J’avais congelé un quart de mon rôti de boeuf aux oignons, dont j’ai publié la recette il y a peu.
Je l’ai donc sorti la veille afin de réaliser cette recette, et je l’ai réchauffé doucement. Si vous aimez le sucré-salé vous allez vous régaler. Je crois que je n’avais jamais mangé le couscous de cette façon, quasi froid (sauf le taboulé bien sûr) et avec une vinaigrette… en tout cas c’est à faire et à refaire !!

Pour 4 personnes :
– 300 g de couscous
– 400 à 500 g de boeuf (reste d’un rôti, faux-filet, rumsteck…)
– 300 ml = 30 cl de bouillon de légumes
– 75 g d’abricots secs  (je ne suis pas fan)
– 80 g de raisins secs
– 1 oignon rouge finement émincé  (je n’en avais pas et nous n’aimons pas trop l’oignon cru)
– 3 c à s de menthe finement hachée
– 2 c à s d’aneth
– 3 c à s de pignons de pin
– Vinaigrette (pour ma part : 1 c à c de moutarde, sel poivre, 3 c à s de vinaigre de citron, 2 c à s d’huile d’olive et 3 c à s d’huile de tournesol)

Portez le bouillon à ébullition dans une grande casserole. Mettez votre semoule dans un plat à gratin par exemple et versez uniformément le bouillon dessus, couvrez avec un torchon pendant 5 minutes jusqu’à ce que le liquide soit absorbé.
Pendant ce temps, faites cuire le boeuf. Coupez en fines tranches.
Aérez le couscous avec une fourchette, puis ajoutez les abricots, les raisins secs, l’oignon et les herbes. Mélangez délicatement.
Dans une petite poêle, faites griller les pignons. Mélangez avec la vinaigrette puis arrosez le boeuf et le couscous.
L’idéal est d’attendre un peu avant de déguster (à température ambiante), la salade n’en sera que meilleure.