De nombreuses personnes associent un régime sans gluten à l’abandon de tout ce qui a un goût particulièrement bon. Mais en fait, vous n’avez pas à vous priver de quoi que ce soit. Il est seulement important de savoir quels produits contiennent du gluten. Ceux-ci sont désormais évités et remplacés par des produits sans gluten.

Gluten : La coqueluche de l’industrie alimentaire

Le gluten est une protéine contenue dans la plupart des céréales. La teneur en gluten est particulièrement élevée dans le blé. Depuis des siècles, le blé est cultivé de telle sorte que son rendement, d’une part, et sa teneur en gluten, d’autre part, sont particulièrement élevés.

Parce que le gluten est l’ingrédient magique de l’industrie alimentaire. Il est utilisé comme stabilisateur, épaississant, gélifiant, support d’arômes, agent aromatique et colorant. Toutefois, le gluten permet notamment au pain et aux petits pains d’être faciles à couper et de ne pas se défaire.

Par conséquent, le gluten est transformé dans presque tous les produits alimentaires fabriqués industriellement. Et ce n’est pas tout : même les médicaments, le dentifrice et les produits cosmétiques peuvent contenir du gluten. Par conséquent, il n’est pas si facile au début de se passer complètement de gluten.

Les aliments contenant du gluten

La liste suivante a pour but d’indiquer les produits dans lesquels le gluten peut être contenu. Dans ce cas, il serait judicieux de contacter le fabricant avant d’acheter ou de consommer du moins si vous voulez vraiment ou devez vivre constamment sans gluten.

Avantages du régime sans gluten

Si vous adoptez désormais un régime sans gluten, vous avez automatiquement l’avantage de préserver votre organisme non seulement du gluten à l’avenir, mais aussi de tous les additifs chimiques contenus dans la plupart des plats préparés.

En effet, le moyen le plus simple de passer à un régime sans gluten est de tout cuisiner et de tout cuire soi-même à la maison. Ainsi, vous saurez toujours exactement ce que contient réellement votre nourriture et vous aurez rapidement une idée de ce que vous pouvez commander en dehors de chez vous, c’est-à-dire au restaurant ou à l’hôtel, et de ce qu’il vaut mieux ne pas commander.

Les supermarchés, les pharmacies et les magasins d’alimentation naturelle ont désormais des rayons entiers de produits sans gluten tels que les pizzas, le pain, les petits pains et bien d’autres produits. Mais pour commencer, il est conseillé de cuisiner soi-même afin de connaître les autres possibilités de la cuisine sans gluten.

En outre, les produits prêts à l’emploi sans gluten que l’on trouve en rayon sont sans gluten, mais c’est souvent le seul critère. Les additifs alimentaires chimiques typiques sont toujours présents. Il peut également exister des substances supplémentaires censées imiter les propriétés du gluten manquant.

Le sans gluten n’est pas toujours sans gluten

Pour ne rien arranger, les produits finis dits “sans gluten” peuvent encore en contenir. Selon le règlement CE n° 41/2009 du 20 janvier 2009, les aliments peuvent être étiquetés “sans gluten” s’ils ont une teneur en gluten ne dépassant pas 20 mg/kg (= 20 ppm (parties par million)) ce qui pourrait, bien sûr, être problématique pour les personnes intolérantes au gluten très sensibles.

Faites donc vos courses d’aliments frais et préparez des plats délicieux. Avec les recettes suivantes, vous êtes assuré de réussir.

Recettes sans gluten pour le petit-déjeuner

Vous ne pouvez pas imaginer un petit-déjeuner sans pain et petits pains ? Vous n’avez pas à le faire ! Il suffit de faire cuire son propre pain et ses petits pains sans gluten.

Vous préférez le muesli ? Pas de problème ! Un muesli sans gluten fait maison se prépare en moins de 15 minutes et peut être conservé dans des récipients bien fermés pendant plusieurs semaines.

Rouleaux du dimanche sans gluten

Cette recette donne environ 25 petits pains. Si vous cuisinez sans gluten pour la première fois, prenez votre temps lors d’un samedi agréable et essayez de cuire des petits pains et du pain avec différentes farines à votre guise.

Les farines sans gluten produisent une pâte plus collante et sont plus difficiles à travailler que la farine de blé, par exemple. Mais ne laissez pas cela vous décourager. Avec un peu de pratique, vous deviendrez rapidement un pro de la pâtisserie sans gluten !

Vous pouvez congeler les petits pains et le pain après la cuisson et le refroidissement, puis les décongeler individuellement si nécessaire et les cuire à nouveau. Vous pouvez ainsi faire des réserves pour toute la semaine et ne pas avoir de stress le matin.

Ingrédients :

Si vous utilisez une préparation prête à l’emploi, faites attention aux ingrédients ou aux instructions de cuisson. S’il y a déjà du sel et/ou de la levure sèche, il n’est pas nécessaire d’en rajouter bien sûr. Toutefois, si vous n’utilisez qu’un mélange de farine, vous aurez toujours besoin des ingrédients suivants :

Pain noir sans gluten

Vous pouvez également précuire ce pain et le congeler coupé en tranches. Ainsi, vous pouvez décongeler rapidement et déguster des tranches individuelles selon vos besoins. Si vous mettez les tranches de pain directement du congélateur dans le grille-pain pour les décongeler, assurez-vous absolument que le grille-pain n’a pas été rempli auparavant avec du pain contenant du gluten, sinon les miettes de pain contamineront encore votre pain sans gluten avec du gluten.

Si vous êtes très sensible au gluten et que vous vivez dans un foyer de plusieurs personnes, il est préférable de dupliquer ces appareils ménagers et de les étiqueter afin que vos auxiliaires sans gluten tels que grille-pain, moules à pâtisserie et autres ustensiles de cuisine soient rangés séparément des autres (dans leur propre tiroir) et n’entrent pas en contact avec le gluten.

Muesli aux fruits sans gluten

Cette recette peut être préparée en quelques minutes et conservée dans une boîte de conserve bien fermée. Vous pouvez donc prendre votre propre muesli sans gluten au petit-déjeuner chaque matin et recharger vos batteries pour la journée.

Attention. Les cornflakes sans gluten sont fabriqués à partir de farine de maïs. Cependant, le maïs contient la protéine zéine, qui est similaire au gluten. Par conséquent, certaines personnes qui ne peuvent absolument pas manger de gluten, ne tolèrent souvent pas les produits à base de maïs. Une alternative ici est, par exemple, les flocons de châtaigne ou les copeaux de noix de coco.

Recettes sans gluten pour la période intermédiaire

En particulier au début d’un changement de régime alimentaire, il est important de toujours avoir de petites collations avec soi. Si vous êtes soudainement surpris par la faim, vous n’êtes pas obligé d’acheter par nécessité quelque chose qui peut contenir du gluten.

Les en-cas classiques comme les fruits frais (bananes, pommes ou légumes crus) sont sans gluten et super sains. Les gâteaux de riz sont également très bons et peuvent être garnis et emportés à la maison comme on le souhaite.

Mais peut-être avez-vous envie d’une barre ou de quelque chose de plus consistant entre les repas. Essayez ensuite les recettes suivantes :

Barre de fruits et de noix sans gluten

Cette recette est suffisante pour deux plaques de cuisson. Vous pouvez également ajouter de petites pépites de chocolat à la pâte à barres si vous le souhaitez, mais assurez-vous alors que le chocolat est uniquement composé de beurre de cacao, de cacao et de sucre et qu’il est garanti sans gluten.

Salade de quinoa colorée

Cette recette donne 4 portions et se prépare en 30 minutes. Vous pouvez déguster la salade chaude ou froide et donc aussi l’emporter facilement au bureau. En outre, la salade contient une grande quantité de protéines précieuses, de nombreuses vitamines et nutriments importants et vous rassasie pendant très longtemps.

Recettes sans gluten pour le plat principal

De nombreux plats sont naturellement sans gluten lorsqu’ils sont fraîchement cuisinés. Par exemple, si vous dégustez des pommes de terre bouillies accompagnées de légumes frais et peut-être d’un steak bio, d’un filet de poisson, d’un hamburger au tofu ou d’une recette à base d’œufs bio, vous avez un excellent repas entièrement sans gluten et entièrement sans renoncer.

Mais même la pizza, les lasagnes et les aliments panés ne sont pas tabous pour vous, à condition de tout préparer vous-même avec de la farine sans gluten ou d’acheter des produits sans gluten appropriés. Mais au-delà des pizzas et autres, il y a tellement de choses meilleures et plus saines que vous devriez absolument commencer par essayer la cuisine fraîche sans gluten, comme les galettes françaises.

Galettes françaises (crêpes de sarrasin)

Les galettes sont une spécialité bretonne à base de farine de sarrasin avec différentes garnitures salées. Servez avec une salade verte et vous serez ravis.

Soupe au potiron et aux poireaux

Les soupes peuvent bien sûr être intégrées à merveille dans la cuisine sans gluten, car leur préparation sans gluten ne pose pas de problème si l’on évite les soupes toutes prêtes.

La soupe au potiron et aux poireaux est une aubaine pour les journées froides. Vous pouvez ajouter d’autres légumes à la soupe selon votre humeur.

Salade d’hiver

Cette salade offre une variété de saveurs et est super saine. Vous pouvez manger la salade à volonté ou la servir (alors en plus petites portions) avec un plat principal.

Gâteau sans gluten

Gâteau sans farine de blé ? Cela peut-il avoir un goût ? Oui, et comment ! Et juteux et moelleux à souhait entièrement sans gluten. Essayez-le.

Les recettes sont sans gluten, mais pas nécessairement végétaliennes sont toutes aussi bonnes. Ils contiennent également encore du sucre et de nombreux autres composants que beaucoup des lecteurs ont cessé d’utiliser depuis longtemps. L’idéal c’est d’appliquer des recettes pour les nouveaux venus dans la cuisine sans gluten.

En effet, un gâteau alcalin ou un gâteau contenant de nombreux nouveaux ingrédients dont un nouvel arrivant n’a jamais entendu parler n’incite souvent pas à la mise en œuvre. C’est pourquoi il est beaucoup plus logique pour de nombreuses personnes de procéder étape par étape et de se diriger à tâtons vers une nouvelle cuisine, plus saine au fil du temps.

Gâteau aux amandes

Premièrement, ce gâteau est très facile à faire, deuxièmement, il est toujours réussi, troisièmement, il n’a même pas besoin de levure chimique et quatrièmement, il est variable dans la liste des ingrédients. Bien sûr, c’est quand même délicieux.

Desserts sans gluten

Il existe tant de merveilleuses créations de desserts qui sont faites naturellement sans farine ni gluten. Cette catégorie comprend tous les sorbets maison, les créations de glaces, les desserts aux fruits et aussi les chocolats maisons ou une fondue chocolat-fruit, si vous utilisez le bon chocolat pour cela.

Lorsque vous êtes au restaurant, il suffit de demander au chef si vous n’êtes pas sûr du dessert de votre choix et si la farine n’a pas été utilisée comme liant.

Pour tous les plats au restaurant ou à l’hôtel qui contiennent des œufs, il est essentiel d’en parler au chef au préalable, car souvent la restauration n’utilise pas d’œufs frais, mais des mélanges d’œufs provenant de tetra packs. Ces mélanges contiennent presque toujours du gluten. Assurez-vous donc de demander si des œufs frais ont effectivement été utilisés.

Collations sans gluten

Le chocolat est particulièrement populaire. Le chocolat acheté n’est pas toujours sans gluten. Il vaut donc mieux le faire soi-même ! D’ailleurs, cela peut être fait avec très peu d’ingrédients, donc c’est très facile et aussi très rapide. Vous pouvez découvrir comment faire du chocolat vous-même ici :

Des conseils pratiques pour la vie quotidienne

Si vous voulez arrêter de manger du gluten, la première chose à faire est d’examiner de près votre cuisine. Triez tout ce qui contient du gluten dans vos réserves alimentaires et donnez-le à des amis, des voisins ou des institutions sociales telles que la “Tafel”.

Si vous vivez avec plus d’une personne dans un même foyer, installez des garde-manger séparés. Une armoire ou un tiroir contenant exclusivement des aliments sans gluten, l’autre pour le reste de la famille ou les colocataires.

Règles de la cuisine sans gluten

Les aliments comme le beurre qui sont utilisés par les deux camps sont mieux achetés deux fois et marqués une fois pour votre seul usage. Si vous avez un seuil de tolérance zéro pour le gluten, il suffit qu’un membre de la famille prenne le beurre avec son couteau et l’étale sur un petit pain de blé ordinaire.

Après cela, le beurre est suffisamment contaminé par le gluten pour vous causer tous les désagréments.

Vous devez également séparer tous les ustensiles de cuisine. Les planches et les cuillères en bois abritent une quantité suffisante de gluten dans de minuscules rainures et crevasses pour que vous ne puissiez pas l’enlever. Achetez des planches neuves ou des ustensiles en acier inoxydable ou en plastique que vous pouvez facilement nettoyer au lave-vaisselle.

À l’avenir, vous ne pourrez pas non plus partager les gros appareils tels que les gaufriers, les grille-pain, les moules à pâtisserie, les robots de cuisine et les mixeurs manuels. Toutefois, il est particulièrement important d’acheter un nouveau moulin à grains si vous envisagez de moudre votre propre farine.

Un moulin déjà utilisé ne peut pas être nettoyé de manière à éliminer complètement le gluten. Par conséquent, ne prenez pas de farine moulue dans un magasin d’aliments naturels. Le risque de contamination y est beaucoup trop grand.

Maintenez toujours le plan de travail propre et exempt de miettes. Veillez à ce que les petits pains et les pains contenant du gluten soient placés dans une corbeille à pain différente de celle des pains sans gluten. Veillez à ne pas utiliser de couteaux à pain pour trancher ensemble les petits pains contenant du gluten et ceux sans gluten.

Lorsque vous faites cuire quelque chose au four, placez toujours du papier sulfurisé sous vos produits de boulangerie sans gluten. Vous éviterez ainsi que la grille du four ou la plaque de cuisson ne contamine vos produits de boulangerie.

L’huile de friture ou l’eau de cuisson qui a déjà été en contact avec des aliments contenant du gluten ne doit plus être utilisée pour les plats sans gluten.

Si votre enfant est concerné et qu’il reçoit en cadeau des friandises contenant du gluten, il doit vous en faire part. Vous disposerez alors d’une boîte de bonbons sans gluten dans laquelle votre enfant pourra choisir quelque chose en échange de son cadeau.

Si vous recevez vous-même des chocolats ou d’autres friandises en cadeau, appelez la hotline du fabricant en cas de doute et renseignez-vous sur tous les ingrédients, notamment le gluten.

Si vous pouvez être sûr qu’il n’y a pas de gluten, profitez de votre cadeau, sinon quelqu’un d’autre en sera sûrement heureux.

Conseils pour les vacances sans gluten

Avec un peu de préparation, les voyages en avion sont désormais possibles sans gluten, même pour les longs trajets. Commandez de la nourriture sans gluten à bord lors de la réservation de votre vol, si possible.

Certaines compagnies aériennes ne proposent pas ce service. Dans ce cas, vous devrez organiser votre propre restauration à bord. À cette fin, il se peut que vous deviez demander des bagages supplémentaires lors de la réservation ou faire approuver une franchise de bagages supplémentaire.

Veillez à ce que cela soit confirmé par écrit afin d’éviter de longues discussions plus tard au comptoir d’enregistrement.

Un certificat médical est également recommandé pour l’importation de produits sans gluten. Renseignez-vous au préalable sur les règles d’importation de votre pays de vacances.

Dans les hôtels et les restaurants, il y a quelques éléments à prendre en compte. Le petit-déjeuner est généralement proposé sous forme de buffet. Si vous apportez votre propre pain ou vos céréales, veillez à n’utiliser que de la confiture, du miel, du beurre ou d’autres produits à tartiner originaux.

Les bols de confiture ouverts et les plateaux de fromage ou de charcuterie joliment décorés ne sont certainement pas totalement sans gluten.

Au restaurant, demandez au cuisinier avant de commander s’il peut vous préparer quelque chose sans gluten. Il est parfois nécessaire de préciser que vous devez utiliser vos propres cuillères, casseroles et poêles fraîchement nettoyées.

En cas de doute, expliquez au chef cuisinier dans les moindres détails ce que vous voulez exactement qu’il prépare pour vous et ce à quoi il doit faire attention.

Demandez toujours si les soupes et les sauces sont faites maison et fraîches, et avec quoi elles sont épaissies. Dans le cas des plats à base d’œufs, insistez pour qu’ils soient effectivement préparés avec des œufs fraîchement battus.

Il faut également faire attention aux assaisonnements de salade et aux sauces. Ceux-ci sont souvent préparés à l’avance et contiennent des additifs qui contiennent du gluten. Même s’il ne s’agit que d’un filet de sauce d’assaisonnement comme la sauce soja, cette vinaigrette n’est plus sans gluten.

En cas de doute, faites apporter du vinaigre, de l’huile, du sel et du poivre à table et assaisonnez vous-même votre salade.

Célébrer les festivals sans gluten

Si vous assistez à une messe chrétienne, il est préférable de s’abstenir de participer à l’Eucharistie dans l’église catholique ou à la Cène dans l’église protestante. Les hosties et le pain sont toujours fabriqués à partir de farine de blé.

Pour les cœliaques, il existe une exception dans l’Église catholique qui permet de participer à la communion avec des hosties fabriquées avec de l’amidon de blé prima sans gluten. Dans l’Église protestante, les personnes concernées peuvent participer à la communion avec du pain sans gluten. Dans les deux églises, cependant, une clarification préalable avec le pasteur est requise.

Si vous recevez une invitation de mariage ou une invitation à une autre fête, informez à temps les hôtes de votre régime sans gluten. Vous pouvez proposer de fournir vous-même des gâteaux, du pain ou des pâtisseries sans gluten. De cette façon, vous soulagez vos hôtes et pouvez profiter de la fête sans souci.