Gnocchi au chou rouge avec sabayon ? C’est un plat pour votre vie de tous les jours ! Nous utilisons à titre exceptionnel les gnocchis du comptoir de produits frais du supermarché voisin. C’est pourquoi le plat est préparé assez rapidement. Cependant, nous préparons nous-mêmes le chou rouge (le chou rouge). Vous pouvez ainsi laisser loin derrière vous vos dernières expériences, peut-être désagréables, avec le chou rouge.

Le chou rouge, aussi appelé chou rouge, chou rouge, en Suisse aussi appelé chou rouge ou chou rouge, est actuellement, ou bientôt, sur toutes les lèvres. Surtout pour faire rôtir l’oie ou le canard, car après tout, c’est un vrai légume d’hiver. Souvent, les esprits sont enfin, plus probablement les papilles gustatives sont divisés sur cette jolie herbe.

Parce que certains l’adorent, d’autres le détestent et entre les deux, il y a ceux qui le mangeraient s’il n’était pas parfois préparé de façon aussi horrible. Mais l’herbe a besoin d’un peu de laurier et surtout de clous de girofle pour lui donner la bonne touche de Noël.

Ce dernier peut également détruire complètement un plat de chou rouge, car une fois qu’il y a trop de clous de girofle dans un plat, il est presque impossible de leur redonner du goût.

Qui d’entre nous n’a pas mordu un clou de girofle et n’a donc pas du tout ressenti ce goût extrême comme un plaisir ?

Cependant, il existe une méthode plus simple contre les clous de girofle individuels dans le chou, que même un cuisinier de bonne volonté peut difficilement retrouver dans les légumes cuits finis pour les retirer avant de les servir . Mon conseil : le bon vieux sac d’épices ! Dans ce sac, vous mettez toutes les épices aux arômes extrêmes et vous pouvez facilement retirer le sac complet après la cuisson.

Mais jusqu’à présent, nous avons toujours parlé du chou rouge/blaukraut comme accompagnement des plats de viande.

Gnocchi au chou rouge avec sabayon

Pour ceux qui veulent aborder les légumes d’hiver d’une manière complètement différente, je recommande le plat quotidien suivant, dans lequel le chou ne constitue pas non plus le centre absolu, mais en ajoutant un peu de jus de citron vert et de sucre, nous faisons de l’expérience d’une fraîcheur à laquelle nous ne sommes pas forcément habitué. Au fait, le plat de gnocchi au chou rouge avec sabayon est préparé en à peine 20-30 minutes, il appartient donc presque à ma catégorie de fast food.

La recette suivante est conçue pour 2 personnes : Les gnocchis, dans ce cas, n’étaient pas faits maison. Après tout, c’est du fast food.

Ingrédients pour le chou rouge : * quelques feuilles ou un demi chou rouge (environ 250-400 g) * 250 g de gnocchi * 1 petit oignon * jus ½ citron vert * 1 cuillère à soupe de sucre * 40 g de beurre * sel poivre * 100 ml de bouillon de légumes * ½ bouquet de ciboulette * ½ cuillère à café de cumin moulu *) * 2 cuillères à soupe de canneberges (en verre).

Pour le sabayon : * 2 jaunes d’oeufs (cl. M) * 50-100 ml de bon vin blanc demi-sec (plus le vin est bon, meilleur est le résultat) * sel * 1 pincée de poivre de Cayenne.

Préparation de gnocchi au chou rouge avec sabayon

Enlevez les nervures moyennes et épaisses des feuilles de chou et coupez les feuilles en gros morceaux. Couper l’oignon en petits dés et le faire revenir dans 20 g de beurre sans couleur jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ajoutez le sucre et remuez jusqu’à ce qu’il se dissolve, puis ajoutez le chou rouge, le sel et le poivre et faites cuire à la vapeur pendant 5-7 minutes. Ajouter le bouillon et faire cuire à la vapeur pendant 10-15 minutes tout en remuant. Assaisonnez à votre goût avec du jus de citron, du cumin moulu*) et 1 à 2 cuillères à soupe d’airelles.

Mélangez les jaunes d’œufs, le vin blanc, le sel et le poivre de Cayenne et battez au bain-marie chaud (pas à l’ébullition) avec un fouet (pas au batteur, le sabayon devient beaucoup plus stable avec le fouet) pendant 4-5 minutes jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux.

Attention : ne pas verser immédiatement sur le vin blanc entier. Vous n’aurez peut-être pas besoin de la quantité totale, cela dépend de la taille des œufs. Retirez le sabayon du feu, gardez-le au chaud dans un bain-marie, en le remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, faites cuire les gnocchi dans de l’eau salée dans le reste du beurre à feu doux et faites-les frire légèrement, salez et poivrez. Coupez la ciboulette en petits rouleaux. Disposez les gnocchi avec le chou rouge et les canneberges restantes. Versez sur le sabayon et saupoudrez de ciboulette.

*) Le carvi est un ingrédient important dans de nombreux plats à base de chou ! Il facilite la digestion.

Pour assaisonner différemment le chou rouge, il suffit d’ajouter deux petits clous de girofle. Pour les retrouver, et parce que je n’avais plus de sacs d’épices, je les ai attachés en dernier avec de la ficelle de cuisine.