Celui-ci je l’ai réalisé pour le 25 décembre. C’est LE gâteau de pâtissier. Je ne savais vraiment pas si j’allais réussir, et bien pour la première fois, c’était pas mal du tout, je n’ai eu que des éloges. J’ai trouvé cette recette sur le site : papilles et pupilles.

 

Bon je pensais ne pas en avoir assez avec les proportions données alors j’ai fait un gâteau plus grand, au final il y en avait pour 15 et le biscuit était donc plus « mince », mais je ne referai pas la même erreur.

 

L’idéal est d’avoir un cadre extensible posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une feuille siliconée, et le mettre à la taille de 23 x 16 cm environ (8 à 10 personnes)

 

Il se réalise en trois temps :

 

Le biscuit :

3 blancs d’oeufs (90 g)

15 g de sucre roux

45 g de sucre semoule

65 g de sucre glace

65 g de poudre d’amandes

15 g de farine

 

Allumez le four à 200°C

Montez-les blancs d’oeufs en neige en y incorporant petit à petit le sucre roux. Finissez de monter ces blancs en neige en y incorporant en pluie le sucre semoule.

Mélangez ensemble le sucre glace, la poudre d’amandes, et la farine puis incorporez délicatement ce mélange aux blancs d’oeufs montés.

Versez cette préparation dans le cadre en l’étalant à l’aide d’une spatule.

Mettre à cuire à 200 °C pendant 12 minutes.

 

Le croustillant praliné :

100 g de Gavottes (crêpes dentelles)

80 g de chocolat au lait

140 g de pralinoise (tablette chocolat 1848)

 

Pendant ce temps, mettez-les Gavottes en miettes, et le chocolat au lait à fondre à feu très très doux, (finissez de le faire fondre hors du feu en ne cessant pas de tourner) puis ajoutez la pralinoise, mélangez, ajoutez-les Gavottes et mélangez délicatement jusqu’à enrobage complet.  Etalez ce mélange sur le biscuit refroidi (toujours dans le cadre) puis mettez l’ensemble au réfrigérateur.

 

La mousse au chocolat :

200 g de chocolat noir

50 cl de lait tiédi

250 g de crème fraiche liquide (Fleurette)

 

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat sur feu très doux puis versez le lait tiédi dessus, mélangez jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.

Laissez refroidir le chocolat pendant que vous montez la crème fraiche en chantilly, à l’aide d’un fouet électrique (au début on pense que çà ne monte pas, mais avec un peu de patience, on voit la crème devenir chantilly). Ajoutez cette chantilly en une ou deux fois au chocolat. Etalez cette mousse sur le biscuit croustillant au praliné.

Placez au réfrigérateur.

Trente-quarante cinq minutes avant de dégustez, otez le cadre, et décorez (je n’ai pas réussi le dessus, j’ai appliqué des mikados en alternant chocolat noir et blanc et entouré de raphia).

Ce gâteau peut être préparé la veille.