Lorsque nous nous arrêtons dans une boulangerie-pâtisserie avec mon mari, nous avons nos petites habitudes, moi généralement je me régale avec un croissant pur beurre ou un pain au chocolat et lui aime prendre « un suisse », vous savez cette viennoiserie fourrée de crème patissière et de pépites de chocolat. Alors pour lui faire plaisir, j’ai réalisé cette recette que j’avais repérée chez Amélie du blog « confessions d’une gourmande ». Pour ma part, il y avait bien longtemps que je n’en avais pas mangé, et je me suis régalée, quant à mes zhoms, je n’ai entendu que des « Mmmmmmh, mmmmmmh….. »

Pour 6 suisses :
– 300 g de farine
– 1 c à c de sel
– 1 c à c bombée de levure boulangère
– 12 cl de lait tiède
– 40 g 50 g de sucre
– 100 g de beurre mou
– 1 oeuf (pour la dorure) moi j’ai utilisé un peu de lait sucré, la prochaine fois j’utilise l’oeuf pour qu’ils soient plus joliment dorés

Pour la crème pâtissière :
– 1/2 l de lait
– 4 jaunes d’oeuf
– 140 g 120 g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé (j’ai mis à la place qques gouttes d’extrait de vanille)
– 60 g de farine

La pâte
Mettez dans la cuve de votre MAP (ou votre robot et laissez « pétrir » 10 mn) le lait, le sel, le beurre, le sucre, la farine et la levure dans cet ordre et lancez le programme « pâte ». Si elle n’a pas assez levé, mettez-la une demi-heure dans le four à 40°C.
La crème patissière
Fouettez les jaunes d’oeuf avec le sucre, l’extrait de vanille ou le sachet de sucre vanillé, puis ajouter la farine.
Faites bouillir le lait.
Versez le lait bouillant sur le mélange oeufs/sucre/farine sans cesser de fouetter.
Remettez sur le feu et continuez de fouetter jusqu’à épaississement sur feu moyen (c’est un peu long, on a l’impression d’avoir juste une crème anglaise et donc de consistance assez liquide mais avec de la patience, elle va continuer à épaissir).
Faites bouillir une minute en fouettant.
Laissez refroidir la crème.
Assemblage :
Lorsque la pâte est prête, la dégazer et étalez un grand rectangle au rouleau.
Découpez de grandes bandes, déposez sur une moitié de chaque bande, des cuillérées de crème pâtissière et des pépites de chocolat puis pliez en deux le rectangle, c’est à dire en rabattant le côté sans crème pâtissière sur la partie qui en contient, afin d’enfermer la garniture (je n’ai pas « soudé » les bords, ce n’est pas nécessaire).
Laissez lever 30 minutes dans un four préchauffé à 40/45°C avec un bol d’eau.
Sortez les suisses, préchauffez le four à 200°C, dorez les petits pains avec un jaune d’oeuf et un peu d’eau.
Lorsque le four est arrivé à température, mettez les suisses pour 10 à 15 minutes de cuisson selon votre four (les sortir lorsqu’ils sont bien dorés). Laissez refroidir sur une grille. Mangez-les à température ambiante.

Il n’y a pas photo…. même si le premier essai avait été un régal, je dois avouer que le deuxième fût encore meilleur… ma pâte a bien levé lors de la deuxième levée, ce qui n’avait pas été le cas lors du 1er essai.
J’ai laissé lever la pâte au four à 40°C à la première et deuxième levée.
J’ai étalé ma pâte en rectangle et par rapport au premier essai, j’ai coupé mes six brioches seulement après avoir étalé la crème pâtissière sur la moitié de la pâte, j’ai rajouté les pépites de chocolat et j’ai refermé avec l’autre moitiè. C’est plus propre, plus net !  J’ai également badigeonné les brioches d’un jaune d’oeuf mélangé avec un peu d’eau (pas fait la première fois).