Le gâteau au chocolat est censé être une pâtisserie facile à réaliser et vers laquelle tout le monde se tourne quand le manque d’inspiration se fait ressentir. Pour autant, il a lui aussi ses exigences de préparation ! Glanez sans plus tarder ces six astuces culinaires pour réussir votre prochain gâteau au chocolat.

Astuce n°1 : choisir des ingrédients de qualité

Pour réussir un gâteau au chocolat, il ne faut pas négliger ce qui le constitue, c’est-à-dire les ingrédients. N’importe quel chef pâtissier vous le confirmera : si vous choisissez des ingrédients de piètre qualité, le résultat ne sera pas au rendez-vous. Vous n’êtes pas forcément obligé de sélectionner des produits issus de l’agriculture biologique. Cependant, évitez de faire l’impasse sur la tablette de chocolat. La provenance, le type de chocolat ainsi que sa composition jouent un rôle essentiel. Vous avez la recette de votre grand-mère à honorer ? Cuisinez ce gâteau avec du chocolat Valrhona par exemple. Cette entreprise spécialisée dans le cacao propose du chocolat à pâtisser à la saveur intense, issu de filières durables.

Astuce n°2 : miser sur la farine et du bicarbonate pour un gâteau moelleux

Contrairement à la pâte feuilletée qui requiert un véritable coup de main, la recette du moelleux au chocolat est facile à exécuter. Pour obtenir un gâteau moelleux en bouche, à la texture assez aérienne, il ne faut pas avoir la main lourde sur les œufs. Misez plutôt sur la farine, que vous pouvez mélanger avec de la fécule de maïs, à hauteur de moitié. Enfin, afin que votre gâteau lève bien une fois enfourné et ne retombe pas comme un soufflé par la suite, le bicarbonate de soude est votre allié. Mélangé à une cuillère à café de citron, il fera office de levure et apportera ce côté moelleux tant recherché.

Astuce n°3 : sortir les ingrédients du gâteau à l’avance

Pour que tous vos convives soient satisfaits de votre préparation, n’oubliez pas une arme secrète que tous les pâtissiers connaissent. Il est plus que conseillé de commencer à cuisiner avec des ingrédients qui ont été conservés à température ambiante. Cela favorise le mélange des ingrédients qui n’ont pas la même texture et l’on obtient une pâte homogène. Si vous êtes amené à utiliser du lait, des œufs ou du beurre, sortez-les bien avant de commencer. À titre d’exemple, les œufs froids sont plus visqueux. Le blanc de l’œuf ne montera pas assez haut pour des blancs en neige… Le succès de votre gâteau au chocolat dépend en partie de ce conseil alors, gardez-le à l’esprit !

Astuce n°4 : faire attention à la température quand on fait fondre le chocolat

La fonte du chocolat est une étape incontournable dans la confection du gâteau. Pour autant, il ne suffit pas de déposer la tablette dans une casserole et d’allumer les plaques de cuisson. En pâtisserie, on parle de tempérage du chocolat. Il s’agit de surveiller la température sous laquelle il fond afin qu’il ne brûle pas ou qu’il garde son aspect brillant. En fonction du type de chocolat, la température maximale ne sera pas la même. Pour du chocolat blanc ou du chocolat au lait, la fourchette est comprise entre 40 et 45 °C tandis que pour du chocolat noir, la fonte se fera entre 50 et 55 °C. Grâce à un thermomètre de cuisson, vous pouvez surveiller attentivement votre chocolat fondu.

Astuce n° 5 : réussir son cœur fondant en étant méticuleux

Vous êtes tenté de préparer un gâteau au chocolat avec un cœur fondant pour l’anniversaire de votre frère ? La farine est moins présente dans cette recette et les œufs et le beurre reviennent en force. Par ailleurs, contrairement à la recette du moelleux où vous pouvez faire quelques écarts dans les proportions, le mi-cuit au chocolat instaure des consignes strictes qu’il faut respecter. Des minutes de cuisson en trop ou un manque de beurre et le gâteau sera déjà compact… Lisez attentivement les étapes de préparation, utilisez une balance de cuisine précise et faites chauffer à bonne température la pâte dans un four à chaleur tournante pour une cuisson de qualité.

Astuce n° 6 : ne pas négliger le pouvoir de la ganache au chocolat

Avez-vous prévu une couche extérieure pour votre gâteau ? Elle finalisera à coup sûr votre mets et rajoutera de la saveur en bouche. Misez par exemple sur la ganache, il s’agit d’une mixture à base de chocolat et de crème fraîche communément utilisée pour garnir la tarte au chocolat. Ici, la ganache au chocolat pourrait servir de glaçage onctueux pour le gâteau. Si vous en avez en trop, transformez-la en mousse au chocolat ! Le glaçage miroir est également une bonne idée pour donner un aspect travaillé au gâteau. Il vous suffira de rajouter quelques pépites de chocolat par-dessus sur cette couche lisse et brillante.