Voici un dessert connu qui a plu à tous ceux qui l’ont gouté, vraiment très bon, léger, idéal après le bon couscous de belle-maman.
Je l’ai réalisé deux fois car je dois avouer que la première fois cela n’a pas été sans mal, la recette était donnée pour 4 et je voulais en faire pour 6 donc j’ai augmenté les proportions mais je me suis retrouvée avec seulement 5 verrines…oups !! ensuite au bout de deux ou trois heures de réfrigération, j’ai trouvé qu’elle ne prenait pas bien… au secours !! j’ai donc mis les verrines 1 heure au congélateur, puis toute la nuit au frigo (Ouf, ça a marché, heureusement que j’avais commencé la veille !)
C’était la première fois que je réalisais la panna cotta.
Vous pouvez les réaliser la veille ou alors le jour même mais mettez-les 1 heure au congélateur pour qu’elles prennent plus rapidement.

Pour 4 personnes (pour ma part j’ai rempli à moitié des verrines assez grandes (elles font 33 cl)) :
– 15 cl de lait
– 20 cl de lait de coco
– 20 cl de crème fleurette
– 200 g de chair d’ananas frais bien mûr
– 60 g de sucre semoule
– 30 g de sucre cassonade
– 100 g de crème chantilly
– 3 feuilles de gélatine

Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide (pendant 10 minutes environ).
Dans une casserole, faites chauffer, sur feu doux, le lait avec le lait de coco, la crème fleurette et le sucre semoule (sans porter à ébullition).
Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée entre vos mains, et mélangez jusqu’à complète dissolution.
Versez la préparation dans un saladier et laissez tiédir. Incorporez délicatement la crème chantilly.
Répartissez la panna cotta dans 4 verrines. Filmez et réservez au frais. Si vous ne la préparez pas la veille mettez-la une heure au congélateur et ensuite au frigo jusqu’au moment de servir.
Coupez l’ananas en petits dés et faites les revenir dans une poêle avec la cassonade jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés. Laissez tiédir.
Au moment de servir, décorez les crèmes des dés d’ananas.