Comment bien choisir un whisky ? Comment trouver celui qui fera plaisir à un ami ou un parent ? Vous vous posez sans doute vous aussi ces questions. Sachez qu’aucun whisky ne pourra jamais prétendre satisfaire tout le monde, cependant il en existe au moins un sur la planète qui vous correspondra. Voici quelques conseils afin de vous aider à le trouver plus aisément !

Les différents types

Les arômes et saveurs dépendent de nombreux paramètres dont la qualité des produits, le processus de fabrication et le savoir-faire des distillateurs. C’est pourquoi vous trouverez sur le marché, différents types de produits aux propriétés bien différentes. Il y en a forcément au moins un qui vous correspondra ! Si vous souhaitez privilégier un goût raffiné, optez pour le “Single Mat”. Ne le confondez pas avec le “Pur Malt”, légèrement plus fort en goût, fabriqué exclusivement à l’aide d’orge germé. Pour les cocktails, un whisky “Blended Mat” (mélange de plusieurs “Single Mat”) fera largement l’affaire. Enfin, impossible de pas citer le célèbre “Bourbon”, particulièrement riche en saveurs. Son goût sucré est notamment apprécié par la gent féminine.

Face à un tel choix, il est bien compréhensible de se sentir un peu perdu. Si vous êtes dans ce cas, préférez investir dans un coffret (également appelé box) plutôt que dans une seule bouteille de whisky. Les box renferment généralement six contenants, plus petits qu’une bouteille. Vous pourrez ainsi découvrir de nouvelles saveurs et surtout multiplier vos chances de trouver le coffret whisky parfait. Pour en savoir davantage et trouver le coffret dégustation de whisky idéal, rendez-vous sur www.whiskybox.fr.

Le vieillissement

Pour obtenir un produit de qualité, le distillateur se doit de laisser du temps à son produit. Selon la loi, il faut compter au minimum deux ans (et même trois ans en Écosse), sans cela l’alcool ne peut pas porter l’appellation whisky. Il s’agit alors que d’une simple eau-de-vie dans ce cas. La maturation du whisky se déroule dans des fûts en chêne. Par exemple, pour le bourbon, exclusivement produit aux USA, la législation locale impose le vieillissement dans des fûts neufs. Soit l’exact opposé des fabricants écossais qui, eux, cherchent à ne travailler qu’avec des fûts ayant déjà servis. Les fûts américains trouvent donc une seconde jeunesse en étant recyclés de la sorte. Vous comprendrez alors que l’effet de la maturation sur l’alcool ne sera pas le même et, par conséquent, vous aurez deux produits finis aux caractéristiques bien différentes.

L’âge du whisky

Vous entendrez peut-être dire que plus un whisky est vieux et meilleur il sera ou alors qu’un produit de qualité ne peut être que cher. Il s’agit de fausses affirmations, souvent prononcées par des personnes peu expertes. Tout d’abord, vous n’êtes pas sans savoir qu’une bouteille peut renfermer des mélanges de plusieurs whiskies. Dans ce cas, qu’est-ce que l’âge inscrit sur l’étiquette désigne réellement ? Une moyenne mathématique ? Cela désigne en réalité l’âge du plus jeune des whiskies entrant dans la composition.

Est-il possible de trouver l’âge idéal pour cette boisson ? Inutile de vous le cacher, aucune règle n’existe en la matière en raison de la multiplicité des paramètres qui vont influencer la qualité du vieillissement du produit. Heureusement, il existe certaines astuces qui vous permettront d’orienter plus facilement votre choix. Les amateurs éclairés conseillent ainsi de ne pas s’attarder sur les whiskies qualifiés de jeunes (c’est-à-dire âgés de moins de six ans) en raison d’un intérêt limité. Préférez vous concentrer sur les produits dont l’âge est compris entre six et douze ans. C’est dans cette tranche que vous aurez le maximum de choix possibles. Évitez d’aller au-delà de cette limite. Il existe pourtant d’excellents whiskies de dix-huit ans d’âge par exemple. Mais vous les paierez extrêmement cher en raison de la rareté de ce genre de produit sur le marché. Enfin, il est important de préciser que vous rencontrerez également des alcools sans âge indiqué afin de laisser une marge de manœuvre aux distilleries, notamment en cas de mélange de plusieurs whiskies.