Apprenez à éviter la contamination croisée dans votre cuisine et à protéger la santé de votre famille contre de nombreuses maladies causées par des micro-organismes.

Le transfert de micro-organismes pathogènes dans les aliments peut être à l’origine de plusieurs DJA (maladies d’origine alimentaire), dont certaines sont très graves.

Les DTA peuvent être le résultat direct de la présence de micro-organismes nocifs ou des toxines produites par certains d’entre eux. Le niveau d’apparition des symptômes (vomissements, diarrhée, fièvre, maux de tête, etc.) et la gravité de la maladie varient d’une personne à l’autre, en fonction de l’âge, de l’état de santé et d’un certain nombre d’autres facteurs.

Mais la bonne nouvelle est qu’il est possible de prévenir, il suffit de faire attention, lisez cet article pour savoir comment.

Qu’est-ce que la contamination ?

La contamination est la présence de tout objet, substance ou organisme étranger et indésirable dans un aliment ou un produit. Il existe deux types de contamination : visible et invisible.

Il est important de rappeler que tous les micro-organismes ne sont pas nocifs pour la santé. Il existe de nombreux micro-organismes bénéfiques qui sont indispensables pour produire des aliments qu’on aime comme le yaourt, la bière, le vin, certains types de fromage, etc.

Les microorganismes qui sont nocifs sont également appelés pathogènes. Ceux-ci peuvent être extrêmement dangereux pour la santé et provoquer diverses maladies, voire la mort.

Et les micro-organismes sont partout : dans l’air, dans l’eau, dans le sol, dans le corps des hommes et des animaux en bonne santé, dans les ustensiles et les surfaces en général et dans les aliments eux-mêmes, en particulier les aliments crus.

Contamination croisée

La contamination croisée est le transfert de micro-organismes pathogènes d’une denrée alimentaire contaminée à une autre, directement ou indirectement.

La contamination croisée est directe lorsqu’un aliment contaminé transmet des germes à un autre aliment. La contamination croisée indirecte se produit lorsque les aliments entrent en contact avec des surfaces contaminées. Ces surfaces peuvent être : des ustensiles de cuisine, des surfaces d’évier et de réfrigérateur ou même nos propres mains mal lavées. Et un minimum de contact suffit pour qu’il y ait contamination.

Comment éviter la contamination croisée ?

La contamination croisée est évitée grâce à des pratiques hygiéniques et sanitaires appropriées. La prévention du contact direct ou indirect entre les aliments crus et les aliments cuits est l’une des règles d’or de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) sur la préparation inoffensive des aliments.

Comment désinfecter les aliments ?

Et comment aseptiser les feuilles et les fruits ? Il serait tout d’abord nécessaire de se débarrasser des feuilles fanées ou brûlées et de celles qui sont plus externes. Les feuilles qui seront consommées doivent ensuite être lavées à l’eau courante une par une.

Les fruits à manger dans leur coquille doivent être lavés avec une éponge ou une brosse séparée, juste pour cela. Ensuite, les feuilles et les fruits doivent être trempés pendant 15 minutes dans une solution chlorée ou une solution désinfectante.

Vous trouverez l’hypochlorite de sodium à utiliser dans les aliments des supermarchés dans la partie qui vend les fruits et légumes. La solution d’assainissement à base d’hypochlorite de sodium doit être préparée dans la proportion indiquée par le fabricant.

Après la désinfection, les aliments doivent être lavés avec de l’eau filtrée pour éliminer l’excès de chlore. Les feuilles peuvent être centrifugées dans des séchoirs à feuilles alimentaires (à acheter ici) et ensuite consommées ou emballées dans des récipients propres avec couvercle, sous réfrigération.

Les aliments dont la peau ne sera pas consommée (comme l’orange, les ragots, la banane, entre autres) ne peuvent être lavés qu’avec une éponge ou une brosse et un détergent neutre, puis rincés à fond. N’oubliez pas de bien laver la brosse ou l’éponge et de les mettre à sécher.

Comment désinfecter l’évier de la cuisine ?

Après avoir lavé l’évier avec de l’eau et du détergent, appliquez la solution sanitaire ou d’eau pure.

Préparation de la solution : mélangez 1 cuillère à soupe d’eau sanitaire pour 1 litre d’eau.

Cette désinfection peut se faire par aspersion (placer dans un pulvérisateur exclusif à cette solution et identifier avec une étiquette) ou même en versant la solution sur l’évier. Laissez reposer pendant 10 minutes. Ensuite, il faut bien sécher à l’aide d’une roue d’évier. Il n’est pas nécessaire de rincer.

Comment désinfecter l’éponge de l’évier ?

Les recherches indiquent que l’éponge du lavabo est généralement plus contaminée que les toilettes ! C’est exactement ce que vous avez lu, wow ! Il est ainsi recommandé de le changer chaque semaine et de le désinfecter tous les jours. Il y a quatre façons de procéder.

Autre type de contamination croisée

Il existe un autre type de contamination croisée. Ce qui se passe lorsque des traces (résidus microscopiques) de gluten et de protéines du lait peuvent rester dans des ustensiles qui seront utilisés plus tard pour préparer d’autres types d’aliments.

Cette contamination croisée est particulièrement dangereuse pour les patients coeliaques et les personnes allergiques aux protéines du lait. Il est donc plus sûr pour ces personnes de ne pas utiliser ces mêmes ustensiles.