Le pain est l’un des aliments de base les plus populaires dans ce pays, ce qui se reflète dans une variété impressionnante de variétés. Néanmoins, il existe une incertitude quant à l’aspect santé des produits de boulangerie populaires. Par exemple, le pain est soupçonné de faire grossir les gens en raison de sa forte teneur en glucides et serait également à l’origine de troubles gastro-intestinaux. La maladie cœliaque, l’intolérance au gluten sont aussi principalement associées au pain. Le pain est-il donc sain ? Cette question sera examinée ci-dessous. En outre, vous recevrez des conseils sur le stockage, la durée de conservation et la tendance à faire son propre pain.

Quels sont les types de pain ?

Pour beaucoup d’entre nous, le pain est l’aliment de base numéro un. Que nous l’achetons à la boulangerie, au supermarché ou que nous faisons notre propre pain, l’essentiel est qu’il ait bon goût. En tout cas, les produits de boulangerie populaires sont une source importante d’énergie et le pain complet en particulier contient une multitude de vitamines et de minéraux précieux.

Une distinction est faite entre les différents types de pain classique. Ici, c’est le mélange de cuisson utilisé qui est déterminant, c’est-à-dire la farine. Une distinction approximative est faite entre les deux.

Selon la région, le pain mixte est également appelé pain gris ou pain brun. Le terme pain blanc, en revanche, désigne un pain de blé fabriqué à partir d’une farine extraite.

Le pain complet : qu’est-ce que cela signifie ?

Pour le pain complet, on utilise des céréales complètes moulues ou broyées. Contrairement à la farine d’extraction (également appelée “farine blanche” ou “farine blanche”), on utilise non seulement l’endosperme, mais aussi l’enveloppe et le germe. Les grains entiers de céréales, la farine complète doivent être transformés à 90 % au moins pour que le terme “pain complet” s’applique.

À propos : une couleur foncée dans le pain n’est qu’une indication limitée d’une forte proportion de farine complète. Pour que le pain ait l’air particulièrement sain, il est souvent coloré avec du sirop de caramel, du malt torréfié ou de l’extrait de malt. Celui qui est fait de levain, de farine complète, d’eau et de sel a en fait une couleur plutôt claire à brun grisâtre.

Le pain : une grande variété

Nous n’avons que l’embarras du choix en ce qui concerne le pain local puisqu’il existe différents pains outre les types déjà décrits tels que des pains diététiques, des pains à base de céréales spéciales, des pains avec des additifs animaux et végétaux et des pains dont le contenu nutritionnel est modifié.

Il existe également une grande variété au niveau de la préparation : le pain peut être garni d’une garniture consistante, par exemple de fromage et de saucisse, ou sucrée – avec de la confiture, par exemple. Toutes sortes de recettes de pain savoureux apportent une variété supplémentaire.

Combien de calories contient le pain ?

Un pain sain avec peu de calories, c’est ce que recherchent les personnes soucieuses de leur alimentation. Selon le type du pain, combien de calories une tranche contient-elle réellement et quel est le pain le moins calorique ?

En règle générale, le pain complet contient moins de calories que le pain fait à partir de farine extraite. Le pain mixte se trouve au milieu.

Les ajouts tels que les graines oléagineuses, les noix, le lait ou le yaourt augmentent les calories d’une tranche de pain.

Le pain est-il sain ou malsain ?

La question de savoir si le pain est sain ou malsain est un sujet de discussion récurrent. La réponse est claire : les produits céréaliers sont une source essentielle de glucides et de fibres. À cet égard, ils réduisent le risque de surcharge pondérale, de diabète, de troubles lipométaboliques et de maladies cardiovasculaires.

une société de nutrition a défini dix règles pour un régime complet. Elle y préconise clairement de s’appuyer sur la variété de céréales complètes pour choisir des produits céréaliers tels que le pain, les nouilles, le riz et la farine. Non seulement il rassasie plus longtemps que les produits à base de farine blanche, mais il marque également des points pour les ingrédients plus sains.

Pourquoi le pain complet est plus sain et rassasie plus longtemps ?

Il est incontestable que le pain complet est préférable à d’autres types de pain, surtout le pain blanc. En effet, tous les composants du grain sont utilisés, y compris l’enveloppe et le germe. L’enveloppe, en particulier, contient une multitude de vitamines et de minéraux. Dans l’ensemble, le pain complet contient plus de glucides, de fibres, de vitamines et de minéraux de haute qualité que le pain blanc.

Contrairement aux produits à base de farine blanche, le pain complet est donc plus sain. Il est également plus rassasiant. Cela est dû à sa longue chaîne de glucides ainsi qu’à la grande quantité de fibres qui sont difficiles à digérer. Notre corps ne peut pas en dissoudre l’amidon aussi rapidement. Le sucre est donc libéré dans le sang plus lentement, de sorte que le pain complet nous fournit de l’énergie sur une plus longue période.

En revanche, la farine blanche est débarrassée de la peau et de la germination. Il ne se compose plus que de l’endosperme, qui contient principalement de l’amidon. Celui-ci est rapidement digéré et libère de l’énergie dans le corps sous forme de glucose. Le niveau d’insuline augmente fortement, vous avez de nouveau faim beaucoup plus vite.

Ingrédients du pain complet

Le pain complet est plein d’ingrédients sains. Les vitamines, minéraux et oligo-éléments suivants sont également présents dans le pain blanc, mais leur proportion est particulièrement élevée dans le pain complet.

Pain au levain : comment tolérer les céréales complètes ?

Le pain complet au levain est particulièrement digeste. Les grains de céréales contiennent de la phytine, une substance qui n’est pas digérable par l’homme. En activant l’enzyme phytase, le levain aide à décomposer l’acide phytique. Il facilite également l’utilisation de minéraux précieux.

L’acide contenu dans le pain au levain prévient également la moisissure et protège contre d’autres maladies du pain, comme l’arrachage du fil par les bactéries. De plus, le pain au levain à base de céréales complètes se conserve longtemps.

Quelle quantité de pain par jour est saine ?

Le pain est sain et contribue à une alimentation complète. Une société de nutrition recommande un apport quotidien d’au moins 30 grammes de fibres provenant de produits complets, de légumes, de légumineuses et de fruits. En ce qui concerne les produits complets, cela correspond à une quantité d’environ quatre à six tranches de pain (200 à 300 grammes) par jour. On peut aussi varier les plaisirs avec des flocons de céréales, des pommes de terre ou du riz complet.

Le pain de blé : meilleur que sa réputation ?

Le pain fait à partir de farine extraite ne peut pas rivaliser avec le pain complet, c’est certain. Une fois l’enveloppe et le germe tamisés, le pain à base de farine blanche contient beaucoup moins de fibres, de vitamines et de minéraux que le pain complet.

Cela ne signifie pas pour autant que chaque pain de blé léger est malsain à l’inverse, bien au contraire. Par exemple, le pain de blé fabriqué à partir de farine complète est non seulement facile à digérer, mais il fournit également beaucoup plus de fibres, de vitamines et de minéraux que le pain blanc traditionnel fabriqué à partir de farine extraite.

Pain : attention à l’intolérance au gluten

Certaines personnes ne tolèrent pas le pain et y réagissent par des coliques, de la diarrhée, de la constipation, des nausées ou des vomissements. La raison en est généralement une intolérance au gluten contenu dans le pain. Il s’agit d’une certaine protéine qui assure que le pain monte bien et devient aéré. Les personnes qui souffrent d’une telle intolérance, également connue sous le nom de maladie cœliaque – sont dans le pire des cas menacées à long terme par des symptômes de carence et d’insuffisance pondérale.

Normalement, la protéine de gluten, qui est contenue dans de nombreuses céréales, ne peut pas nuire à l’organisme. Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, cependant, elle détruit les villosités intestinales de la muqueuse de l’intestin grêle. De ce fait, les nutriments ne peuvent plus être absorbés de manière adéquate. Un régime sans gluten à vie est indiqué pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, ce qui permet généralement aux villosités intestinales touchées de se rétablir complètement. Il est tout à fait possible de se libérer des symptômes dans le cadre d’un régime sans gluten.

Quel pain est sans gluten ?

La protéine de gluten est principalement contenue dans les graines de blé, de seigle, d’orge et d’avoine. Le pain conventionnel est donc tabou pour les personnes qui souffrent d’intolérance. Ils doivent recourir à des alternatives disponibles dans des magasins bien approvisionnés.

Il n’est pas rare que les malades fassent eux-mêmes du pain sans gluten. Cela nécessite simplement une certaine compétence dans la composition des ingrédients, car le pain ne lève pas aussi bien dès qu’il manque de la protéine de gluten. Toutefois, de nombreuses recettes et conseils pratiques pour le pain sans gluten sont désormais disponibles sur Internet ou dans des livres de recettes spéciaux.

Le pain est-il vraiment végétalien ?

Le pain, qui se compose des ingrédients de base, à savoir la farine (ou le levain qui en est issu), la levure, l’eau et le sel, est végétalien. Les végétaliens doivent cependant faire attention aux ajouts tels que le miel, le lait, le yaourt ou les œufs. Il est recommandé de faire attention à la L-cystéine (E 920) lors de l’étude de la liste des ingrédients. Celle-ci est extraite des soies de porc, par exemple.

Le pain à faible teneur en glucides : de quoi s’agit-il ?

Le fait que le pain soit soupçonné d’être engraissant est principalement dû à sa forte teneur en glucides. En revanche, le pain protéiné, selon les partisans des aliments à faible teneur en glucides, fait baisser les kilos. Comme décrit ci-dessus, le pain complet assure toutefois une sensation de satiété durable grâce à ses glucides à longue chaîne et aux nombreux fourrages grossiers, et ne fait pas grossir. De plus, le pain protéiné contient beaucoup plus de calories (environ 260 kcal) que le pain complet.

Quelle est la durée de conservation du pain ?

Malheureusement, le pain fait partie de ces aliments qui finissent tous les jours à la poubelle parce qu’il est rassis ou moisi. La durée de conservation du pain est clairement limitée.

Stocker le pain correctement : c’est comme ça que ça marche !

Pour prolonger la durée de conservation du pain, il est recommandé de le stocker correctement puisqu’il reste frais plus longtemps une fois conservé dans une boîte à pain en bois ou en plastique. Il faut régulièrement les laver avec de l’eau vinaigrée pour éviter la formation de moisissures.

Des pots en terre cuite ou en argile ainsi que des sacs en tissu spéciaux sont également utiles pour conserver le pain frais le plus longtemps possible. Les sacs en plastique ou le stockage dans le réfrigérateur ne sont pas recommandés. En outre, le pain doit toujours être conservé avec la surface de coupe tournée vers le bas.

Le pain moisi doit être éliminé dans tous les cas car es spores de moisissure se répandent particulièrement vite dans le pain. Il ne suffit donc généralement pas de couper les zones touchées.

Au fait : le pain peut être parfaitement congelé, soit en tranches, soit en pains entiers. Il doit ensuite être décongelé à température ambiante et il est conseillé de consommer du pain congelé dans les trois mois.

Que faire du pain rassis ?

Si le pain est rassis, ce n’est pas une raison pour le jeter tout de suite. Badigeonnez-le avec un peu d’eau et mettez-le au four pendant un court instant, et beaucoup de pains redeviennent comestibles. En outre, il existe de nombreuses recettes à base de pain, pour lesquelles le pain rassis est particulièrement adapté : soupe au pain, boulettes de pain ou pauvres chevaliers par exemple. Ou vous pouvez râper le vieux pain pour en faire de la chapelure.

Faites votre propre pain

Faire soi-même son pain est absolument à la mode. L’avantage ne peut être refusé : les ingrédients du pain fait maison peuvent être parfaitement variés et assemblés selon les souhaits et les besoins de chacun.

En un clin d’œil, vous pouvez ainsi faire apparaître de délicieuses pâtisseries, sans arômes, ni stabilisateurs ou agents de remplissage. Pain protéiné, pain sans gluten, pain sans levure et sans blé ou encore pain sans farine, il y en a pour tous les goûts parmi les nombreuses recettes sur Internet !