Vous voulez essayer de nouvelles expériences en cuisine? Préparer du pain au levain est un début à réussir. Il s’agit du pain de base le plus utilisé par les chefs pâtissiers. Mais comment en préparer soi-même dans sa propre cuisine ? Il existe de nombreuses méthodes pour réaliser son pain au levain. Seulement, il faut connaitre les bases et les ingrédients nécessaires. Le plus simple, c’est l’utilisation de la farine de blé. C’est ce que les grands chefs emploient quotidiennement.

En tant que débutant ou amateur de la pâtisserie et de la boulangerie, cette recette de pain au levain naturel est faite pour vous. En réalité, la préparation est assez simple et prend moins de temps. Sachez que sur ce cas, vous allez juste connaitre les règles de base de la réalisation. Cependant, rien ne vous empêche d’y ajouter de la personnalisation. Voici des conseils qui vous aident à réaliser par vous-même du levain pain dans votre propre cuisine. Cela inclut les ingrédients, les étapes à suivre ainsi que les techniques supplémentaires à savoir.

Ce qu’il faut savoir avant de préparer du pain au levain

Sachez que suivre des recettes de pain au levain n’est pas vraiment suffisant pour en préparer. Effectivement, vous devez connaitre quelques techniques avant de vous y lancer. Toutefois, réaliser du pain au levain naturel n’a rien de compliqué. Vous devez juste connaitre quelques astuces et vous renseignez auprès des spécialistes dans le domaine.

Tout d’abord, pour réaliser et réussir votre pain au levain, la sélection des ingrédients est essentielle. De plus, vous devez prendre quelques précautions. Rassurez-vous, il est normal que votre premier essai ne soit pas conforme aux résultats que vous attendiez. Mais il ne faut rien lâcher, car à force de beaucoup de pratique, vous allez comprendre les petites techniques. Aussi, vous allez y acquérir des expériences. Cela dit, vous ne devez pas vous décourager à la première réalisation. Apprenez de vos erreurs.

D’autre part, assurez-vous d’avoir les meilleurs équipements à disposition. Pour la cuisson, utilisez un four moderne. Le but, c’est que vous puissiez en pratiquer sans rencontrer des difficultés et sans perdre beaucoup de temps. De plus, sur le marché, vous avez à votre disposition de nombreux modèles. La plupart d’entre eux offrent des fonctionnalités impressionnantes.

Sinon, gardez vote calme, ne vous précipitez pas dans votre réalisation de recette. Ayez de la patience et prenez le temps qu’il faut pour la préparation de chaque ingrédient.

Le choix de la farine et de l’eau

La farine et l’eau sont les ingrédients de base pour la réalisation de la pâte de votre pain. Pour préparer ce pain maison, commencez par vous procurer d’une farine de bonne qualité. A ce sujet, sachez que la farine de seigle est riche en éléments nutritifs qui ont la capacité de booster la fermentation de votre pâte dès le début. Elle est plus fiable par comparaison à la farine raffinée. Vous pouvez aussi utiliser de la farine de blé. Le but, c’est que lors de la préparation de votre pain, vous voyez des petites bulles apparaître rapidement. Ainsi, vous aurez la possibilité de continuer l’entretien de votre levain naturel avec la farine T65. Si vous le souhaitez, vous pouvez toujours continuer avec la farine de seigle ou bien la farine de blé. Notons que si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser ce type de farine, vous pouvez choisir la farine T110, T80 ou bien T85. Ce sont des farines semi-complètes. Dans tous les cas, l’utilisation de farine trop raffinée est déconseillée.

En ce qui concerne l’eau, privilégiez de l’eau non-calcaire et surtout, non chlorée. Cela s’avère indispensable pour éviter la formation des bactéries. Le chlore présent dans l’eau peut agir contre les bactéries, ainsi, il les empêche de se développer. Le mieux, c’est d’opter pour l’eau filtrée.

Le choix des ustensiles importe beaucoup dans la réussite de la recette

Pour réussir votre pain levain recette, vous devez utiliser les meilleurs ustensiles. Le mieux, c’est d’éviter les cuillères en métal ou bien en inox. Le souci, c’est que le métal interagit mal avec la formation de la flore probiotique dans les bactéries de vos pains. Si vous en avez la possibilité, privilégiez les ustensiles en bois, en verre ou bien en plastique. Pour la conservation, veiller à placer votre préparation à une température ambiante. Là encore, vous devez aussi opter pour du bocal en verre ou du plastique. Préférez du bocal transparent pour que vous puissiez vérifier au travers.

Selon les avis des spécialistes, l’idéal, c’est d’utiliser le verre. En réalité, il ne provoque aucune odeur désagréable. Il vous suffit de bien nettoyer vos vieux bocaux de confiture. Avant et après chaque utilisation, prenez le temps de nettoyer chacun de vos équipements. Pour le mélange des ingrédients, préférez la mini maryse. Elle est simple à manier.

Comment procéder à la préparation ?

En connaissant les bases, vous pouvez maintenant passer à la préparation. Pour les ingrédients, vous avez besoin de la farine et de l’eau. Prenez votre récipient et déposez la dose de farine que vous souhaitez. Versez-y doucement l’eau avec la cuillère en bois. Une fois bien mélangée, vous devez laisser cette première préparation se reposer pendant 24 heures au maximum. Le lendemain, vous devez y ajouter à nouveau de la farine et de l’eau. Refaites le mélange. Et ainsi de suite, suivez cette étape pendant 5 jours environ. Au bout de 4 à 5 jours, vous remarquerez que des bulles apparaissent sur le récipient que vous avez utilisé pour préparer votre pain au levain fait maison. Ainsi, la pâte va se mousser. Cela signifie simplement qu’elle est prête à être utilisée. Ça y est, votre levain de chef est désormais impeccable. Il ne vous reste plus qu’à conserver la pâte, de la nourrir et de l’entretenir selon vos besoins. Sachez que lorsque vous nourrissez votre pâte, vous ne devez pas changer la quantité de la farine et de l’eau. Cela va contribuer à la création d’une pâte très douce. Notons que la personnalisation dépende de votre goût.

Quelques éléments à prendre en compte pour bien préparer sa pâte de levain naturel

Lorsque vous laissez votre levain se reposer, privilégiez toujours un endroit tempéré, qui est en même temps à l’abri du courant d’air. Cela va contribuer au développement des bactéries. Vous pouvez par exemple, stocker votre pâte de levain naturel dans un placard, près de la rice cooker, près du four, etc. Lors du pétrissage, si vous sentez que votre levain est de plus en plus fort, sachez que c’est un très bon signe. Le levain naturel est comme une levure, lorsqu’il est encore vivant, il fermente. En même temps, vous pouvez remarquer que son odeur change. Le plus souvent, lorsqu’il mûrit, si vous sentez une odeur de vinaigre, cela signifie que votre levain a besoin d’être nourri.

Si vous remarquez que votre levain est mort, ne vous inquiétez pas, il existe une solution pratique pour y remédier. Cela peut être causé par une baisse de température ou un mauvais dosage des ingrédients. Il vous suffit de rajouter à votre levain de la farine de seigle ainsi que de l’eau chaque matin et le soir. Faites cela pendant 2 à 3 jours et vous aurez à nouveau un levain de qualité.