Noël que je vous publie aujourd’hui.

Depuis toute petite j’adore ça, ma mère savait comment me faire plaisir à coup sûr !! Évidemment cela n’étant pas donné, les occasions d’en déguster restent rares, ce qui en fait justement un régal et un plaisir à chaque fois.m

Ingredients
  1. 16 noix de Saint-Jacques fraiches avec ou sans corail ou 400 g de Saint-Jacques (Pecten Maximus) surgelées Picard
  2. 2 pincées de filaments de safran
  3. 2 échalotes ciselées (Picard pour moi)
  4. 4 c à c de fumet de poisson en poudre
  5. 10 cl de vin blanc sec
  6. 20 cl de crème liquide
  7. 40 g de beurre
  8. Ciboulette ciselée (Picard pour moi)
  9. Sel, poivre
Preparation
  1. Rincez les noix de Saint-Jacques, épongez-les et réservez.
  2. Si vous utilisez des Saint-Jacques surgelées, recouvrez-les d’un mélange d’eau et de lait dans un saladier, au moins 6 heures avant au réfrigérateur, puis une fois décongelées, rincez-les délicatement, détachez le corail de la noix en tirant délicatement, une fine membrane va se décoller de la noix, puis coupez cette membrane restée sur le corail à l’aide d’un ciseau. Epongez-les.
  3. Dans un bol, faites tremper le safran dans deux cuillerées à soupe d’eau tiède.
  4. Pelez et émincez les échalotes. Rincez, séchez et ciselez la ciboulette.
  5. Faites fondre le beurre dans une poêle, et dès qu’il mousse saisissez les Saint-Jacques 30 secondes sur chaque face. Retirez-les et réservez-les dans votre four à 80°.
  6. Dans la même poêle, faites revenir les échalotes doucement pendant 5 minutes. Saupoudrez avec le fumet, versez le vin et le safran avec son eau de trempage. Salez poivrez.
  7. Portez à frémissements et laissez réduire jusqu’à évaporation presque totale du liquide (cela va devenir épais). Ajoutez la crème, mélangez et laissez épaissir quelques minutes sur feu moyen à vif en remuez souvent. La crème doit napper votre cuillère.
  8. Remettez les noix dans la poêle pour les enrober délicatement de crème.
  9. Répartissez les noix dans 4 assiettes, nappez de sauce, garnissez de ciboulette ciselée et servez aussitôt.
Conseil(s)
  1. Vous pouvez également en faire un plat en prenant 20 noix fraiches ou deux paquets de 400 g de St Jacques Picard pour quatre et en rajoutant par exemple quelques crevettes, moules, morceaux de lotte ou autre poisson de votre choix, langouste, champignons frais cuits au préalable….etc, le tout accompagné d’un peu de riz basmati ou sauvage. ! Il faut bien sûr doubler les proportions pour la sauce !
  2. J’ai gardé et poêlé le corail de la St Jacques avec sa noix, car nous aimons ça.

Crevettes au curry

Pour 4 personnes :

– 500 gr à 800 grs de crevettes cuites que vous décortiquerez de préférence. Perso j’ai des gros mangeurs donc c‘est plutôt 800 grs et cela dépend aussi de la taille, si elles sont petites vous en aurez forcément plus !!

– 25 cl de lait de coco

– 2 c à c rase de curry en poudre

–  1 oignon (je n’avais pas d’oignon rouge et je n’avais pas fait attention que ce n’était qu’un demi !!)

– sel

– 1 c à s d’huile d’olive

Mettez l’oignon à revenir dans l’huile, quand il est translucide, ajoutez les crevettes et baissez le feu, les laisser 5 minutes en remuant.
Ajoutez le curry et le lait de coco, laissez mijoter 10 minutes, en fin de cuisson ajoutez le sel. Dégustez bien chaud avec du riz (Basmati pour moi).

Moules gratinées à l’ail y oli

Pour la dernière recette du mois, je vous propose ces moules gratinées. Nous avons la chance d’habiter non loin d’un centre conchylicole, à Leucate, et nous achetons toujours les moules là bas depuis deux années maintenant. Elles sont si bonnes que je ne veux plus les acheter ailleurs, moyennes, grosses, nettoyées ou pas, on a le choix, en plus cela ne coûte que 2 à 2,5 euros le kilo (chez Vincent Boniface, rive gauche).
Pour changer des moules marinières, j’ai eu envie de les réaliser avec une ail y oli, mais une ail y oli sans la traditionnelle huile d’olive, car je n’aime pas ! oui je sais, je sais, j’y peux rien c’est comme çà.

En apéro ou pour une entrée c’est super…
1.5 kg de grosses moules (cela dépend aussi de votre appétit)
4 gousses d’ail pressées
Huile de Tournesol
1 petite c à c de moutarde
1 oeuf
1 échalote émincée
20 cl de vin blanc
Sel poivre

Dans un grand faitout, faites ouvrir avec le vin blanc et l’échalote, les moules rapidement à couvert, sur feu vif, en remuant souvent (celles du dessus devant passer au dessus et vice versa, plusieurs fois) .
Une fois les moules ouvertes, séparez les coques : jetez la vide et mettez l’autre partie sur la plaque de votre four recouverte préalablement d’une feuille d’aluminium ou de cuisson.
Préparez l’ail y oli : dans un grand bol ou petit saladier, mélangez l’oeuf battu, l’ail, la moutarde, sel, poivre.
A l’aide d’un batteur (ou à la main avec un petit fouet pour les plus courageux) montez l’ail y oli en y versant petit à petit l’huile, jusqu’à avoir une quantité suffisante, goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Elle doit bien monter mais rester souple, homogène (c’est d’ailleurs pour çà que je mets l’oeuf entier, d’habitude je ne mets que le jaune, elle  est bien plus ferme), elle ne doit pas être trop ferme, ni trop liquide,
A l’aide d’une cuillère à soupe, versez sur chaque moule de l’ail y oli et allumez le four sur position grill, j’ai placé ma plaque juste au dessus du milieu de mon four, il faut surveiller très souvent, lorsque c’est doré, retirez du four et dégustez…..

Friand façon « hot dog »

Souvent on ne sait pas quoi faire à manger ! d’autant plus qu’il faut que cela plaise aux enfants ! Lorsque j’ai vu cette recette, j’ai trouvé l’idée sympa, rapide, gourmand (même si je ne suis pas fan des knackis, mais dès qu’il y a de la pâte feuilletée !) avec une salade…  les enfants se sont régalés bien sûr.m

Ingredients
  1. 4 carrés feuilletés ou 1 rouleau de pâte feuilletée
  2. 4 saucisses Knacki
  3. Gruyère râpé ou comté
  4. Ketchup, moutarde
  5. 1 jaune d’œuf
Instructions
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Parsemez généreusement sur la moitié d’un carré feuilleté du gruyère râpé ou comté, déposez une saucisse Knacki et ajoutez du ketchup ou moutarde ou béchamel. Bien refermer.
  3. Badigeonnez chaque feuilleté avec un jaune d’œuf (dilué dans un peu d’eau).
  4. Enfournez 15 minutes et servez avec une salade.
    Notes
    1. J’ai réalisé cette recette avec une pâte feuilletée classique que j’ai coupé en 4 rectangles de la taille des saucisses.m

Pizza aux trois fromages

Je n’avais encore jamais publié de recette de pizza, alors voilà c’est chose faite. Celle-ci est, je l’avoue, on ne peut plus classique (et riche!), mais on ne s’en lasse pas à la maison. J’ai fait la pâte moi-même au thermomix.

Pour 6 à 8 personnes :

Pâte à pizza maison au thermomix (ou un rouleau déjà prêt) :
– 350 g de farine
– 1 sachet de levure de boulanger
– 100 g de lait
– 1 c à s d’huile d’olive
– sel

Mettez dans le bol du Thermomix 100 g d’eau, la levure, 10 g de lait et réglez 1 min 30 à 37°, vitesse 2.
Ajoutez la farine, l’huile d’olive, le sel et réglez 1 min, fonction épi. Ajoutez 90 g de lait et régler 1 min, fonction épi.
Mettez la pâte dans un saladier et laisser reposer la pâte 1 heure.

Garniture :
– 190 g de coulis de tomates
– 100 g de Roquefort
– 150 g de comté râpé
– 1 grosse boule de mozzarella
– 1 c à s d’Origan

Préchauffez votre four à 210°C.
Une fois la pâte reposée, farinez votre plan de travail et étalez la pâte de la forme et de l’épaisseur que vous souhaitez (rectangulaire pour moi).
Etalez le coulis de tomates, ajoutez l’Origan.
Dispersez des dés de roquefort, ajoutez le comté pour coupez des tranches de mozzarella que vous disposez harmonieusement sur votre pizza.
Enfournez pour 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elle ait une belle coloration. Dégustez.m

Clafoutis aux coeurs d’artichauts

Voici un clafoutis aux artichauts et au crottin de chèvre, vraiment rapide à réaliser et bon de surcroix !! Les câpres, même si elles font partie de la recette et n’ont pas dérangé mon mari, sont facultatives, j’essaierai sans la prochaine fois ou j’en mettrai moins, car personnellement même si cela ne me dérange pas je n’en raffole pas !!!
A la base, la recette est donnée pour 4 ramequins (4 personnes pour une entrée éventuellement) mais j’ai pris mon plus petit plat à four pour n’en faire qu’un !!l


Pour 4 petits mangeurs OU 2/3 gros mangeurs :
– une dizaine de coeurs d’artichauts au naturel (en conserve)
– 2 oeufs
– 10 cl de crème fraiche
– 15 cl de lait entier
– 2 c à s de câpres (facultatif)
– 1 crottin de chèvre (chavignol sec par exemple….)
– 30 g de beurre
– 80 g de farine
– 1 c à d ‘huile d’olive
– 1 c à c de baies roses (je n’en avais pas)
– Sel poivre

Préchauffez votre four à 180°C.
Mettez la farine dans un saladier, ajoutez les oeufs et mélangez au fouet pour obtenir un mélange lisse et homogène.
Incorporez progressivement le lait, la crème fraiche et l’huile d’olive. Salez, poivrez.
Détaillez le crottin en copeaux pas trop fins.
Beurrez vos ramequins ou le plat et répartissez les coeurs d’artichauts rincés et égouttés (coupés en deux si vous les utilisez pour des ramequins individuels) (je les ai légèrement pressés entre mes doigts pour évacuer un maximum d’eau), puis les câpres, le fromage de chèvre. Parsemez de baies roses écrasées (facultatif) et recouvrez avec la pâte.
Enfournez et laissez dorer pendant 20 à 25 minutes.
Servez aussitôt.

Quiche sans pâte, feta, lardons fumés

Dur dur en ce moment de publier ! je dois avouer que les journées ne sont pas assez longues et j’ai également du mal à visiter mes blogs favoris. Rassurez-vous cette baisse de régime n’est que passagère 😉
Alors pour le coup aujourd’hui je vous propose, on ne peut plus classique, mais tellement rapide à réaliser que les jours justement où le temps manque c’est idéal. Avec une salade et hop le repas est prêt !!!

Temps de preparation
10 min
Temps de cuisson
30 min
Temps total
40 min
Ingredients
  1. – 150 g de Feta
  2. – 100 g de lardons fumées (allumettes je préfère)
  3. – 4 oeufs
  4. – 20 cl de crème fraîche liquide
  5. – 10 cl de lait
  6. – 80 g de gruyère râpé
  7. – sel, poivre
Instructions
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Dans un saladier, fouettez les oeufs avec la crème, le lait.
  3. Ajoutez la Feta émiettée, salez légèrement et poivrez, mélangez.
  4. Versez cette préparation dans un moule en silicone (20 cm de diamètre) ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé.
  5. Parsemez des allumettes fumées, puis de gruyère râpé sur toute la surface.
  6. Enfournez pour 25-30 minutes jusqu’à obtenir une jolie coloration.
  7. Démoulez et servez aussitôt.mp

Tarte au saumon, oignon rouge et ciboulette

Allez aujourd’hui c’est une petite tarte au saumon et oignons, d’habitude j’utilise des oignons blancs, mais j’ai eu envie d’essayer avec des oignons rouges, plus doux. Avec une petite salade, tip top.

Pour 4 à 6 personnes :
– 1 pâte brisée ou feuilletée
– 200 g de saumon (filet, darne ou autre morceau, prenez soin d’enlever les arêtes si il y en a)
– 2 petits oignons rouges
– 2 oeufs
– 25 cl de crème liquide
– 5 cl de lait
– 3 c à s de ciboulette ciselée
– 2 c à s de moutarde à l’ancienne
– Gruyère râpé
– Beurre
– Sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Pelez et émincez finement les oignons. Faites les revenir à feu moyen dans 20 g de beurre pendant 10 à 15 minutes. Ils doivent devenir fondants, translucides.
Dans un petit saladier, fouettez les oeufs avec la crème et le lait, ajoutez la ciboulette, salez, poivrez.
Etalez la pâte dans votre moule à tarte en silicone ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé, piquez le fond à l’aide d’une fourchette.
Coupez le saumon en dés. Mettez le sur la moutarde, ajoutez les oignons, et versez la préparation aux oeufs.
Enfournez pour 25-30 minutes. Servez avec une salade.

Terrine de légumes au parmesan

Temps de preparation
25 min
Temps de cuisson
40 min
Temps total
1 hr 45 min
Ingredients
  1. – 3 oeufs
  2. – 30 cl de crème liquide
  3. – 1 petite aubergine
  4. – 2 tomates
  5. – 1 oignon
  6. – 2 petites courgettes
  7. – 1 poivron rouge
  8. – 60 g de parmesan râpé
  9. – 2 c à s d’huile d’olive
  10. – 1 c à s de farine
  11. – 20 g de beurre
  12. – muscade, sel, poivrem
Instructions
  1. Rinçez tous les légumes, tranchez les courgettes et l’aubergine en rondelles puis émincez l’oignon et le poivron.
  2. Faites-les revenir dans une poêle une quinzaine de minutes sur feu moyen à vif, avec l’huile d’olive, en remuant souvent.
  3. Laissez tiédir.
  4. Préchauffez votre four à 180°.
  5. Épépinez les tomates, coupez-les en tranches épaisses, puis laissez-les égoutter.
  6. Dans un saladier, mettez la farine et battez avec un oeuf, puis ajoutez les deux autres oeufs, du sel, du poivre. Délayez avec la crème liquide. Ajoutez le parmesan et une pointe de muscade râpée.
  7. Disposez les légumes dans un grand moule à cake (préalablement chemisé d’une feuille de papier sulfurisé), en les alternant avec les tomates et versez la crème au parmesan.
  8. Enfournez pour 40 minutes environ.
  9. Laissez bien refroidir avant de démouler. Servez froid.

Tatin d’été à la crème de Brousse

J’ai adoré cette tarte, je ne pense pas assez aux oignons comme légumes d’accompagnement et pourtant on aime çà à la maison, enfin les adultes !!

m

Ingredients
  1. – 1 rouleau de pâte feuilletée
  2. – 200 g de brousse
  3. – 1 crottin de chèvre
  4. – 3 belles tomates
  5. – 3 oignons moyens
  6. – 5 c à s d’huile d’olive
  7. – 2 c à c d’origan ou de thym
  8. – Sel, poivre
Instructions
  1. Pelez et coupez les oignons en deux, et commencez par les pré-cuire 5 minutes dans l’eau bouillante salée.
  2. Pendant ce temps, coupez les tomates en deux, retirez les pépins et poches d’eau, mettez-les à égoutter sur du papier sopalin.
  3. Mettez les oignons à cuire dans une poêle pendant 10 minutes avec deux c à s d’huile d’olive, sur feu moyen à vif, retournez les à mi-cuisson, salez, poivrez.
  4. Tapissez un moule à manqué ou une tourtière de papier sulfurisé huilé. Parsemez d’origan ou de thym.
  5. Préchauffez le four à 180°.
  6. Remplacez les oignons par les tomates épongées. Faites-les cuire sur feu vif avec un peu d’huile d’olive si nécessaire, pendant une dizaine de minutes, en retournant à mi-cuisson. Salez, poivrez.
  7. Disposez les oignons sur le papier sulfurisé, face la plus belle vers le bas, et ajoutez les tomates face bombée vers le haut.
  8. Mixez la brousse, le chèvre émietté et le reste d’huile d’olive (voir un peu plus, afin d’obtenir une consistance bien crémeuse). Répartissez sur les légumes.
  9. Déposez la pâte feuilletée dessus (j’ai enlevé une bordure de pâte de 2 cm avant de mettre sur les légumes), et insérer les bords entre les légumes et le moule.
  10. Enfournez pour 35 minutes. Laissez reposer 10 minutes puis retournez-la délicatement sur un plat, poivrez au moulin et servez…. avec une viande ou une salade.

Terrine de champignons au Pecorino

Nous nous sommes régalés ! J’ai improvisé cette recette avec ce que j’avais dans le frigo. C’est la base d’une quiche mais cuite dans un moule à cake !m

Temps de preparation
20 min
Temps de cuisson
35 min
Temps total
55 min
Ingredients
  1. 500 g de champignons
  2. 150 g de Pecorino (fraichement râpé de préférence)
  3. 3 oeufs
  4. 20 cl de crème
  5. 10 cl de lait
  6. 2-3 échalotes (selon leur taille)
  7. Sel, poivre
Instructions
  1. Emincez finement les échalotes. Coupez en lamelles les champignons après les avoir nettoyés.
  2. Dans une sauteuse, versez un peu d’huile et une noisette de beurre, sur feu moyen faites revenir les échalotes, puis ajoutez les champignons. Faites les revenir pendant une quinzaine de minutes (jusqu’à ce que leur eau soit évaporée) en remuant de temps en temps. Laissez tiédir le tout.
  3. Préchauffez le four à 180°C.
  4. Dans un saladier, mélangez les oeufs avec la crème et le lait, ajoutez le Pecorino râpé, salez, poivrez.
  5. Dans un moule à cake en silicone ou chemisé d’une feuille de papier sulfurisé, versez les champignons aux échalotes, puis versez la préparation dessus et enfournez.
  6. Faites cuire 30 à 35 minutes.
Notes
  1. Cette terrine peut se manger chaude ou froide selon vos goûts, en accompagnement d’une salade ou d’une viande.

Légumes d’hiver au four

Je dois avouer que nous ne sommes pas trop adeptes des légumes à la maison, et même si je m’efforce d’en cuisiner, pas facile de trouver des idées qui changent des haricots verts ou du gratin de chou fleur. Lorsque j’ai vu cette recette, elle m’a attirée, je prenais le risque que les enfants n’aiment pas mais ce ne fut pas le cas. Ils ont mangé carottes, patates douces et potimarron sans rechigner ! j’ai juste dû leur enlever l’oignon rouge de l’assiette ! J’avais préparé un rôti de boeuf, nous nous sommes régalés. Je vous conseille d’essayer.m

Temps de preparation
20 min
Temps de cuisson
45 min
Temps total
1 hr 5 min
Ingredients
  1. 1 petit potimarron
  2. 3 carottes
  3. 2 patates douces
  4. 2 oignons rouges
  5. 60 g de mimolette
  6. 1 filet d’huile d’olive
  7. Sel poivre
Instructions
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Pelez les carottes, les patates et les oignons et émincez-les en rondelles, pas trop épaisses.
  3. Coupez le potimarron en 4 retirez-les graines, pelez les quartiers et coupez-les en très fines tranches, approximativement de l’épaisseur des autres rondelles.
  4. Dans un plat à gratin, déposez les rondelles de légumes (si vous avez le temps et la patience à la verticale en les intercalant afin de réaliser un tian).
  5. Râpez le fromage et parsemez sur les légumes.
  6. Salez, poivrez et versez un filet d’huile d’olive sur toute la surface.
  7. Enfournez pour 30 mn et vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau pointu, poursuivez la cuisson jusqu’à ce les légumes soient tendres sous la lame.
  8. Accompagnez les d’un rôti de boeuf par exemple, ou autre viande de votre choix.
Notes
  1. On ne sent pas trop la mimolette, vous pouvez en mettre un peu plus. Je pense que le fromage sert à garder, pendant la cuisson, les légumes « moelleux », ils ne s’assèchent pas.

Roulés de boeuf au comté fondant

Me voici me voilà après presque trois semaines d’absence !!!  je n’aime pas ça être absente si longtemps ! pour me faire pardonner je vous propose cette petite recette toute simple, toute rapide et trop gourmande, j’adore. Je la réalise à la plancha mais vous pouvez la réaliser au barbecue ou même à la poêle.

Avant je la réalisais avec des tranches de boeuf (bavette, tende de tranche), aplaties à l’aide d’un rouleau, j’enroulais le comté à l’intérieur, cela ressemblait plus à une paupière mais bon …. et puis au niveau cuisson parfois cela n’était pas assez cuit au centre et trop sur les bords. Alors après avoir vu l’idée je ne sais plus où,  j’ai choisi de prendre du carpaccio de boeuf, et c’est vraiment plus facile, rapide et la cuisson est homogène !

Ingredients
  1. 16 à 20 tranches de carpaccio de boeuf
  2. 200 g de comté (il vous en restera)
  3. 4 c à s d’huile d’olive
  4. 2 c à s de sauce soja
  5. Sel poivre
Instructions
  1. Mettez les tranches de carpaccio de boeuf dans une grande assiette ou dans un plat et arrosez-les d’huile d’olive et de sauce soja.
  2. Laissez mariner au moins 15 minutes, plus ça n’en sera que meilleur.
  3. Taillez le comté en bâtonnets (pour la taille vous devez pouvoir enrouler le morceau de comté dans la tranche, à peu près 3 cm de long sur 1 cm de large et autant de bâtonnets que vous avez de tranches de carpaccio).
  4. Recouvrez donc chaque morceau de comté d’une tranche de carpaccio, je n’ai pas eu besoin de fixer.
  5. Faites chauffer votre plancha (ou autre).
  6. Saisissez les roulés et faites cuire une dizaine de minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondu en arrosant de temps en temps avec la marinade restante.
  7. Servez aussitôt.

Cuillères avocat et crabe

Le choix de l’avocat est primordial, il doit être bien mûr, sinon le goût ne sera pas terrible ! Utilisez du crabe frais, j’achète des pinces de crabe, cela demande un peu plus de temps à la préparation mais cela n’a rien à voir avec le goût du crabe en conserve !   C’est délicieux ainsi.

Ingredients
  1. 1 avocat mûr
  2. 1 yaourt nature brassé
  3. 1 c à s de moutarde
  4. Quelques gouttes de Tabasco
  5. 4 pinces de crabe
  6. 3 c à s de bonne mayonnaise (maison ou Maille rayon frais pour moi)
  7. Sel, poivre
mInstructions
  1. Décortiquez vos pinces de crabe (peut être fait la veille).
  2. Pelez l’avocat, le déposez dans le bol de votre robot ou mixeur et mixez le avec le yaourt, la moutarde, le tabasco (commencez par 3-4 gouttes et goutez après avoir mixé, mieux vaut en rajouter que d’en mettre trop au début), le sel et le poivre.
  3. Répartissez cette préparation à l’aide d’une cuillère à café dans les cuillères.
  4. Mélangez le crabe avec la mayonnaise, puis disposez-les sur l’avocat.
  5. Dégustez !
Notes
  1. Il est préférable de réaliser cette recette peu de temps avant de servir afin que l’avocat ne noircisse pas.
  2. Je mets tout au réfrigérateur la veille pour que tout soit bien frais.
  3. Je vous conseille d’acheter un avocat en plus, car si par malheur vous avez eu la main trop lourde avec le tabasco vous pourrez toujours rattraper en ajoutant un demi avocat et une ou deux cuillerées en plus de yaourt.

Dip à la feta

Ce dip est excellent  pour vos apéros (ou même en entrée), trempez-y de petites carottes, de petits bouquets de chou fleur, des bâtonnets de concombre, des radis ….. on y pense pas forcément et pourtant c’est trop bon et bien meilleur pour la santé que tout ces délicieux biscuits apéros.

mIngrédients
  1. 200 g de feta
  2. 170 g de crème fraiche épaisse
  3. 1 gousse d’ail pelée et hachée
  4. 1 c à s de ciboulette finement ciselée
  5. 1 c à s de de persil plat haché
  6. Légumes variés : carottes, concombre, radis, chou fleur…
  7. Sel, poivre
Instructions
  1. Dans un bol, écrasez la feta à la fourchette.
  2. Ajoutez la crème fraiche, l’ail haché, la ciboulette et la persil.
  3. Bien mélanger.
  4. Salez et poivrez.
  5. Conservez au frais jusqu’au moment de servir.
Notes
Vous pouvez comme moi, mettre les ingrédients dans votre robot ou mixeur.

Wok de boeuf aux poivrons

Je ne vous apprends rien qui dit wok, dit rapidité, sauf que personnellement je préfère les poivrons tendres plutôt que croquants ! j’ai donc laissé cuire ces derniers plus longtemps qu’indiquer dans la recette, après c’est une affaire de goût, c’est vous qui voyez.  Toujours est-il que nous nous sommes régalés.m

Ingredients
  1. 250 g de riz basmati
  2. 400 g de rumsteck
  3. 4 oignons nouveaux
  4. 2 poivrons rouges (ou 1 poivron rouge et 1vert)
  5. 6 c à s de sauce soja
  6. 4 c à s d’huile d’olive
  7. 3 brins de persil plat
  8. 1 brin de coriandre
  9. 1 trait de tabasco
  10. Sel poivre
Instructions
  1. Faites cuire le riz à l’eau bouillante salée. Pendant ce temps, pelez les oignons en laissant un peu de tige verte et émincez-les assez finement.
  2. Ouvrez, épépinez les poivrons en retirant les cloisons blanches et coupez-les en lanières.
  3. Faites-les revenir dans un wok (ou une sauteuse), huilé, à feu vif en remuant 5 minutes (ou plus longtemps, c’est le cas pour moi afin d’avoir des poivrons plus tendres).
  4. Ajoutez les oignons et remuez encore pendant 5 minutes.
  5. Détaillez la viande en lamelles. Ajoutez-les dans le wok avec deux cuillères à soupe d’huile en remuant sans cesse. Salez, poivrez, réservez-les dans une assiette.
  6. Versez 3 cuillères à soupe de sauce soja et le Tabasco, poursuivez la cuisson à feu modéré deux- trois minutes. Salez, poivrez.
  7. Egouttez le riz, lavez, séchez, effeuillez et ciselez le persil et coriandre.
  8. Ajoutez le riz et les herbes dans le wok, puis les 3 cuillères à soupe de sauce soja restantes.
  9. Mélangez bien à feu vif. Servez aussitôt.

Rillettes de thon aux câpres

Me revoici parmi vous, non non je n’étais pas en vacances !! que de péripéties… pour commencer le disque dur de mon ordinateur a rendu l’âme ! changement du disque dur avec récupération de mes données, reconfiguration de mon ordi et j’en passe ! quelques jours plus tard mon compte worpress a été piraté, plus de configuration, blog totalement HS, le vrai casse tête ….mais  je reviens à temps… ouf… (merci OVH), pour publier ma recette dans le cadre de ma participation ce mois-ci à Culinoversions dont le thème est « apéritifs sous la tonnelle ».m

Ingredients
  1. 225 g de thon au naturel
  2. 2 c à s de câpres
  3. 1 jaune d’oeuf
  4. 1 c à s de moutarde
  5. 20 cl d’huile d’olive
  6. 2 c à s de graines de sésame
  7. Sel poivre
Instructions
  1. Montez une mayonnaise en mélangeant le jaune d’oeuf et la moutarde à température ambiante, du sel, poivre et l’huile en filet.
  2. Egouttez le thon et mixez-le grossièrement avec les câpres.
  3. Incorporez cette préparation à la mayonnaise, ajoutez les graines de sésame et servez sur du pain croustillant.p

Mini-cakes au coeur de reblochon

L’année dernière nous sommes allés en vacances dans les Alpes, et nous avions ramené du reblochon de la ferme, un régal. J’en avais congelé et un jour en trouvant cette recette dans un de mes livres, j’ai de suite voulu essayer, cela fait quelques temps déjà. Délicieux bien sûr, je n’avais pas de mini moules à cakes, et je voulais les réaliser pour les manger avec une salade, j’ai donc pris des moules normaux à muffins d’où la forme différente de l’intitulé !!k

Ingredients
  1. 150 g de lardons allumettes
  2. 1/2 reblochon
  3. 3 oeufs
  4. 12 cl de crème fraîche liquide
  5. 50 g de gruyère râpé
  6. 160 g de farine
  7. 1/2 sachet de levure chimique
  8. 5 cl d’huile de tournesol
  9. Sel, poivre
Instructions
  1. Faites revenir à sec les lardons dans une poêle, en les retournant souvent. Retirez du feu dès qu’ils commencent à dorer, étalez-les sur du papier absorbant et laissez refroidir.
  2. Retirez finement la croûte du reblochon et coupez-le en petits dés. Réservez au réfrigérateur.
  3. Cassez les oeufs dans un saladier et battez-les avec la crème et l’huile. Sans cesser de fouetter, incorporez successivement la farine, la levure, puis le gruyère et les lardons bien refroidis. Salez légèrement et donnez quelques tours de moulin à poivre. Réservez 15 minutes au réfrigérateur.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Versez la préparation dans des petits moules à cakes beurrés et farinés ou chemisés de papier sulfurisé, ou encore en silicone, sans remplir complètement. Répartissez les dés de reblochon au centre, recouvrez du reste de pâte et enfournez pour 25 à 30 minutes selon la taille de vos moules.
  6. Dès que la surface est bien dorée, couvrez de papier aluminium et poursuivez la cuisson.
  7. Vérifiez la cuisson en piquant une pointe de couteau dans un mini cake. Laissez tiédir, démoulez et mettez à refroidir sur une grille, ou dégustez tiède.

g

Gâteau moelleux à la ricotta et nectarines

Ingredients
  1. 250 g de Ricotta
  2. 140 g beurre demi-sel
  3. 60 g de poudre d’amandes
  4. le zeste d’1 citron bio
  5. 250 g de farine
  6. 1 sachet de levure chimique
  7. 4 œufs
  8. 200 g de cassonade de préférence + 1 cuillère à soupe + 2 cuillères à café
  9. 4 à 6 nectarines selon la grosseur
  10. 20 g d’amandes effilées
Instructions
  1. Coupez 2 nectarines en fines lamelles, déposez-les dans une poêle, ajoutez une cuillère à soupe de cassonade et faites légèrement caraméliser. Laissez cuire 5 minutes à feu moyen, réservez.
  2. Coupez le beurre en dés, faites-le fondre au micro-ondes ou au bain-marie et laissez tiédir.
  3. Préchauffer le four à 180° C.
  4. Lavez le citron et séchez-le. Versez la Ricotta dans un saladier, ajoutez le zeste de citron, la cassonade et mélangez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Ajoutez ensuite les œufs, en les incorporant un par un, la poudre d’amande, le beurre fondu. Mélangez à chaque étape.
  5. Terminez en ajoutant en trois fois la farine tamisée et la levure chimique. Votre préparation doit être lisse.
  6. Beurrez un moule à manqué d’au moins 25 cm de diamètre. Versez la moitié de la pâte dans le moule, égalisez-le à l’aide de la spatule et disposez-y les nectarines caramélisées, en les répartissant bien sur toute la surface.
  7. Versez l’autre moitié de la pâte, égalisez-la. Coupez les nectarines restantes en huit tranches (quatre tranches pour chaque demi-nectarines) sur la pâte, en les enfonçant légèrement. Commencez par le bord extérieur, puis remplissez l’intérieur de la surface. Coupées en dés, cela le fait aussi 😉
  8. Saupoudrez avec les amandes effilées et les deux cuillères à café de cassonade, enfournez et faites-le cuire pour 45 à 55 minutes selon la puissance de votre four.
  9. Vérifiez la cuisson en enfonçant une pique au centre du gâteau, il devra en ressortir propre.
  10. Laissez refroidir avant de démouler.m

Endives au jambon… trop bonnes

Petite, comme beaucoup d’entre vous, je n’aimais pas les endives au jambon, c’est plus tard que j’ai commencé à en manger. Avouons que faire cuire les endives à la vapeur, bof bof bof, même si la béchamel donne un peu plus de gourmandise à ce plat…

J’ai eu envie de réaliser cette version car j’adore les endives braisées et je dois avouer que nous nous sommes régalés, les endives n’ont pas rendu d’eau comme c’est souvent le cas avec une cuisson à la vapeur ce qui permet à la béchamel de rester épaisse et nappante. Je sais la cuisson à la vapeur reste un peu plus diététique… mais je préfère comme çà !m

Béchamel
  1. 50 g de beurre
  2. 80 g de farine
  3. 75 cl de lait
  4. comté ou gruyère râpé
  5. 10 petites endives (si elles sont grosses vous pouvez les couper en deux
  6. et donc n’en prendre que 5)
  7. 10 tranches de jambon
  8. Huile d’olive
  9. Sel – poivre
Instructions
  1. Faites fondre un morceau de beurre dans une grande cocotte ou sauteuse avec un filet d’huile d’olive, puis rangez les endives côte à côte dans la cocotte (j’enlève la partie dure et basse de l’endive) salez, poivrez, et commencez à les faire cuire sur feu vif pour les faire dorer, en les retournant régulièrement afin qu’elles ne brûlent pas. Au bout de 10 mn saupoudrez les d’un peu de sucre et baissez le feu. Prolongez la cuisson à couvert sur feu moyen encore 20 mn en les surveillant et les retournant régulièrement.
  2. Allumez le four à 180°.
  3. Pendant la cuisson des endives, réalisez la béchamel : Faites fondre le beurre dans une casserole, dès qu’il mousse, saupoudrez-le de la farine, salez, poivrez, ajoutez une pointe de noix de muscade râpée, mélangez. Puis versez le lait, petit à petit en remuant avec un fouet à chaque fois, jusqu’à ce que la sauce épaississe (si la sauce est trop épaisse à votre goût, ajoutez un peu de lait ou de crème).
  4. Beurrez un plat à gratin puis rangez les endives en les intercalant avec les tranches de jambon, nappez de béchamel et parsemez de comté ou gruyère râpé et mettez au four environ 20 mn.
Notes
J’ai ajouté deux poignées de comté dans la béchamel…

Soufflé au fromage

Je réalise souvent ce soufflé, nous l’aimons et mon fils Julien me le réclame souvent, d’ailleurs lorsqu’il a été opéré des amygdales, il a été content que je lui fasse, car c’était l’un des rares plats qu’il pouvait manger !

Je ne l’ai jamais raté, suivez à la lettre la recette et vous n’aurez pas de souci.

mIngredients
  1. 220 g de comté
  2. 30 cl de crème liquide
  3. 3 c à s de fécule de pomme de terre (rayon maizena-farines)
  4. 30 g de beurre
  5. 6 oeufs
  6. 1 pincée de noix de muscade
  7. Sel poivre
Instructions
  1. Préchauffez le four à 200°.
  2. Beurrez le plat à soufflé et parsemez le d’un peu de comté.
  3. Portez à ébullition la crème liquide avec la fécule pendant 5 mn env. A feu doux, mélangez sans cesse au fouet jusqu’à obtention d’une pâte épaisse.
  4. Hors du feu, ajoutez le beurre. Mélangez à nouveau.
  5. Séparez les jaunes des blancs et battez les blancs en neige bien ferme.
  6. Sur feu doux, ajoutez les jaunes un à un dans la casserole. Mélangez bien.
  7. Ajoutez le comté râpé et la muscade. Salez et poivrez. Mélangez jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
  8. Hors du feu, versez les blancs en neige en deux fois dans la casserole. Mélangez délicatement comme pour la réalisation d’une mousse.
  9. Versez la préparation dans le moule. Enfournez pour 25 à 30 minutes, sans jamais ouvrir la porte du four. Le soufflé est prêt quand il est gonflé et doré. Servez aussitôt.
Notes
  1. Vous pouvez le réaliser avec le ou les fromages de votre choix.